AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Côte d’Ivoire-Politique: Or donc la parole d’Alassane Ouattara n’a aucune valeur…tout est arnaque chez le président du Rhdp unifié

2 min read
71904867 974718989536141 7605491314246811648 n 1

Côte d’Ivoire-Politique: Or donc la parole d’Alassane Ouattara n’a aucune valeur…tout est arnaque chez le président du Rhdp unifié

La question d’un troisième mandat du président de la république continue d’agiter la scène politique ivoirienne. En effet, le chef de l’Etat Alassane Ouattara s’interroge sur la décision à prendre sur un éventuel troisième mandat à quelques mois des échéances électorales.
Alassane Ouattara sera-t-il candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 ? Jamais deux sans trois. Le président Alassane Ouattara disait dans le discours du 7 août 2019 qu’il n’excluait pas se représenter à un troisième mandat en 2020. « Vous m’avez dit que vous vouliez que je fasse un troisième mandat. Je vous donnerai ma réponse l’année prochaine », avait-il déclaré le samedi 26 janvier 2019, lors du congrès ordinaire du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) qu’il présidait sans prendre de décision.
« Tout le monde pourra être candidat » en 2020 avait-il lancé ce jour-là. Il avait précisé que le RHDP désignerait son candidat en 2020. Pourtant le président ivoirien avait déclaré qu’il ne le ferait pas dans un discours de présentation de vœux à la nation. « A la fin de mon deuxième mandat j’aurai 78 ans. Même si une réforme constitutionnelle devrait m’autoriser à le faire, ce que nous n’envisageons pas. Ce n’est pas dans mes intentions mais si j’avais 60 ans, peut être que j’aurais fait trois ou quatre mandats », avait fait observer Ouattara.
« A l’occasion de mes 75 ans, ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020», a-t-il déclaré en 2015 avant sa réélection. Il avait laissé entendre lors de la campagne 2015 qu’il pourrait même écourter son deuxième mandat si la fatigue et le sentiment du devoir accompli le poussaient à passer le relais à son successeur constitutionnel. Quatre ans après, le cœur de Ouattara balance et ça rebalance.
Karina Fofana (afriksoir.net)
Nb : le titre est de la rédaction de africanewsquick.net

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading