CEI/Alassane Ouattara confirme son esprit de dictateur: «Quand je parle il faut m’écouter, j’ai dit pas de retour en arrière»… même avec des erreurs? Ce que dit la Cdrp

CEI/Alassane Ouattara confirme son esprit de dictateur: «Quand je parle il faut m’écouter, j’ai dit pas de retour en arrière»… même avec des erreurs? Ce que dit la Cdrp

Au terme des 4 jours de sa visite d’État dans la région du Hambol, le président de la république Alassane Ouattara, a animé une conférence de presse bilan de cette visite ce samedi 30 novembre en sa résidence à Katiola.
Après avoir fait le bilan de la réalisation des infrastructures, dont il a jugé largement au-dessus de ce qui a été annoncé lors de la campagne 2015, il a abordé la question de la réforme et de la recomposition de la Commission Électorale Indépendante. Pendant que la composition de cette Commission électorale indépendante (Cei) continue d’être décriée par l’opposition, Alassane Ouattara lui compte ne pas faire de rétropédalage. Pour lui, la Cote d’Ivoire a des institutions et le gouvernement a fait des propositions, a discuté avec les partis politiques pendant 6 mois. Il n’est donc pas honnête de remettre en cause des heures de travail du comité du dialogue politique. aux dires du chef de l’Etat, ce projet de loi a été envoyé à l’Assemblée nationale qui l’a adopté.  » Maintenant, c’est devenu une loi. Nous avons informé l’Union africaine. Cette Cei d’ailleurs qui est plus équilibrée que la Cei qui a organisé les élections de 2015, organisera les élections de 2020. Quand je parle il faut m’écouter, j’ai dit pas de retour en arrière sur quelques sujets que ce soit ». (Ndlr, Même avec de graves erreurs d’appréciation qui entacheraient la crédibilité et la sincérité des élections ?)
Et pourtant, Pr Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire permanent de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp, plateforme non idéologique de l’opposition), par ailleurs chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, disait exactement, pour récuser cette CEI, ceci : «Lui Kuibiert, il va proclamer les résultats et Koné Mamadou qui est président du Conseil constitutionnel va valider les résultats. Il y a délit d’initiés. Donc M Coulibaly Kuibiert Ibrahime est disqualifié pour être président de la Commission électorale indépendante et cela ajoute encore au fait que le pouvoir actuel prend des dispositions pour une fraude massive et ils sont en plein dans la tricherie. Là, il y a un délit d’initié.»
GRO avec CK. (Abidjan.net)

http://www.africanewsquick.net/2019/11/29/cei-pr-maurice-kakou-guikahue-pdci-denonce-un-delit-dinitie-et-affirme-pourquoi-coulibaly-kuibiert-est-disqualifie-on-ne-peut-pas-organiser-un-dialogue-politique-sans-le-pdci/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *