AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Lutte contre les inondations: ‘’Earth Rigth’’ s’engage à identifier 1000 personnes dont 500 femmes chargées d’informer, d’éduquer et de sensibiliser par proximité

3 min read
IMG 20190903 WA0003

Lutte contre les inondations: ‘’Earth Rigth’’ s’engage à identifier 1000 personnes dont 500 femmes chargées d’informer, d’éduquer et de sensibiliser par proximité
Grace au soutien financier de la Bad et des autorités ivoiriennes à travers le ministère du plan et du développement, l’organisation américaine Earth Rigth institut, conduite par son représentant Afrique, le professeur émérite Dramane Touré Nablé a lancé jeudi dernier 29 aout, à Cocody en présence des chefs Ebriés et ceux des autres communauté la campagne de sensibilisation contre les risques d’inondation.
Résultats attendus : zéro personne tuée par les inondations, zéro maison effondrée sur ses occupants, zéro enfants emporté par les eaux, pauvreté réduite, chômage réduit, vie en communauté renforcée. C’est le but poursuivi par la campagne d’information, de sensibilisation et d’éducation contre le risque inondation dans la commune de Cocody. En attendant la cérémonie officielle de lancement de la campagne, prévue pour le mois de septembre, l’organisation Américaine Earth Rigth institut, sous la supervision du professeur Dramane Touré Nablé a débuté la sensibilisation sur le risque inondation dans la commune de Cocody. C’était jeudi dernier 29 aout, au siège de la chefferie traditionnelle du village de Cocody Anono, en présence des chefs traditionnels ébrié et de ceux des différentes communautés vivant dans la localité. Ceux –ci par la voix de leur porte-parole Djebo Francis se sont dit heureux d’accueillir une telle campagne, vu les conséquences désastreuses des précédentes inondations. Elles ont fait des morts et de nombreuses victimes, ayant perdu leur maison et tout leur bien matériel. Ce programme financé par la Banque Africaine de Développement (Bad) et soutenu par l’Etat à travers le ministère du Plan et du développement va aider à prévenir les inondations. Il va dans sa phase pratique, consister à organiser des séances de travail avec les leaders communautaires et les autorités locales, en vue d’identifier les problèmes d’inondations, de salubrité, d’occupation illicite des sites dangereux etc… Afin de mettre en place, dans chaque sous quartier ou village de la commune des points focaux, placé sous l’autorité d’un responsable. Il s’agit, également, d’identifier 1000 personnes dont 500 femmes, chargés d’informer, d’éduquer et de sensibiliser par proximité, tous les habitants de la commune. Cette phase va permettre de recueillir des informations liées à la nécessaire connaissance des atouts et contraintes de chaque localité, afin d’identifier des axes potentiels de résolution des problèmes. A quoi s’ajoutent les contraintes et les principes que les acteurs institutionnels doivent accepter, s’ils s’engagent dans le processus. De sorte à s’assurer que les stratégies de prévention et de gestion des inondations, des catastrophes naturelles et d’interdiction d’occuper les sites interdits sont acceptés de tous.
JCB

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading