Santé/Prof Maurice Kakou Guikahué, Président de la Sicard: «30% des patients en consultation souffrent de la maladie du futur»

By: Africa Newsquick

Exif_JPEG_420

Santé/Prof Maurice Kakou Guikahué, Président de la Sicard: «30% des patients en consultation souffrent de la maladie du futur»

L’information donne froid dans le dos. Et pourtant, ce n’est pas une vue de l’esprit. Ce lundi 18 juillet 2016, au cours de la conférence de presse qu’il a prononcée pour annoncer le 3ème Congrès international de Cardiologie, Africardio 2017,  le professeur Maurice Kakou Guikahué a tiré la sonnette d’alarme.

«L’insuffisance cardiaque est en passe de devenir une épidémie sous nos tropiques.  Entre 25 et 30% des patients que nous recevons en consultations dans nos pays souffrent de maladies cardio-vasculaires (…) Ce sont les complications qui révèlent souvent les maladies étant donné que la plupart de nos populations n’ont pas la culture de la médecine moderne. Ils y viennent généralement quand c’est trop tard. Or si l’insuffisance cardiaque n’est pas traitée à temps, cela conduit vers la mort », a révélé le Président de la Société ivoirienne de cardiologie (Sicard). Mais les médecins cardiologues ivoiriens qui ne veulent pas laisser progresser la maladie ont leur petite idée pour la contrecarrer. Ainsi donc, après leur deuxième congrès à succès qui s’est déroulé du 08 au 10 mai 2015 à Yamoussoukro, la Société ivoirienne de cardiologie organisera du 10 au 12 mai 2017, à Abidjan, son 3ème congrès international sous le thème : « Les insuffisances cardiologiques en Afrique subsaharienne ». Un congrès au cours duquel les cardiologues ivoiriens et leurs collègues de la sous région vont croiser leurs réflexions sur les moyens de stopper la progression de cette maladie que le professeur Maurice Kakou Guikahoué qualifie de ‘’maladie du futur’’. « La société ivoirienne de cardiologie veut passer en revue ce sujet dans tous ses aspects. Nous allons scanner ce sujet en 2017 dans tous les sens. Nous nous réunissons pour voir quels sont les médicaments et les mécanismes à mettre en place pour bloquer la progression  de cette maladie », fait savoir le sachant. Ce sont en moyenne 600 médecins et spécialistes des maladies du coeur qui sont attendus à ce 3ème congrès qui s’annonce capital pour notre pays. Dans la mesure où, indique le chef du service cardiologie pédiatrique d’Abidjan, la Côte d’Ivoire n’est pas à l’abri. « D’ici 2030, la Côte d’Ivoire sera confrontée aux maladies cardiovasculaires. Malheureusement, chez nous, les gens viennent aux consultations lorsque leur cas est très grave », s’inquiète le président sortant de la société ivoirienne de cardiologie. L’un des objectifs de ce congrès sera de faire le point de la situation en Côte d’Ivoire. Surtout que de 62 actuellement, les sociétaires de l’institut de cardiologie d’Abidjan, voudraient augmenter leur membre à 100 d’ici 2020, afin d’assurer la couverture médicale des malades dans les principaux chefs-lieux de région du pays.

David YALA

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE