AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Albéric Mandjoba (candidat Pdci à Abobo): «Le RDR est un parti abonné aux parachutages de maires qui n’ont rien à voir avec les réalités des habitants et aucunement soucieux de leur bien-être»

6 min read
alberic mandjoba

Albéric Mandjoba (candidat Pdci à Abobo): «Le RDR est un parti abonné aux parachutages de maires qui n’ont rien à voir avec les réalités des habitants et aucunement soucieux de leur bien-être»

alberic mandjoba
Mandjoba, lors de la visite qu’il rendu à Mme Simone Gbagbo.

Le candidat du Pdci-Rda, Albéric Mandjoba a ouvert officiellement sa campagne le samedi 29 septembre 2018. Il n’a pas été tendre avec ses ex-alliés du Rdr. Voici le discours d’ouverture de sa campagne.
(…) C’est avec une vive émotion doublée d’une grande joie que je prends la parole, au nom de la liste PDCI-RDA : la Côte d’Ivoire rassemblée et réconciliée; liste composée du PDCI-RDA, du FPI, du MFA, de la société civile et des représentants des sept (07) villages de la commune d’Abobo ; pour saluer et exprimer mon infinie gratitude à nos vénérés chefs de villages, à nos honorables chefs de communautés, à nos distingués chefs religieux, aux militants et militantes de nos partis politiques respectifs, aux membres de la société civile et à vous tous qui, dans un élan de fraternité, de solidarité et de soutien, aviez bien voulu faire le déplacement de façon massive pour ce meeting qui marque le début de notre marche victorieuse vers la mairie d’Abobo.
Que le tout puissant vous bénisse !!!
Je voudrais associer à ces remerciements les honorables membres des instances de nos différents partis politiques ainsi que nos illustres invités pour leur présence si réconfortante et rassurante.
Honorables invités ;
Mesdames et messieurs ;
Populations d’Abobo ;
Militants et militantes du PDCI-RDA, du MFA et du FPI ;
Chers frères et sœurs ;
Devenu commune de plein exercice en 1980 et sous la houlette de nos dignes devanciers que sont : le Maire KOUTOUAN Gérard d’Aboboté, le Maire AKE Loba d’Abobo-baoulé, les Maires Adama SANOGO et KONE Gogé, notre Abobo avait bien amorcé son développement avec la construction des premières infrastructures de bases : routes, Ecoles, marchés, hôpitaux, hôtel de ville à la hauteur de ses ambitions, électrification et éclairage publique.
Malheureusement pour nos populations et c’est dommage, ce progrès amorcé de fort belle manière a été stoppé depuis 17 ans, avec l’avènement du RDR aux affaires, parti abonné aux parachutages de maires qui n’ont rien à voir avec les réalités des habitants et aucunement soucieux de leur bien-être.
Et depuis cette date, notre Abobo sombre et se meurt :

  • Routes dégradées ou inexistantes dans certains quartiers de la commune.
  • A titre d’exemple, je sais que nos femmes enceintes d’Abobo Belleville, sont obligées d’être transportées dans des pousse-pousses pour regagner la voie principale et être conduites à la maternité afin de donner la vie.
  • Je sais qu’Abobo ploie sous le poids des ordures ménagères et de la saleté généralisée ; vecteurs de maladies ;
  • Je sais que nos hommes, nos braves femmes et nos jeunes, qui n’aspirent qu’à travailler pour leur bien-être, sont la cible des brigands et des voyous sans foi, ni lois.
    En effet, ces délinquants de tout âge, baptisés « enfants en conflit avec la loi », comme si l’on voulait les légitimer, agressent systématiquement et dans l’impunité totale les honnêtes citoyens ;
  • Je sais qu’Abobo certains quartiers manquent d’eau potable ;
  • Je sais également que l’éclairage public dans la plupart des quartiers est défectueux ;
    De ce point de vu, ce ne sont pas nos braves populations d’Akeikoi et de Bocabo qui me diront le contraire.
  • Je sais que le commerce est plongé dans un cafouillage et une désorganisation totale, caractérisé par une mainmise sans précédent, sur ce secteur par certaines personnes ;
  • Que dire du secteur du transport qui n’échappe guère à ce désordre infernal ;
  • Je sais que nos écoles sont surchargées et les commodités laissent à désirer. Je sais à titre d’exemple que le groupe scolaire nord d’Abobo-centre qui abrite 18 écoles, 5000 élèves, 105 enseignants, 2 écoles maternelles, la sirène est en panne depuis 7 ans. Rassurez-vous, nous l’avons fait remplacer depuis une semaine par mes émissaires DIABATE BEH du FPI et KOUAO Vendex du PDCI-RDA.
    Je sais que nos écoles cohabitent avec des fumoirs, nids de grands drogués, sources du grand banditisme.
  • Bref, les difficultés sont légions et la commune présente un tableau triste et désolant si bien que lorsque vous dites en ville que vous venez d’Abobo, tous ont tendance à vous regarder avec de grands yeux !!!
  • Honorables invités ;
  • Mesdames et messieurs ;
  • Populations d’Abobo ;
  • Militants et militantes du PDCI-RDA, du MFA et du FPI ;
  • Chers frères et sœurs ;
    Il y’a un adage de chez nous qui dit qu’on ne montre pas son village avec sa main gauche. Eh bien, croyez-moi, mon cœur saigne quand je vois mon village dans ce désordre et ce chaos généralisé.
    Vous conviendrez donc avec moi que cette situation ne peut plus perdurer et qu’elle doit nécessairement changer !!! Et il faut que cela change !!!
  • Oui, ABOBO doit changer de visage !
  • ABOBO doit changer de réputation !
  • ABOBO doit changer de mentalité !
  • ABOBO doit changer de comportement !
  • ABOBO doit se développer !
    Oui, populations d’Abobo, l’heure du changement a véritablement sonné.
  • Honorables invités ;
  • Mesdames et messieurs ;
  • Populations d’Abobo ;
    Je l’ai maintes fois dit et je vais le répéter encore ici, la gestion de la chose communale n’est pas forcément politique, mais sociale.
    Pour moi, cette gestion est l’affaire des personnes qui vivent sur un territoire donné et qui aspirent à changer positivement leur milieu de vie.
    L’équipe que j’ai constituée avec la faveur et la bénédiction du président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, qui m’a fait l’insigne honneur de me désigner comme tête de liste et qui associe mes frères du FPI et du MFA vient apporter le changement à Abobo.
    Nous proposons de :
  • Rassembler et de réconcilier toutes les filles et fils d’Abobo, car sans la paix, il n’y a point de développement
  • Décentraliser les services de la Mairie
  • Créer des comités de gestions de quartiers forts et efficaces à même d’œuvrer de sorte que les populations elles-mêmes se sentent concernées et s’approprient l’affaire de leur bien-être.
  • Réparer les routes détruites et reprofiler les voies principales et toutes voies d’accès aux différents quartiers
  • Rendre l’eau potable disponible à toutes les populations de la commune
  • Contribuer efficacement à l’éclairage public
  • Eradiquer la délinquance juvénile et combattre le grand banditisme sur toutes ses formes par des moyens appropriés
  • Accroitre la capacité d’accueil des écoles primaires et secondaires
  • Créer des centres de protections, d’éducation et d’insertions des jeunes et de la petite enfance
  • Prendre en compte les préoccupations des personnes du 3è âge.
  • Mettre fin au commerce anarchique
  • Réinstaller les commerçants dans lieux appropriés
  • Organiser les marchés des quartiers
  • Résoudre le problème des gares routières à Abobo
  • Renforcer le plateau technique et accroitre les capacités d’accueil des hôpitaux et centres de santé
  • Promouvoir le sport comme vecteur de cohésion sociale et d’épanouissement individuel….
  • Honorables invités ;
  • Mesdames et messieurs ;
  • Populations d’Abobo ;
    Comme vous le constatez, il y’a tellement de choses à faire pour notre Abobo qu’il est plus qu’urgent et important que nous tous : partis politiques, villages de la commune, société civile, communautés ethniques ou religieuses, femmes, jeunes et vieux devrions-nous mettre débout comme un seul homme pour prendre notre destin en main en votant massivement notre liste PDCI-RDA : LA COTE D’IVOIRE RASSEMBLEE ET RECONCILIEE pour qu’au soir du 13 octobre 2018, le vent du changement et du renouveau souffle sur Abobo.
    Je vous remercie

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading