Gagnoa/Législatives 2016 : Guikahué, candidat, scelle sa victoire avec les chefs de sa tribu

By: Africa Newsquick

IMG_1147Gagnoa/Législatives 2016 : Guikahué, candidat, scelle sa victoire avec les chefs de sa tribu

Professeur Maurice KAKOU  GUIKAHUÉ, Chef du Secrétariat Exécutif du Parti Démocratique  de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), candidat aux prochaines législatives dans la circonscription de Gagnoa Sous-préfecture, a reçu les bénédictions de sa tribu, la tribu Gbadjié du canton Paccolo, dans la sous-préfecture de Gagnoa, samedi 18 juin 2016, à Guéguéopalégnoa.

La victoire commence à domicile, dit-on. Après le dépôt de sa candidature, Maurice KAKOU  GUIKAHUÉ est allé informer ses parents qui l’avaient sollicité pour briguer le poste de député de la sous-préfecture de Gagnoa. Dès lors, le chef de village de Dikouéhipalégnoa, Agoblé Gnawa Alexandre, prend l’initiative de réunir les chefs de village, chefs de famille, chefs de terre avec à leur tête le chef de la tribu Gbadjié, Isaac Wawa, à Guéguéopalégnoa. Chose fort bien appréciée, car tous les chefs ont répondu présent, ce samedi 18 juin matin. Les échanges peuvent donc avoir lieu sans discrimination ni langue de bois. Sous l’autorité du chef de Dikouéhipalégnoa, GUIKAHUÉ redonne les raisons qui l’ont poussé à se porter candidat dans la sous-préfecture de Gagnoa. Car, depuis 1990, il avait déjà été sollicité. Puis 1995, puis 2000 et puis 2011. Mais le fils a  toujours raisonné ses parents pour ne pas se porter candidat ni à la mairie de Gagnoa, ni à la députation de la commune, encore moins dans la sous-préfecture. Il a toujours placé ses amis et frères militants du PDCI-RDA, arguant qu’il fallait aussi faire la promotion des autres cadres pour accroitre le nombre de hauts cadres du PDCI-RDA dans le département afin de faire vivre le parti fondé par Félix HOUPHOUÊT-BOIGNY dans cette zone difficile pour le PDCI-RDA depuis le retour du Pays au multipartisme.

IMG_0962 IMG_0971 IMG_0975 IMG_0977 IMG_1048 IMG_1049 IMG_1155 IMG_1156 IMG_1184 IMG_1193 IMG_1201 IMG_1215 IMG_1220Aujourd’hui, l’affaire a pris une autre dimension. Cette initiative a été soutenue depuis 2014 par la presque totalité des 22 chefs de village du canton Paccolo conduits par le Chef de Canton; Tchiffy Noel GNAGNO et qui ont fait de lui le Leader des cadres du Canton Paccolo lors d’une cérémonie des chefs de village, chefs de famille, chefs de terre, des responsables des Femmes et des Jeunes, en aout 2015 à Mahiboua et surtout la démarche de la communauté Baoulé des 90 grands campements de la sous-préfecture qui sont allés chercher le Secrétaire Exécutif  du PDCI-RDA dans son village pour en faire le candidat de la sous-préfecture de Gagnoa.

Apres l’autorisation de cette candidature par le Président Henri KONAN  BÉDIÉ, le Ministre Maurice KAKOU GUIKAHUÉ est allé prendre la bénédiction de sa tribu, après celle de sa famille à Dikouéhipalégnoa. «C’est avec vos bénédictions que je suis devenu professeur de cardiologie, ministre de la Santé, et aujourd’hui N°2 du PDCI-RDA, en somme, ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce à vous. Je suis donc venu vous remettre ma candidature, votre candidature. Je suis venu demander votre onction pour aller à la conquête de notre bien-être, notre évolution dans cette Côte d’Ivoire qui évolue. Je veux être votre porte-voix à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, comme vous me l’avez toujours demandé», a-t-il dit, en substance.

«Nous sommes heureux de la démarche et des mots qui l’accompagnent. C’est le chemin sur lequel nous te cherchions que tu viens d’emprunter», a affirmé Dogba Boressi Robert, chef du village de Guéguéopalégnoa qui recevait avec ses pairs la délégation de l’ancien ministre de la Santé, conduite par le chef  Agoblé Gnawa Alexandre de Dikouéhipalégnoa, sur ses terres. Il a poursuivi pour dire «nous sommes donc avec les esprits de nos ancêtres engagés derrière toi. Considère toi, d’ores et déjà, dès cet instant, député et comporte toi comme tel».

Pour Agoblé Alexandre, chef du village de Dikouéhipalégnoa et initiateur de cette rencontre, s’adressant à son fieul Guikahué, dira pour justifier sa démarche que «vous me connaissez, on se connait ici dans la tribu Gbadjié, je ne suis pas PDCI, mais je ferai en sorte que tu sois élu député. Parce que le travail que tu as abattu dans le canton nous a permis de te désigner «cadre leader pour le développement du canton Paccolo». C’est donc dans l’intérêt de tous que nous tous nous devons te soutenir.»

Après donc les échanges et les incompréhensions levées, ce qui a duré 1h30 (environ), le chef de la tribu, Isaac Wawa, s’est adressé à l’assistance en faveur du Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, candidat. «Guikahué doit être élu par nous tous, les frères, sœurs et parents de tous les bords politiques ou religieux. C’est en lui que nous nous reconnaissons et que nous devons nous reconnaître désormais», a-t-il affirmé en substance (parce que traduit du Bété) avant de demander au chef de terre des Gbadjié, le Chef de terre de Dobouo de donner l’onction de la tribu au fils de la tribu et du canton Paccolo. Ce qui a été fait dans la pure tradition Bété. L’onction a été donnée d’une manière qui signifie «un nouveau départ avec toi», selon des initiés de la tribu. Une victoire probablement déjà scellée.

 

Gilles Richard OMAEL, à Gbadjié (Gagnoa)

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE