AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Rpc-Paix/Journée du Militant et présentation de Vœux/Henriette Lagou (présidente): «Avec la gouvernance actuelle du pouvoir, notre démocratie autant que notre peuple souffre…»

10 min read
DSC 058911

Rpc-Paix/Journée du Militant et présentation de Vœux/Henriette Lagou (présidente): «Avec la gouvernance actuelle du pouvoir, notre démocratie autant que notre peuple souffre…»

Ce samedi 2 février 2019, le Renouveau pour la Paix et la Concorde (Rpc-Paix) a organisé une cérémonie dite ‘’Journée du Militants et présentation de Vœux à la Présidente du parti’’, à son siège de Cocody les 2 Plateaux. Mme la présidente, Henriette Lagou a fait l’était des lieux avant de mettre ses militants en missions. Ci-dessous l’intégralité de son discours.

Cérémonie de la Journée du Militants et présentation de Vœux à la Présidente
Discours de la Présidente
Frère citoyen Diallo Ousmane, Secrétaire Général du parti ;
Sœurs citoyennes et frères citoyens Vice-présidents du parti ;
Frère Citoyen Bosson Michel, Président du Conseil de Discipline ;
Chères sœurs citoyennes, chers frères citoyens ;
Chers partenaires politiques, je veux citer le président Akpa Kromel de l’ADCI, la Présidente Koné Rose du RAVI et le Président Loulou Yoro du PRDD ;
Chers Amis de la Presse et des médias.
Je voudrais vous saluer chacun en vos rangs, grades et qualités !
En début d’année 2019, j’ai adressé un message à tous les Ivoiriens et donc à toute la Côte d’Ivoire. J’estime donc que j’ai adressé à tous les militants du RPC-PAIX, mes vœux de nouvel an. Cependant, comme on le dit, la répétition étant pédagogique, recevez encore une fois, mes vœux, les meilleurs, de bonne santé et de bonheur partagé pour tous. En outre, je voudrais souhaiter, particulièrement aux militants et responsables politique du RPC-PAIX, beaucoup plus d’engagement et de volonté dans la marche de notre Parti.
Le Renouveau pour la Paix et la Concorde a besoin du soutien constant de ses militants et de leur attachement pour son rayonnement. Il nous faut nous remobiliser et faire preuve d’enthousiasme à l’égard de notre parti qui amorce maintenant sa marche en avant. Après sept (7) ans d’existence, il n’est plus concevable que nous soyons encore à chercher nos marques. Nous avons maintenant des élus alors, ce n’est plus l’heure des tergiversations, des hésitations et des improvisations.
C’est dans cette optique que je voudrais féliciter l’équipe d’organisation de cette cérémonie. Elle se veut sobre mais surtout conviviale. C’est une tradition que les Partis politiques organisent des cérémonies de présentation de vœux à leurs responsables. Au niveau du RPC-PAIX, nous avons combiné la journée du militant pour qu’au-delà de l’aspect cérémoniale de la présentation des vœux, nous y allions le caractère convivial et surtout amicale et fraternel qui doit habiter tout militant du RPC-PAIX. Dans le même élan, je voudrais féliciter encore une fois nos élues et les encourager dans leur parcours. Il faut que vous démontriez, dans vos collectivités respectives, que le RPC-PAIX a des femmes et des hommes capables et prêts à servir la Côte d’Ivoire.
En outre, je voudrais inviter le comité d’organisation de notre deuxième convention nationale à prendre toutes les dispositions utiles pour se mettre au travail. Il nous faut réussir à organiser cette rencontre statutaire afin de consolider nos acquis et nous présenter à la face de la Côte d’Ivoire et du monde comme une alternative crédible.
Se situant entre deux congrès, la convention nous permettra d’arrêter les décisions que le prochain congrès va entériner. C’est donc une rencontre très importante dans la marche de notre parti. Il s’agira de formaliser toutes les réformes que nous avons envisagé depuis un certain moment.
Chères Sœurs Citoyennes ;
Chers Frères Citoyens ;
Amis de la presse ;
Mesdames et messieurs.
Dans la recherche des stratégies de performance, nous avons introduit des réformes et essayés de combler quelques vides au niveau de certaines structures notamment au niveau de la Présidence, du secrétariat général et d’autres.
Concernant le secrétariat général, disons qu’il constitue pour nous, le cœur du Parti. Si le secrétariat général n’est pas fonctionnel, le Parti ne peut fonctionner. C’est pour cela que ces réformes qui participent de la recherche d’une plus grande efficacité nous semblent d’une importance capitale pour notre Parti. Le RPC-PAIX, qui aspire à prendre le pouvoir ou au demeurant à jouer un rôle prépondérant dans l’évolution de notre pays la Côte d’Ivoire et à contribuer au bien-être du vaillant peuple Ivoirien, doit maintenant, par de pertinentes propositions, jouer sa partition. Comme le dirait l’autre, sept (7) ans, ce n’est pas sept (7) jours encore moins sept (7) semaine ou sept (7) mois. C’est sept (7) longues années qui nous ont permis d’observer, de cogiter, d’engranger et de nous préparer pour faire maintenant face à tous les défis.
Chères Sœurs Citoyennes ;
Chers Frères Citoyens ;
Amis de la presse ;
Mesdames et messieurs.
A ce stade de mon propos, je voudrais donc évoquer, dans la dynamique de l’avancée de notre parti, trois (3) éléments qui me semblent capitales si nous voulons aboutir à un résultat heureux dans notre démarche politique. Il s’agit d’une bonne organisation, d’un travail efficace et de la recherche constante de la performance.
1- L’organisation
Toute institution ou tout regroupement de personnes, s’il désire glaner des lauriers et aller de l’avant, a besoin d’une bonne organisation. Comme le dit l’adage : « qui veut aller loin, ménage sa monture ». Il nous faut donc avoir une organisation bien outillée, profondément structurée, admirablement agencée et considérablement harmonisé. Je voudrais chères citoyennes et citoyens, vous engager à faire du RPC-PAIX, l’une des meilleurs organisations politiques de la Côte d’Ivoire.
Cela commande que nous ayons une très bonne occupation structurelle du pays. Nos structures doivent être représentées dans tous les hameaux de la Côte d’Ivoire même les plus reculés. Cela demande que nous ayons la traçabilité de chaque structure et de leurs animateurs. Qui sont nos militants ? Ou vivent-ils ? Combien sont-ils dans chaque zone ? Quelles sont leur compétence ? A quoi peuvent-ils servir et dans quelle proportion ? Ce sont toutes ces données que doivent disposer la direction du parti notamment le secrétariat général et le cabinet de la présidente.
Enfin, cela voudrait que toutes les réunions et activités statutaires soient respectées ainsi que les obligations de chaque militant vis-à-vis du Parti. Il nous faut respecter les statuts et le règlement intérieur que nous nous sommes délibérément fixé et surtout payer nos cotisations telles que contenues dans nos textes et selon nos responsabilités.
Par ailleurs, la bonne organisation doit ajouter à son travail, la dimension communicationnelle. D’abord interne, la communication au sein de notre organisation doit permettre que nous soyons informés de la vie de notre Parti. Le militant doit, chaque jour être en contact avec la direction du Parti. De même, la direction devra s’enquérir des nouvelles des structures. Il doit donc exister un échange inter structurel. C’est-à-dire que vous devez vous appeler entre militants et surtout entre militant et la direction du Parti. D’ailleurs, c’est dans ce but que nous avons initié la journée du militant qui est un moment privilégié d’échanges et de rencontre entre les militants et la direction et entre militant eux même.
Du point de vue externe, il nous faut investir tous les réseaux de communication. Que ce soit la presse écrite que l’audiovisuel ou encore les réseaux sociaux, tous les supports de communication doivent être utilisés pour véhiculer le message et l’image du RPC-PAIX. Voici présenté, les quelques conditions pour être une bonne organisation politique. Cependant, pour aller loin, il faut y ajouter, l’efficacité.
2- L’efficacité
Selon des dictionnaires de langues françaises, l’efficacité est la capacité, d’une personne, d’un groupe ou d’un système, à parvenir à ses fins, à ses objectifs (ou à ceux qu’on lui a fixés).
Nous, nous pensons que l’efficacité est à l’organisation, ce que le sang constitue pour l’organisme humain. C’est dire combien de fois elle est très importante. L’efficacité est donc un acte vital pour tout organisation en général mais pour celle qui veut progresser en particulier. C’est pour cette raison que, notre organisation doit être placée sous le sceau de l’efficacité. Cela veut dire que dans toute activité et dans toute action, il faut assurer. Car, être efficace revient à produire à l’échéance prévue les résultats escomptés et réaliser les objectifs fixés.
Chères sœurs citoyennes et cher frères citoyens ;
Nous avons des objectifs dont le principal est la prise du pouvoir. Pour y parvenir, nous devons implanter notre parti sur tout le territoire national et l’installer durablement dans le cœur des Ivoiriennes et des Ivoiriens. Notre efficacité sera d’être sur le terrain pour travailler minutieusement et méticuleusement avec des stratégies bien outillées et réussir. Surtout réussir ! Tel doit être notre leitmotiv à tous et particulièrement les régionaux que nous appelons commandos, car ils sont la clé de notre implantation!
Le résultat est d’avoir effectivement, une représentation sur l’espace désigné avec des animateurs convaincus, fiables et viables. Pour parler comme l’autre, nous allons dire : « plaisantins s’abstenir » car nous voulons réussir et nous devons être efficaces.
Pour s’installer dans le cœur des Ivoiriens, il nous faut, en plus d’être proche d’eux, faire des propositions pertinentes et concrètes qui comblent leurs attentes et qui les satisfassent. Le peuple Ivoirien souffre et nous sommes témoins de cette précarité. Quoi que n’étant pas encore au pouvoir, nous pouvons le soulager par des paroles d’espoir. Il est dit dans la bible et je cite : « Seigneur dit seulement un mot et je serai guéri ». Cela veut dire que dans la parole, il y a la guérison. Le RPC-PAIX doit donc dire son mot, un mot juste et apaisant, un mot doux et compatissant, un mot agréable et encourageant pour guérir le peuple.
Dans cette veine, je voudrais relever que nous allons réactualiser notre projet de société et notre programme de gouvernance pour l’adapter aux changements du temps. Ainsi nous pourrons prendre en compte, les préoccupations actuelles du peuple. Nous devons penser à la femme, à la jeunesse, à la personne du troisième âge, au nécessiteux envers qui il faudra témoigner notre solidarité ainsi qu’aux veuves et aux orphelins sans omettre les questions du dérèglement climatique, de la sécurité nationale et internationale, des droits de l’hommes et surtout de la démocratie qu’il faut coûte que coute sauver en Côte d’Ivoire. Voyez-vous, avec certains comportements que nous assistons dans la gouvernance actuelle du pouvoir, notre démocratie autant que notre peuple souffre. Les actes et actions tendent à nous ramener au parti unique et à la pensée unique ainsi qu’au chef suprême unique. Nous ne sommes pas contre l’existence de Partis unifié alors, en retour, que le parti unifié laisse les autres partis poursuivre leur existence. Surtout, qu’on arrête de mettre la pression sur les militants des autres partis pour les débaucher à coup de promesses pécuniaires et d’avantages sociaux au détriment du peuple.
Chères sœurs citoyennes et cher frères citoyens ;
Il nous faut intégrer dans notre démarche politique l’efficacité en nous implantant définitivement en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde.
Il nous faut intégrer dans notre démarche politique l’efficacité en nous installant dans le cœur du peuple par notre proximité et surtout nos propositions qui tranchent d’avec la démagogie, la perfidie et la tromperie. Pour y arriver, il nous faut ajouter le troisième élément qui est la performance.

3- La performance
La performance doit être pour nous, l’art et la manière de nous distinguer. Ce qui veut dire que maintenant, quand le RPC-PAIX agit, cela doit être reconnu comme un exploit. Nos actions doivent être partout remarquables et remarquées. Notre organisation doit être frappée de l’effigie de la qualité. Nous devrons arriver à intégrer dans notre organisation et avec efficacité les outils modernes de gestion et de fonctionnement. Le RPC-PAIX à partir de ce jour doit pouvoir produire des résultats concrets pour que les Ivoiriens s’identifient à nous et nous ont comme référence politique. Notre action doit tendre vers l’union et le rassemblement. C’est pourquoi, je voudrais encore une fois, saluer le partenariat politique que nous avons scellé avec l’ADCI, le RAVI et le PRDD. Nous sommes aussi engagés pour un rassemblement de la classe politique Ivoirienne qui doit déboucher sur la sauvegarde de notre Nation et sa restauration.
Chères sœurs citoyennes et cher frères citoyens ;
Chers partenaires, chers amis de la presse ;
Voici les quelques réflexions que je voulais émettre en ce jour de présentation de vœux et de célébration de la solidarité militante. C’est une marque déposée du RPC-PAIX que nous comptons élargir plus tard à toute la Côte d’Ivoire.
Encore une fois, bonne et heureuse année et que Dieu nous bénisse et bénisse la Côte d’Ivoire.
Je vous remercie !

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading