Insécurité et cohésion sociale dans la région de la Nawa/Les chefs coutumiers à Coty: «La politique ne va pas nous diviser»

By: Africa Newsquick

Diakité Coty-1Insécurité et cohésion sociale dans la région de la Nawa/Les chefs coutumiers à Coty: «La politique ne va pas nous diviser»

La région de la Nawa connaît en ce moment un pic au niveau de l’insécurité. Les coupeurs de route, les braquages suivis de viols sont devenus récurrent. Cette préoccupation à laquelle les populations attendent une solution a été soumise au ministre Diakité Coty au cours d’un déjeuner qu’il a offert aux chefs coutumiers et religieux à Buyo, en marge d’une tournée de sensibilisation. L’envoyé du Rdr après avoir pris bonne note au cours de cet échange convivial invité les sages à sauvegarder la cohésion sociale gage de tout développement. Le Président du Conseil d’administration du Fonds d’entretien routier (Fer) a invité  les chefs traditionnels à jouer leur partition dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale.

Diakité Coty-3Diakité Coty-4«Lors de mon meeting, il y avait des représentants de plusieurs communautés. C’est la preuve d’une Cedeao en miniature. Il appartient aux chefs de maintenir la cohésion et de rappeler les hommes politiques quand il le faut. Car, les têtes couronnées sont les dépositaires de nos traditions. Votre décision doit être sans appel, comme celle de la Cour suprême. Et, le Chef de l’Etat l’a si bien compris qu’il vous a accordé un statut» a-t-il expliqué. Il a ensuite demandé aux chefs réunis de redoubler de vigilance vis-à-vis des agissements de certaines personnes suspectes. Il faut, a-t-il exhorté, signaler tout agissement aux autorités locales. Au nom des notables, Gouro Anatole, chef du village de Gbilly et porte-parole du chef de canton, a félicité le ministre pour sa démarche. Il a, au nom de ses pairs, chargé Diakité Coty de transmettre leur remerciement au chef de l’Etat pour la nomination de leur fils, Alain Charles Donwahi en tant que ministre de la Défense. Sur la question de la cohésion sociale, les chefs ont été catégoriques. «Dans notre région, la politique ne va pas nous diviser.Toutes les communautés vivent en parfaite harmonie. Nous pensons que le seul problème à la base des conflits est en passe de trouver solution. Cela, si les résolutions de la Chambre des Rois et chefs traditionnels sont respectées», a-t-il terminé. Les chefs religieux chrétiens et musulmans ont été aussi reçus pour leur demander de s’impliquer encore plus dans le désarmement des cœurs. « La récente attaque de Grand Bassam doit nous unir, parce que notre division sert les intérêts de ceux qui sèment la désolation, qui d’ailleurs ne font pas de distinction au niveau des victimes » a-t-il expliqué. Le ministre a reçu les assurances des hommes de Dieu qui l’ont remercié pour le respect qu’il leur a accordé au cours de cette tournée.

Service Communication SGAME

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE