CEI/Richard Bell, ambassadeur des Usa en Côte d’Ivoire prévient les opposants: «Il faut être très vigilant, pour éviter tout débordement… il y a beaucoup de possibilités encore»

CEI/Richard Bell, ambassadeur des Usa en Côte d’Ivoire prévient les opposants: «Il faut être très vigilant, pour éviter tout débordement… il y a beaucoup de possibilités encore»

«Les Etats Unis d’Amérique ne vont pas s’immiscer dans le processus électoral en Cote d’Ivoire » a déclaré l’ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en Cote d’Ivoire, Richard Bell à sa sortie d’audience que lui a accordée par le président du parti ancien, le PDCI, Henri Konan Bédié dans la soirée de ce lundi 25 novembre 2019, à Abidjan-Cocody.
Le diplomate américain a dit la volonté de son pays à accompagner le processus électoral dans le respect du jeu politique ivoirien. Pour lui, les Nations Unies, à travers le Programme des Nations unies pour le développement, œuvre pour une élection apaisée, et c’est pourquoi, «nous sommes pour une élection libre, équitable et transparente, afin que les perdant puissent accepter la légitimité du résultat», a-t-il souhaité.
Il a aussi souligné que ce tête-à-tête avec le président Bédié a également porté sur la prospective du Pdci-Rda sur la situation socio-politique actuelle et les possibilités de renforcer la crédibilité du processus.
Sur la question de la Commission Electorale Indépendante (CEI), le collaborateur de Donald Trump a indiqué qu’il «faut être très vigilant, pour éviter tout débordement et je crois qu’il y a beaucoup de possibilités encore à environ à 11 mois de l’échéance pour que les différents partis trouvent une formule qui soit acceptable pour tous». Pour lui, le rôle des amis internationaux de la Côte d’Ivoire, sera d’accompagner et d’aider mais pas d’imposer.
GRO avec abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *