AEC-PDCI et AEC-RHDP: Ahoussou Jeannot n’a pas encore renoncé à sa mission de liquidation du PDCI-RDA (opinion)

AEC-PDCI et AEC-RHDP: Ahoussou Jeannot n’a pas encore renoncé à sa mission de liquidation du PDCI-RDA (opinion)

Selon que vous soyez Baoulé du PDCI ou Baoulé du RHDP, (ça dépend quoi !) vous irez respectivement aux réunions de l’Association des Elus et Cadres (AEC) du Grand Centre de Allah Kouadio Remi ou Ahoussou Kouadio Jeannot. Tout va dépendre de votre sensibilité politique ou de votre raisonnement logique ; ou encore de vos propres ambitions. Si vos ambitions politiques ne vous guident pas autrement…

Petit rappel historique

On se souvient qu’à la fin de la crise post-électorale de 2010-2011, crise qui avait fait environ 3000 morts dans ce pays, il est venu à l’idée des Baoulés du grand centre qui se sont retrouvés à Yamoussoukro, de créer publiquement une association qui allait leur permettre d’être toujours ensemble. Vous avez dit ensemble ? Est-ce qu’ils se sont rendu compte qu’ensemble ils constituent une force très importante dans ce pays ?

C’est ainsi qu’ils ont re-commencé à se réunir un peu un peu. Ayant senti que la petite idée d’au départ pouvait prendre une certaine allure voire des proportions grandioses, et être un poids qui compte, ils se sont alors retrouvés chez l’un de leurs leaders qui est lui-même Baoulé : Ahoussou Kouadio Jeannot. En quelques réunions, un grand rendez-vous a été donné pour se retrouver à Yamoussoukro et faire naître officiellement  l’AEC-PDCI GC signifiant Association des Elus et Cadres PDCI du Grand Centre. Un pagne a même été conçu à cette occasion ; avec un grand comité d’organisation qui a conduit les chefs de village, les chefs de tribu et le roi de Moossou à Yakro. L’occasion a été bonne pour que Bédié montre à tous –presse nationale et internationale- qu’il est bien Baoulé et qu’il maitrise encore cette langue ; puisque ses propos en baoulé ont été traduit par Allah Kouadio Remi. Sous un tonnerre d’applaudissement.

Lire aussi:  PDCI RDA : La Jpdci urbaine ‘’met en garde tous ceux qui voudront semer la zizanie au sein de notre parti pour les intérêts personnels et mesquins’’

On dit merci pour l’idée !

Quand la vérité était commune

Chez nous en Côte d’Ivoire, notre appréciation des choses, de nos réalités… dépend de nos liens ou de nos intérêts. C’est une vérité qui fonde fortement les alliances politiques que nous tissons ou nos séparations d’avec nos alliés d’hier.

Quand l’AEC était en un seul morceau, conduit par Ahoussou K. Jeannot, on l’avait entendu dire : « Depuis l’annonce des résultats de l’élection présidentielle, il ne se passe pas un seul jour sans que nous n’entendions ou ne lisions dans la presse locale et internationale, des propos haineux et violents dignes d’un autre âge à l’endroit du peuple BAOULE. Nous notons par ailleurs que nos cadres sont convoqués et que nos chefs et populations font l’objet de chantage et de corruption. Nous, Association des Elus et Cadres PDCI-RDA du Grand Centre, Association politique regroupant tous les responsables politiques qui exercent leurs activités politiques dans le grand centre quelle que soit leur origine.
Sommes profondément indignés par la teneur des propos que nous entendons et lisons, surtout lorsqu’ils émanent de personnalités de haut rang tel que AFFI N’GUESSAN Pascal : Ancien Premier Ministre de CÔTE D’IVOIRE. Nous sommes par ailleurs choqués de voir à la télévision Ivoirienne des Images tendant à faire croire au peuple ivoirien et à la communauté internationale que la situation est calme et que les exactions commises sur nos parents, ne relèvent que de la pure fiction. A cet effet, nous AEC-GC, tenons à confirmer qu’il s’agit de faits bien réels 
».

Lire aussi:  CPI/Gbagbo-Blé Goudé: «Une liberté qui n’aurait jamais dû être entravée» (Bédié)

Tous les Baoulés de Côte d’Ivoire partageaient plus ou moins cette idée. Car pour eux, c’était une vérité.

Les deux parts de la vérité

Comme il est difficile aux hommes de marcher ensemble ! Surtout en politique…

D’un côté il y a Ahoussou Kouadio Jeannot. Ilest jeune d’un peu plus de 70 ans ; il a décidé de rejoindre jusqu’à nouvel ordre le RHDP qui signifie Rassemblement des Houphouëstistes pour la Démocratie et la Paix. Quittant ainsi le PDCI ou Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, de Henri Konan Bédié. Ahoussou Kouadio Jeannot est à un tournant important dans sa carrière politique. Lui, si jeune, il a une retraite à assurer ! « Il a fini avec le côté avocat de formation et il a même été  Premier ministre. Il a fait toutes ses classes au PDCI où son avenir semblait bouché. Il doit assurer ses derniers jours ou ses dernières années… », disait un titrologue inspiré.

Ne dites surtout pas que son maintien à la tête du Sénat avait été conditionné à son adhésion au tout nouveau parti unifié. Ahoussou assure que  sa décision est avant tout une œuvre de conviction et affiche sa loyauté à Alassane Ouattara. C’est bien !

De l’autre côté, l’information a été donnée le 30 mai de l’année 2019, au cours d’une rencontre, à la Maison du Pdci-Rda, à Cocody. Suivons : « Le président de l’AEC-Pdci, Ahoussou Kouadio Jeannot, ayant déclaré qu’il rejoignait un autre parti, c’est le vice-président, Allah Kouadio Rémi, qui, conformément à notre règlement intérieur, en prend la tête », justifie le bureau qui affirme que ses membres se sont réunis, les 27 et 28 mai, pour statuer sur la question.

Lire aussi:  Les S.E du PDCI à Bédié: «Des hors la loi ont endeuillé notre pays sous le regard indifférent d’un pouvoir (RHDP) complice»

Alors avec Allah Kouadio Rémi, on apprend de bonnes petites choses. A propos des objectifs, Allah Kouadio Rémi a déclaré que cette association est un instrument qui a vu le jour depuis 2005,«à la disposition du Pdci ». Avez-vous dit cela aux chefs de villages ? Par conséquent, l’association  entend œuvrer pour le triomphe du PDCI à la présidentielle de 2020.

Chacun doit se déterminer

Dans un tel climat social, notre choix de parti politique va dépendre de beaucoup de choses : la conviction, l’intérêt, les ambitions personnelles et autre(s).

D’un côté, l’AEC-RHDP version Ahoussou Kouadio Jeannot continue les réunions puisque nous continuons de recevoir les convocations. Dans les palabres de l’ouest de la Côte d’Ivoire, entre les Guérés et les Baoulés, l’AEC a fait des sorties et missions ; souvent avec des députés.

Aujourd’hui  le parti politique de Côte d’Ivoire qui doute le plus est peut-être le PDCI. Hier allié au RDR devenu RHDP, aujourd’hui, il y  a une certaine sympathie et collaboration avec le FPI.

La preuve ? Simone Ehivet Gbagbo vient de rendre une visite de courtoisie au Couple Bédié. Seront-ils alliés demain ? En tout cas ce n’est pas exclu. Il faut attendre pour voir !

A.E

🔥10 Vues | Lectures

Laisser un commentaire