AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Chu de Treichville: On lui refuse les Urgences, sa fille urine dans les latrines du service des urgences avant de rendre l’âme, 5 minutes plus tard

2 min read
CHU

Chu de Treichville: On lui refuse les Urgences, sa fille urine dans les latrines du service des urgences avant de rendre l’âme, 5 minutes plus tard

«Une malade transportée d’urgence du centre de santé d’Abobo au CHU de Treichville sur ordre des médecins s’est vue refuser l’accès du service des urgences médicales, sous prétexte qu’il n’y avait pas de places et que ce n’était pas un cas grave.
De ce fait les médecins d’Abobo pouvaient juste la remonter plutôt que de conseiller aux parents du patient le CHU. La fille (Odi Ina) après 5 minutes a demandé à uriner. Après satisfaction, sans assistance du corps médical, a rendu l’âme au-devant du service.
45 minutes après le décès, les patrons du service des urgences se signalent pour constater le décès et indiquent au père qu’il s’agissait d’un cas d’incompréhension.
Le corps allongé sur les chaises, les pompes funèbres sont alertées par l’un des responsables du service. Le père s’est opposé car demandant un certificat de décès pour attester le médecin traitant.
NB: Il a été inscrit sur place dans un bulletin à leur niveau: «DCD avant l’arrivée».
Le père s’est opposé affirmant que sa fille a uriné dans les latrines du service des urgences avant de rendre l’âme, donc en aucun cas pouvait être portée cette mention sur un dossier. Le 1er responsable des services finalement a déchiré ce bulletin.
Les photos prises pour attester les événements qui se sont passés ce jour à 19h…le père Sébastien Odi (58 39 06 97) est inconsolable»
Source: Police secours

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading