Akoto Olivier (deputé) aux populations de Daoukro: “Mettez vous au-dessus de la mêlée politique, n’écoutez pas les chants des sirènes”

Akoto Olivier (deputé) aux populations de Daoukro: “Mettez vous au-dessus de la mêlée politique, n’écoutez pas les chants des sirènes”

Le député de Daoukro-N’gattakro demande aux communautés ivoiriennes et étrangères de se mettre au dessus de la mêlée politique.

Le député de Daoukro-N’gattakro Olivier Akoto a demandé aux communautés ivoiriennes et étrangères vivant à Daoukro de se mettre au dessus de la mêlée politique afin de maintenir la flamme de la cohésion. C’était à l’occasion de sa traditionnelle rencontre annuelle avec lesdites communautés pour débattre des questions et des évènements qui animent la vie de la paisible cité de Daoukro. “Maintenez la flamme de la cohésion, mettez vous au dessus de la mêlée politique, n’écoutez pas les chants des sirènes, n’écoutez pas les propos belliqueux, désobligeants. Intéressons nous plutôt à notre quotidien en menant nos activités,  éloignez vous de tout ce qui peut-être source de division et de discorde. Qui veut la paix et la cohésion sociale s’engage à la recherche de la paix” Ce sont les propos tenus par le député de Daoukro-N’gattakro face à l’ensemble des communautés ivoiriennes et étrangères vivant depuis des décennies sur la terre natale de l’homme d’État Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI RDA). Dans leur ensemble les communautés ivoiriennes et étrangères ont apprécié cette demande du député et ont pris l’engagement de tout faire pour que cette hospitalité ivoirienne soit reconnue pour que la cohésion sociale demeure.

Olivier Akoto, par ailleurs commissaire général du Festival international de culture et des arts de Daoukro (FICAD) a aussi fait cas de la tenue de la seizième édition du plus grand événement culturel annuel de la région, qui aura lieu du 04 au 12 avril 2020 à Daoukro. A cet effet, il a appelé à l’engagement de toute la population. Mieux, il  accordé une part belle aux communautés étrangères en leur demandant de plus s’engager pour la promotion de leur culture. “Nous pouvons avoir des religions diverses, mais la culture est une et indivisible, unissons nos énergies pour créer ce brassage culturel pour la promotion de la pzix” le thème retenu pour cette année est: ” Unis dans nos diversités pour la promotion de la.culture, socle de.la cohesion sociale”

AIP/ Camille Abbé, correspondant régional

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *