Noel Gnagno Sakalou, Chef du canton Paccolo (Gagnoa) : «Guikahué doit être le propriétaire du canton Paccolo»

By: Africa Newsquick

Noel Gnano SakalouNoel Gnagno Sakalou, Chef du canton Paccolo (Gagnoa) : «Guikahué doit être le propriétaire du canton Paccolo»

Noel Gnagno Sakalou, chef du canton Paccolo, sous-préfecture de Gagnoa, a conduit une délégation de la chefferie du canton à Dikouéhipalégnoa, village natal du Pr Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA. Le lundi de pâques pour des échanges et partager un repas avec leur «Cadre leader» pour le développement. Propos du chef canton…

Vous sortez  d’une cérémonie  accompagnée d’un repas pascal. Pouvez vous nous en situez le cadre ?

Ce que vous devez reconnaitre c’est que M. Guikahué a été un cadre administratif. Il a été un cadre politique dans une certaine mesure. Nous avons souhaité  qu’il devienne un cadre pour notre canton. C’est à dire quelqu’un qui fait autorité dans le canton. Et pour faire autorité dans le canton, il faut que chacun se reconnaisse en toi. C’est ce que nous avons  voulu de lui.  Nous avons observé un certain temps et constaté que cette démarche est en train de prendre forme. Donc pour sanctionner tout le travail qu’il a fait, nous lui avons remis les clés du canton. Cela fait bientôt un bon moment. Nous nous sommes retrouvés au moment de la renaissance, c’est-à-dire au moment où il y a la résurrection du Christ, nous nous sommes retrouvés pour apprécier ce parcours. C’est le sens de ce repas. Nous sommes satisfaits de ce qui est fait.

Qui composent la délégation ?

Il y a les chefs du canton, les chefs de tributs et les chefs de villages du canton Paccolo.

En 2014, il y a eu une rencontre historique entre lui et vous. Quel a été la quintessence des messages ?

Nous avons dit de devenir fils du canton sachant pertinemment qu’il l’est. Il était cadre politique et administratif. Mais nous avons souhaité que chacun se reconnaisse en lui. C’est ce travail que nous lui avons demandé. Il n’a pas fait ombrage du discours. Il a saisi la balle au bond. C’est un bon fils. Nous ne voulons pas qu’il s’arrête là. Il doit rassembler tous les autres cadres.

2014 à 2016, qu’est-ce que le canton a eu?

Aujourd’hui, nous pouvons nous déplacer aisément dans le canton. C’est un acte fort parce qu’il est dit que la route précède le développement.

Quel message adressez-vous aux populations du canton Paccolo pour faire bloc autour de votre leader Guikahué ?

Nous sommes la base. Nous avons dit que c’est lui qu’il nous faut à partir d’un certain nombre d’éléments, de critères. Pour que chacun se reconnaisse en lui, c’est ce travail qui doit être fait. Nous disons qu’il aille au-delà de nous. Il peut par exemple se lever un week-end pour aller visiter un village X du canton. Un autre jour, il peut décider d’aller ailleurs. C’est de cette manière qu’il va s’enraciner dans le canton. C’est de cette manière qu’il va être le propriétaire du canton.

Il avait offert un repas aux ressortissants du canton à Songon Park. Quel commentaire ?

C’était super. Nous saluons cet acte. Il est sur la bonne voie. Nous encourageons cela.

Entretien réalisé à Dikouéhipalégnoa par GT et CM

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 560 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE