AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Côte d’Ivoire-Lettre ouverte à Kobenan Kouassi Adjoumani: «Celui qui a trahi, trahira… Vos nouveaux maîtres devraient craindre»

4 min read
Adjoumani 0001

Côte d’Ivoire-Lettre ouverte à Kobenan Kouassi Adjoumani: «Celui qui a trahi, trahira… Vos nouveaux maîtres devraient craindre»
Monsieur Adjoumani,
Après votre conférence de presse rocambolesque du 11 Juin 2019, au cours de laquelle, vous avez décidé de révéler cette fois-ci votre « ADN » aux yeux du monde, vous avez jugé bon d’aller à Tanda pour vous autocélébrer ce week-end.
Et là avec votre conscience qui vous accuse, vous avez essayé bonnement de vous livrer à des justifications et des raisonnements qui, au contraire, ont fini par convaincre tout le monde sur votre vraie nature, à savoir l’adepte de la trahison.
Vous avez tenté, tout au long de vos propos, de rassurer sans convaincre votre auditoire, en affirmant :« Je n’ai pas trahi ».
Et pourtant, si et si !!! Vous avez bel et bien trahi.
Adjoumani, votre conscience ne vous trompe pas. Elle vous dit ce que vous avez fait au Président Bédié, au PDCI-RDA, aux Ivoiriens, c’est ce que vous êtes en train de faire au RHDP et au Président Ouattara.
Oui, vous avez trahi.
D’abord, vous avez trahi le PDCI-RDA et le Président Bédié.
Quand vous vous retrouviez, jour et nuit, auprès du Président Bédié pour qu’il fasse de vous un ministre, jamais le Président Bédié n’a convenu avec qui que ce soit de brader le PDCI-RDA.
Au contraire, sa volonté a toujours été de perpétuer cet héritage à lui légué par le Président Félix Houphouët-Boigny, fondateur, à la fois, du PDCI-RDA et de la Côte d’Ivoire moderne et modèle.
Mais vous avez décidé, comme un fils indigne, de liquider et de faire disparaître le PDCI-RDA, œuvre la plus chère à Félix Houphouët-Boigny, pour le seul plaisir de vos nouveaux maîtres.
C’est cela la trahison.
Vous vous êtes résolu à effacer les traces et la mémoire de Félix Houphouët-Boigny en détruisant son instrument politique qu’est le PDCI-RDA.
Sinon comment un « fils », à qui le père demande de préserver le bien laissé en héritage, peut décider de se braquer contre son père et mobiliser des gens extérieurs pour détruire, sans regret « le bien familial » et livrer, sans remords, son père à la vindicte populaire ?
Cela est, sans se tromper, le comportement manifeste d’un fils indigne et partant une preuve évidente de la trahison.
Oui, Monsieur Adjoumani, vous avez trahi le PDCI-RDA et son illustre et vénéré Président Henri Konan BEDIE, homme de sagesse et de Paix, protecteur du prestigieux prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.
Vos seules incantations ne suffisent pas pour l’en déposséder.
Curieusement, non encore satisfait, vous voici en train de trahir « les secrets » de vos nouveaux maîtres en exposant, sans honte, vos manœuvres malsaines contre la démocratie et contre le peuple de Côte d’Ivoire.
Le Président Bédié a vu juste en dénonçant la fraude massive sur la nationalité. Alors qu’il s’interrogeait encore sur le mobile de telles pratiques rétrogrades et anti-démocratiques, voici que vous vous empressez de révéler le secret de la forfaiture de vos maîtres ; frauder sur la nationalité ivoirienne en déclarant: «RHDP, nous n’avons pas peur d’enrôler des étrangers pour constituer notre électorat».
Vous avez trahi. Vos nouveaux maîtres et vous, vous avez trahi les Ivoiriens.
Vous avez été incapables de sécuriser l’état civil que le peuple ivoirien vous a confié. Vous tentez, maladroitement, de vous dérober. Vous justifiez que la fraude sur l’identité a lieu dans tous les États du monde. Quelle irresponsabilité ! Quelle incompétence ! Quelle traîtrise !
Plus désolant, vous êtes incapables de protéger les ressources naturelles des prédateurs violents et indélicats, et vous voici confondu dans des « révélations maladroites » sur un neveu du Président Bédié qui serait aussi « orpailleur clandestin ».
Vos nouveaux maîtres devraient craindre et n’auraient pas tort de vous soupçonner sur vos vraies intentions.
C’est par cette « révélation » que vous comptez rassurer les Ivoiriens sur ce drame qu’est l’orpaillage clandestin ?
Et alors, si le neveu du Président Bédié est hors-la-loi, ne serait-il pas en droit de dénoncer ce phénomène qui défigure notre environnement et menace notre sécurité ?
Quelle traîtrise !
Vous révélez encore là au grand dam de vos nouveaux maîtres, certainement, l’une de vos pratiques de gouvernance : la complaisance et la maladroite habitude de protéger des hors-la-loi pourvu qu’ils soient de votre clan.
Le président Bédié est un Homme d’Etat et un politique responsable qui sait se mettre au-dessus de ses intérêts personnels et de ceux de sa propre famille, y compris l’intérêt d’un quelconque neveu.
Norbert Felix Wombelegnon
Cadre du PDCI-RDA
Fils du Guemon et du Cavally
nfwomblegnon@yahoo.fr

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading