Affaire «Des FRCI sèment la terreur à Transua» : Le Ministère de la Défense se réveille

By: Africa Newsquick

Alain Richard DonwahiAffaire «Des FRCI sèment la terreur à Transua» : Le Ministère de la Défense se réveille

Si ça continue comme ça, ils vont devoir accorder une subvention spéciale à «L’Eléphant Déchaîné» pour utilité publique. Notre dossier sur les exploits d’étranges éléments des «FRCI» qui semblent avoir échappé au processus «DDR» (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion), et qui sèment en ce moment la terreur dans les villages du département de Transua, a tiré le Ministère auprès du Président de la République chargé de la Défense, de son sommeil.

C’est que, après la parution de ce dossier dans notre édition du 1er mars (décidément), le nouvel occupant de ce Département, Alain Donwahi, a fait convoquer le maire de Transua pour une rencontre à son Cabinet. Objectif de la rencontre qui a eu lieu le 2 mars? Vérifier si les écrits de «L’Eléphant» sont avérés.

Selon nos sources, le maire de Transua a été reçu par le ministre en personne, assisté de son directeur de Cabinet. Et le maire a confirmé toutes les informations contenues dans le dossier de l’infernal «Eléphant» avant d’inviter le ministre à agir vite pour éviter que l’irréparable s’accomplisse, vu que la population – et notamment les jeunes – est déterminée à déloger de force ces militaires d’un autre genre dont nul ne sait d’où ils viennent, et qui ont encerclé Transua et ses  villages avec près d’une trentaine de barrages à présent.

Toujours selon nos informations, le Ministre Donwahi a promis que des mesures seront prises dès que le chef de l’Etat, qui est aussi ministre de la Défense, aura donné des instructions sur ce qu’il convient de faire pour traiter au plus vite cette affaire. C’est que cette histoire d’éléments encore incontrôlés des «FRCI» qui ont pris en otage tout un département sans que personne ne réagisse jette comme un discrédit sur la sincérité du travail accompli par l’«ADDR» et qui, cependant, a été salué comme étant une parfaite réussite.

Pour sa part «L’Eléphant» tient à juste rappeler au Ministre auprès du chef de l’Etat chargé de la Défense et cela, dans un esprit parfaitement amical et patriotique que le 14 octobre 2014, le président de la Fédération des Mutuelles de Développement de la Sous-Préfecture de Transua avait adressé une alerte au Commissaire du gouvernement, Ange Kessy, champion de la lutte contre la violence gratuite exercée par les hommes en tenue sur les populations, et champion aussi de la lutte contre le racket des mêmes hommes en tenue. Et que ce dernier est bien au fait de ce qui se passe à Transua. Son témoignage devrait sans doute bien éclairer le chef de l’Etat, non?

Dans tous les cas, «L’Eléphant» reste saisi de la situation et se fera un plaisir d’informer ses lecteurs sur les mesures que le ministère de la Défense prendra pour mettre fin au règne illégal de ces étranges «FRCI».

ALEX KASSY, in L’Eléphant déchaîné N°427

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE