Education Nationale-Kandia Camara : «J’ai été surprise par la grève»-Un internaute répond: «S’ils ne prennent pas les armes comme… pour résoudre leurs difficultés, écoutez-les au moins»

By: Africa Newsquick

KandiaEducation Nationale-Kandia Camara : «J’ai été surprise par la grève»-Un internaute répond: «S’ils ne prennent pas les armes comme… pour résoudre leurs difficultés, écoutez-les au moins»

Après la sortie de Kandia Kamissoko Camara, ministre de l’Education nationale, à Divo, un internaute s’est permis de répondre à l’immense ministre.

Profitant de la cérémonie d’inauguration d’une école primaire construite par l’Union Africaine à Hermakono-Diès [Divo] le 14 avril, la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, a lancé un appel aux enseignants en grève en ces termes: «J’ai été surprise par cette grève. Car, nous avons mis en place un conseil consultatif, dont 15 syndicats sont membres, qui est chargé de régler tous les problèmes. J’invite les enseignants au dialogue pour la résolution des problèmes. La grève ne résolut rien. Nous avons toujours dialogué avec les syndicats. Que chaque acteur de la communauté éducative joue sa partition pour un système éducatif performant comme le veut le Président de la République Alassane Ouattara », a dit la ministre.

Pour Narcisse Gnazélé, « »On ne peut tout résoudre », je suis d’accord avec vous Madame le Ministre. Mais lorsqu’on met en place un cadre de dialogue, c’est pour résoudre effectivement les problèmes pour lesquels les syndicats sont mécontents. Cependant, s’ils pensent que le cadre de dialogue mis en place est un moyen de les endormir, de les tourner en rond, à un moment donné ils vont hausser le ton de temps en temps, car ils ont des comptes à rendre à leurs camarades qui les soupçonnent souvent de manger sur leur dos au lieu de défendre leurs revendications. Donc, que le gouvernement facilite le travail des syndicalistes en prenant les taureaux par les cornes au lieu de taxer ceux qui revendiquent de rebelles ou manipulés par GBAGBO depuis sa cellule de la CPI (GBAGBO YAKO) ou les matraquer et les mettre en prison comme c’est le cas des étudiants qui demandent de meilleures conditions d’étude. Pitié pour les ivoiriens. S’ils ne prennent pas les armes comme… pour résoudre leurs difficultés, écoutez-les au moins».

Un commentaire de Narcisse Gnazélé, · Travailleur Conseil Régional, sur connectionivoirienne.net

Laisser un commentaire

Agenda

janvier 2018
D L M M J V S
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 576 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE