70 ans du PDCI RDA dans le Gôh/Bagrou Goli rappelle une pensée d’Houphouët: «Je vous préfère unis, même contre moi, que divisés, les uns pour moi, les autres contre»

By: Africa Newsquick

IMG_8475 IMG_8493 IMG_855870 ans du PDCI RDA dans le Gôh/Bagrou Goli rappelle une pensée d’Houphouët: «Je vous préfère unis, même contre moi, que divisés, les uns pour moi, les autres contre»

Dans le cadre des festivités éclatées marquant les 70 ans du PDCI-RDA, les délégations départementales de la région du Gôh (Gagnoa et Oumé) ont décidé de fêter ensemble pour marquer l’union sacrée dans la région. Les militants et sympathisants du PDCI-RDA des deux départements se sont retrouvés le mardi 26 avril 2016, sous la supervision du chef de mission envoyé par le Président Bédié, Mme Thérèse N’dri-Yoman, membre du Bureau Politique dudit parti, et en présence du Chef du Secrétariat Exécutif, Maurice Kakou Guikahué, fils de la région. Ce fut une belle fête débutée par une marche-procession à l’issue de laquelle un meeting a eu lieu au siège région du PDCI à Gagnoa avec la reconnaissance du mérite de 22 militants qui ont été décorés. Pour GAGNOA : GRANDS OFFICIERS 1- CHEIKNA SYLLA, 2- DEIGNAN CATHERINE, 3- YAO KOFFI, 4- DJAGONE BI ; COMMANDEUR 1- LOGBO ANDRÉ ; OFFICIERS 1- LEBO ROGER, 2- ZIALLO DANIEL ; CHEVALIERS 1-  DOUGROU SAHOURÉ AUGUSTIN, 2- GUEBRI JEANNETTE(Mme), 3-  TCHETCHE ABIE CHARLES.

Pour OUME : GRANDS OFFICIERS 1-KOUAKOU KOFFI, 2-KONAN KOUASSI, 3- ALIMA TRAORE, 4-KAKOU BI KOUASSI, 5-N’GUESSAN KOUAKOU, 6-    KPELE OLAHIRI, 7-   KOUADIO SOLANGE ; COMMANDEURS 1-  BODI THEODORE, 2- BAGROU GOLI ; OFFICIERS KRAMOH Amoin ; CHEVALIERS 1- BOHUE MARTIN, 2-KOUAMANAN ANICET.

IMG_8595 IMG_8610 IMG_8633 IMG_8655 IMG_8687Ci-dessous le discours commun des délégués départementaux.

Monsieur le Secrétaire Exécutif, chef du Secrétariat exécutif du PDCI RDA, cher frère Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE,

  • Mme Le chef de mission de la haute direction du parti,
  • Cher Doyen Cheikna Sylla,
  • Chers frères et sœurs ; (…)

Au nom de l’Honorable LOGBO André, Délégué Départemental du PDCI RDA de Gagnoa et en mon humble nom personnel, l’honneur me revient de vous saluer et vous dire merci pour cette mobilisation exceptionnelle qui démontre, s’il en était encore besoin, la vitalité de notre grand parti le PDCI RDA dans la région du Goh.

Nous voudrons saluer avec respect Madame

Chef de mission, représentant la Direction de notre grand parti.

Chers frères et sœurs, dans l’acte de naissance du Parti Démocratique de Cote d’ivoire PDCI RDA, il est mentionné et je cite :

L’an mil neuf  cent quarante-six, et le mardi neuf avril à dix-huit heures, en l’immeuble dit « Etoile du Sud », sis à Abidjan Treichville, se sont réunies, en vue de la constitution d’un parti dit «Parti Démocratique de Cote d’ivoire», les personnes ci-dessous désignées : Je vous fais grâce de la liste nominative de ces personnes. Notez qu’elles étaient 34.

Poursuivant toujours la lecture de l’acte de naissance de du PDCI, on lit :

Premier bureau provisoire

Après l’adoption des statuts, un bureau de 18 membres est formé.

On peut citer quelques uns que vous connaissez certainement :

  • Félix Houphouët Bobigny,
  • Germain Koffi Gadeau
  • Etienne Djaument
  • Konan KANGAH Antoine

Mais des noms que vous n’avez certainement pas encore entendus :

  • Turbé SOW,
  • Casanova,
  • Seyne Gueye
  • Philipe Franceschi

IMG_8812 IMG_8873 IMG_8956 IMG_8994Hélas, aucun de ces pères fondateurs du PDCI, ne vit aujourd’hui. Le dernier à être rappeler à Dieu est ANTOINE Konan KANGA l’ancien Maire d’Abidjan. Mais ils nous ont laissé un héritage précieux.

Chers frères et sœurs,

De Avril 1946 à avril 2016 voici 70 ans que notre grand parti a été créé.

Nous saluons ici nos dirigeants qui ont eu cette lumineuse idée de fêter. Oui, 70 ans ce n’est pas 70 jours, ce n’est pas non plus 70 mois. C’est bien 70 fois 12 mois et cela se fête.

Et c’est ce mardi 26 avril 2016 que nous avons choisi, dans la région du Gôh, pour nous associer à ces manifestations et communier avec tous nos frères est sœurs PDCI de la Cotre d’Ivoire.

A cette occasion, nos pensées vont aux pères fondateurs qui ont créé notre parti et qui ne sont plus de ce monde.

Nous pensons en particulier à Félix Houphouët Bobigny.

Nous ne vous apprenons rien en disant que l’histoire de notre pays la Côte d’Ivoire se confond avec le nom d’Houphouët.

Les grands hommes, quand ils disparaissent, laissent souvent en héritage, non pas leur nom, mais les valeurs qu’ils ont incarnées et qui ont fait d’eux de grands hommes.

Dans le domaine religieux on parler plus du christianisme que de Jésus Christ.

Dans le domaine académique on parle de raisonnement cartésien que du savant avant Descartes.

Aujourd’hui, on ne parle plus beaucoup de Félix Houphouët Bobigny mais de l’houphouétisme.

Oui parce que notre président Houphouët nous a légué des valeurs, une manière de concevoir la vie, une orientation dans la conduite des hommes que nous résumons sous le vocable Houphouétisme.

A l’occasion de cette fête placée sous le signe de rassemblement et de renaissance, il n’est pas superflu de rappeler ces valeurs de l’houphouétisme qui sont :

  • L’union, qui est différent de l’unité. Car l’unité renvoie à un concept de fusion absorption. L’union est par contre est la mise en commun des divergences. FHB ne disait-il pas le 5 aout 1969 aux étudiants ivoiriens à Yamoussoukro et je cite :

«Mes enfants, unissez-vous. Je vous préfère unis, même contre moi, que divisés, les uns pour moi, les autres contre»

Fin de citation.

  • La paix. On connait tous ici en Cote d’ivoire, la fameuse formule chère à Houphouët : la paix ce n’est pas un vain mot mais est comportement.
  • Le pragmatisme et la ténacité : c’est-à-dire savoir s’adapter sans pour autant changer d’objectif. Ne disait-il pas à l’occasion de l’appel à l’union du stade géo-André en 1951 et je :

« Les rancœurs, la colère, si légitimes soient-elles, ne sont pas des attitudes politiques. »

Fin de citation.

IMG_9106 IMG_9132Toutes ces valeurs de pragmatisme, d’union, de pondération, de modération et de patience étaient constamment motivées par la recherche constante de l’efficacité.

C’est pourquoi, Félix HB affectionnait un dicton qui dit « suivre un chemin tortueux ne déforme jamais le bassin« .

Houphouët c’était surtout ce que nous appelons aujourd’hui un pape du management quand il disait aux dirigeants politiques :

« Quand vous conduisez les hommes, vous devez savoir vous éclipser ou vous abaisser de temps à autre pour que ceux qui vous suivent voient où vous voulez les mener. Si vous vous entêtez à leur obstruer l’horizon, vous vous condamnez à être bousculés et renversés par ceux qui veulent y voir clair»

Fin de citation.

Voici en quelques mots l’héritage que nous a laissé le père fondateur de notre parti.

Profitons de cette fête des 70 ans, placé sous le signe de du Rassemblement et de la Renaissance, pour intégrer ces valeurs qui, nous pensons, devraient nous guider dans notre manière de vivre au PDCI

Chers frères et sœurs, militantes et militants,

Héritier constitutionnel, du Président Félix HB, le Président Henri Konan Bédié prend la relève de notre grand parti en 1993.

Homme de grande valeur et pétrie d’expérience, nous rappelons pour mémoire qu’il a été Ministre, ambassadeur, Président de l’assemblée Nationale, Président la république de Côte. C’est ce grand homme d’état dont le Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE disait « Bédié, assis, voit plus loin que moi GUIKAHUE debout » fin de citation. C’est cet homme de paix et d’humanisme qui dirige notre parti.

Son sens élevé de la paix ont évité beaucoup de déboires aux ivoiriens.

Cette belle occasion de la fête des 70 ans de notre parti nous donne l’opportunité de lui témoigner notre soutien sans faille et de le rassurer que nous sommes prêts, ici dans la région du Gôh, pour les batailles futures sous sa direction éclairée.

Nous l’avons suivi à l’appel de Daoukro, nous l’avons suivi pour élire le président- de la république et nous sommes prêts à le suivre aujourd’hui et demain pour ce qu’il nous dira.

Chers Frères et sœur de la région du Goh, notre détermination à soutenir le Président Henri Konan Bédié est d’autant plus grande et enthousiaste qu’il a fait de notre frère, le Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE le secrétaire exécutif du PDCI c’est-à-dire le premier ministre du gouvernement du PDCI RDA.

Depuis le 9 avril 2016, tout le PDCI est en fête. Et vous savez ce qu’une telle manifestation nationale coute en temps, en préparatifs, en réunion bref en organisation.

Mais, nous sommes fiers, il faut que nous le disions haut et fort, nous sommes fiers dans le Goh de notre frère GUIKAHUE pour l’organisation sans faille de cette fête.

Depuis le début des festivités le 9 avril jusqu’aujourd’hui, tout se déroule très bien, dans l’ordre, dans la sécurité, dans la discipline sous sa direction.

Quand on parle d’orchestre, il y a des guitaristes, des tapeurs de tam-tam, des chanteurs, des trompettistes etc. c’est tout cet ensemble qu’on appelle orchestre.

Mais, ici nous avons un homme qui à lui seuil s’appelle homme-orchestre. Oui, notre frère Maurice est partout à la fois. Lui seul sait jouer à la guitare de l’organisation, il sait taper au tam-tam des programmes, quand le chanteur n’est pas la il le remplace etjoue les maitres de cérémonies.

Tu le crois à Yamoussoukro, on dit ah il est déjà à Abengourou. Tu le vois le matin à Aboisso, on te dit l’après midi qu’il est en réunion à Daloa.

J’ai entendu quelqu’un dire un jour « mais comment il fait GUIKAHUE » surtout qu’il fait très bien tout ça à la fois.

Ne demandez pas à savoir comment il fait, c’est lui seul qui en a le secret.

Au lieu de chercher à savoir comment il fait contentons nous de qualifier ce qu’il fait.

Cela s’appelle en bon français la compétence. Oui notre frère est tout simplement compétant. Vous pouvez ne pas l’aimer, vous pouvez ne pas être d’accord avec ces manières de faire. Mais, vous ne le prendrez jamais à défaut sur sa compétence. Il est un homme-orchestre compétent.

Mon collègue Délégué de Gagnoa et moi nous nous sommes dit, si nous avions des pouvoirs qui nous sont conférés, nous aurions ici en présence de tous les frères et sœurs du Gôh, décoré notre frère Guikahué dans l’ordre des Homme-Orchestre- Compétant du PDCI RDA.

A défaut de médaille, nous souhaitons qu’il se lève et que l’assemblée l’acclame très fort.

Cher frère Maurice, nous, tes frères et sœurs du Gôh te soutenons et sommes fiers de toi pour le travail que tu abats sans te ménager pour le PDCI dont tu as épousé très tôt les idéaux en tant que président du MEECI.

Au cours de cette fête, nous voulons également rendre un hommage particulier aux femmes et aux hommes qui ont fait l’histoire du PDCI à Gagnoa et à Oumé.

Notre parti ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui si ces hommes et femmes n’avaient pas continué la lutte.

Depuis 1999, nous avons perdu le pouvoir d’état et malgré les difficultés, vous continuez de militer au PDCI et à travailler pour le PDCI.

Vous êtes formidables et vous méritez qu’on vous félicite ; oui il faut vous féliciter

  • Vous les distingués membres des instances,
  • Vous les honorables élus du PDCI
  • Vous les éminents membres du bureau politique
  • Vous les membres du Grand Conseil Régional
  • Et surtout vous les vaillants et intrépides distingués Secrétaires Généraux de section, qui malgré le manque de moyens tant financiers que matériels s, vous continuez de parcourir à pied les contrées pour la cause du PDCI,
  • Vous les permanents
  • Vous les Présidentes de l’UFPDCI
  • Vous les formidables jeunes et vaillants Présidents de la JPDCI qui avez toujours respecté nos aînés et cru en eux et en l’avenir du PDCI
  • Vous les présidents de comité de base
  • Vous tous les militants de base qui faites un travail formidable dans la discrétion

C’est à vous que cette fête est dédiée.

Nous ne pouvons pas terminer notre intervention sans remercier ici tous ceux qui ont contribué financièrement, matériellement et physiquement à la réalisation de cette fête.

Je vous remercie pour votre attention.

Vive le PDCI RDA

Allocution commune des Délégués Départementaux de Gagnoa et d’Oumé, lue par Bagrou Goli Jean-Simon, délégué départemental d’Oumé

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE