Côte d’Ivoire: La dette qui indispose et inquiète le FMI

Côte d’Ivoire: La dette qui indispose et inquiète le FMI
En mission en Côte d’Ivoire début mars, le Fonds monétaire international (FMI) a émis des inquiétudes concernant le stock résiduel de la dette due aux opérateurs privés dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (PPU). Dissous début 2016, ce programme doté de plusieurs centaines de milliards F CFA avait été lancé en 2011 pour faire face aux dépenses urgentes nées de la crise post-électorale. Le gouvernement avait budgétisé un remboursement aux entreprises au plus tard en 2018.
Or, à ce jour, seulement 65% du stock correspondant à 20 milliards F CFA (30 millions €) a été réglé par l’Agence comptable centrale du Trésor (ACCT). Une majorité de marchés attribués au titre du PPU l’ont été au terme de procédures de gré à gré.
La Lettre du Continent n°797 du 27 mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *