Agence Emploi Jeunes (AEJ) : Des dons de Ouattara reconvertis en prêts! Sidi Touré est-il au courant?

By: Africa Newsquick

Sidi Touré-emplois jeunesAgence  Emploi Jeunes (AEJ) : Des dons de Ouattara reconvertis en prêts! Sidi Touré est-il au courant?

La jeunesse est l’avenir d’une nation. A-t-on coutume de dire. Mais dans certains pays comme le nôtre qui aspirent à une émergence d’ici à 2020, les jeunes continuent d’être la cinquième roue de la charrette. Le «soupçon» de structure mise en place pour gérer ces promesses, a d’autres priorités …

Après le limogeage avec fracas du ministre champion en titre de «Tweet», Alain Lobognon, le 13 mai 2015, notre Président de la République a fait appel à un jeune ministre pour prendre à bras le corps la question des jeunes qui se résume essentiellement à l’absorption du chômage chronique qui est leur lot quotidien. Sidi Tiémoko Touré atterrit donc. Ce dernier, pour plus d’efficacité, selon lui, décide de fondre, le 24 juin 2015 – décret N° 2015-451 du 24 juin 2015 portant organisation et fonctionnement de l’agence – les trois entités qui se marchaient dessus pour en créer une seule: L’Agence Emploi Jeunes (AEJ), regroupant les ʺdéfuntesʺ Agepe, Fiden, FNJ. Une nouvelle qui a suscité des espoirs à maints égards. Mais dans l’opérationnalité, l’objectif premier qui est de s’occuper réellement de l’emploi des jeunes endurcis par le chômage, n’est pas la tasse de thé de ceux qui la dirigent. Bienvenue à l’Agence…

De la mise en place du comité d’intérim et la constitution des pôles

La toute première note qui mettait en place le comité d’intérim affichait une liste de 08 personnes que sont: Danho Ange Désiré  administrateur par intérim; Mian Firmin, (ex-chef de service comptabilité et budget de l’Agepe), DAAF intérimaire, N’cho Bi  (chef de service informatique ex-Agepe); Dimba Sow, (chef de cellule informatique ex-FNJ); Kouadio Kouamé Jean-Louis (secrétaire administratif ex-Fiden), Tompihé Jean (communication AEJ); Madina Kambou,(communication AEJ), Dri Bi Jacob (Agepe). Officiellement, ce sont ces 8 personnes qui ont été déclarées au départ, comme membres du comité d’intérim. Un laps de temps après, 03 autres personnes (Adjei Géneviève, Directrice de la stratégie au ministère de l’Emploi, Konan Bouhi Auguste, Ismaël Abdoul Barry (Bureau de la coordination des programmes d’emploi, poste du jeune ministre Sidi Touré qui n’a participé à aucune séance de travail) se sont greffés par un mécanisme dont l’administrateur intérimaire en détient le secret. Mais mieux, elles (ces trois personnes) bénéficient des mêmes primes que les huit premiers. «L’Eléphant» y a fouiné sa trompe pour avoir une idée de ces primes du comité d’intérim. Ça donne ceci: 2 500 000 FCFA par mois sur 07 mois pour un total de 17 500 000 FCFA pour l’administrateur intérimaire. Son assistant, lui, bénéficie de 2 000 000 FCFA par mois pendant 07 mois ce qui donne 14 millions FCFA. Les autres membres bénéficient, chacun de 01 million par mois sur 07 mois. Une bagatelle de 7 000 000 FCFA pour chacun. Ça n’a rien à cirer avec le salaire! C’est bien mirobolant, à l’AEJ! Des personnes bénéficient de primes pendant que d’autres n’ont pas droit aux gratifications. Alors qu’aucun arrêté interministériel n’a été signé pour donner de tels avantages à certains. Bien mieux, 90 millions, par trois virements (Bordereau de virement N°00521530 de 30 millions le 12/102015, bordereau de virement N°009172 de 30 millions le 14/12/2015 et le dernier virement de 30 millions le 19/10 /2015 sous le N° du bordereau 5047483), ont été transférés à la régie DAAF du ministère pour soutien au cabinet. Alors que le chef de l’Etat demande à ce que les ministères ne fassent pas endosser leurs charges aux structures sous tutelle, pour ne pas que leur trésorerie en souffre. Parlons dès à présent, de la création des 06 pôles (Pôle moyens généraux, pôle opérations, pôle partenariat et financement, pôle audit interne et contrôle de gestion, pôle information et communication, pôle études et statistique et le dernier né des pôles, est celui des antennes régionales et déploiement)! A partir de la note de service avec ses annexes, il a été créé les postes de coordonnateurs et coordonnateurs associés, et leurs missions aussi définies. Au vu de cette même note de service, le Directeur par intérim, lui-même, gère les finances et les moyens généraux, et aussi l’information et la communication, son assistant gère les pôles partenariat et financement, et l’audit interne et contrôle de gestion. Pardi! Deux personnes seulement gèrent 04 pôles, alors que les autres directeurs des autres structures dissoutes comme le Fiden, le FNJ…sont payés à ne rien faire. L’insertion dans un pôle, n’en parlons pas… C’est une gymnastique trop compliquée.

Affectation de cadres, chefs de services, directeurs selon les humeurs…

Après la parution des articles en série sur le malaise au sein de l’Agence Emploi jeunes (AEJ) dans l’infernal quadrupède, l’administration par intérim dirigée par Ange Désiré Danho, a cru «bon et juste» de balancer comme des feuilles de bougainvillier, des agents sur la base d’émergents soupçons de laisser fuir des informations dans des agences qui n’existent que de nom, sans aucune forme de procédure. Une plate note qui ne précise aucunement le poste et la fonction que le nouvel affecté doit tenir. Six agents au total (01 agent de maîtrise, 03 cadres, 01 chef de services, 01 directeur) dont les 04 qui ont représenté le personnel à la réunion de négociation pour les primes non payées, ont été mutés. Deux ʺprésumés innocentsʺ n’ayant pas participé à cette réunion en ont payé les frais du courroux de l’administrateur par intérim. Mais par on ne sait quel mécanisme, au cours d’une réunion qui s’est tenue le 12/01/15, dans ses bureaux, Ange Désiré Danho est revenu à de meilleurs sentiments, comme dans un royaume bantou, en indiquant que la ʺsanctionʺ contre les 06, agents est levée. Or donc, ce n’étaient pas des affections régulières…? Mieux il déclare verbalement, sans aucun document officiel à l’appui, qu’il sursoit à l’affectation, pour le moment, des agents dans les bourgades. Et qu’ils peuvent retourner dans leurs pôles et postes respectifs. On administre l’AEJ selon son humeur!

Un appel à candidatures presque verrouillé au cadenas…

Pour mener à bien la fusion des trois entités afin de créer l’AEJ dans sa forme telle que pensée par le ministère, la tâche est dévolue par un fâcheux gré à gré au cabinet Deloitte qui consiste à «faire l’audit des structures dissoutes, en évaluant des actifs et du passif, et faire le bilan d’ouverture de l’Agence emploi». Et les recommandations de Deloitte devraient permettre d’analyser les risques de gestion et faire des propositions concrètes pour la mise en place de l’Agence. Aussi devrait-il (le cabinet Deloitte) effectuer la fusion de l’agence et le recasement du personnel de toutes les structures dissoutes, en prenant le maximum d’agents. Pour ceux qui n’allaient pas être retenus, procéder au paiement de leurs droits. Cette mission est confiée au cabinet Deloitte pour quarante cinq jours, à partir du mois de juillet 2015, (prestation facturée à un peu plus de 200 millions FCFA). Le cabinet a effectivement engagé 60 millions FCFA. Mais ce n’est pas tout! L’AEJ payera aussi une bonne partie de cette prestation. Et comme le cabinet Deloitte n’a pas terminé sa tâche, il restitue le trop plein reçu de 12 800 000 FCFA. Le chèque a été remis au cabinet du ministre chargé de la Promotion, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, en début du mois de Janvier (4 janvier 2015). Bref! Deloitte est remplacé subitement, toujours par un émergent gré à gré dont le montant reste encore soigneusement caché sous les mentaux, à la fin du mois de décembre 2015, par le cabinet Ernst & Young (E Y) pour la partie recrutement des 07 postes ʺprêt à porterʺ exclusivement. L’agence publie dès lors, avec le logo du cabinet Ernst & Young sur les sites d’annonce Educarrière et la page facebook du ministre géré par un certain Israël Guébo Yoroba, avec un e-mail au nom de l’agence (recrutement.agenceemploijeunes@gmail.com). Alors qu’en pareil circonstance et comme il est de saison, c’est le cabinet qui recrute pour son client, qui affiche son adresse. Toute chose qui éloigne toute idée de suspicion sur le recrutement et qui garantie chez les postulants la neutralité et l’égalité des chances. On espère bien que toutes les candidatures seront transmises au cabinet Ernst & Young! Même si on sait «L’Eléphant» a eu vent déjà de l’insistance avec laquelle le ministre réclame les CV de l’équipe intérimaire… Eh bien! «L’Eléphant» le sait, les directeurs centraux du ministère et les directeurs des structures sous tutelle du ministère ont été reçus par Sidi Touré pour des entretiens individuels, où il aurait confirmé chacun à son poste, le 14 janvier 2016, à partir de 9 heures à son cabinet. On se demande bien ce à quoi servirait l’appel à candidatures «presque verrouillé» que pilote le cabinet Ernst & Young…!

Programme d’Aide à l’Emploi (PEA) qui n’aide plus

Le Programme d’Aide à l’Emploi (PAE) dont le volet ʺmise en stageʺ, le PAE-stage, est un programme de mise en stage professionnel financé par l’Etat de Côte d’Ivoire. Le stage en entreprise a une durée de 06 mois, renouvelable une fois. Il vise à favoriser l’embauche des jeunes diplômés et spécifiquement à: «Adapter les demandes d’emploi aux offres de l’entreprises, familiariser les demandeurs de premier emploi avec l’environnement de l’entreprise, donner une expérience professionnelle ultérieurement négociable.» Et devrait concerner des jeunes diplômés de l’enseignement général, supérieur, technique et professionnel, âgés de 18 à 40 ans, demandeurs de premier emploi et régulièrement inscrits à l’Agence Emploi Jeunes. Comme mesures d’accompagnements: le jeune qui s’engage dans le PAE volet mise en stage, bénéficie des mesures d’accompagnements notamment une prime de stage payée par l’entreprise, une assurance pour les maladies professionnelles et les accidents de travail, et un accompagnement à la recherche d’emploi. D’un montant mensuel de 65 000 FCFA, l’entreprise qui recrute le stagiaire lui verse 40000 FCFA de primes, et le reliquat de 25000 FCFA devrait être versé par le ministère via l’AEJ. Pour les 120 stagiaires du réseau Unacoopec-ci, 107 ont effectivement pris fonction et 100 ont reçu leur primes de stage en entièreté. Alors que 07 autres attendent depuis la fin du mois de juillet, leurs primes. Pour ce qui est des stagiaires de Orange-CI, le montant complémentaire n’a pas été versé. Orange-CI a payé sa part de 40000f par mois sur les 6 mois, l’AEJ n’a pas payé sa part qui est de 100 multiplié par 25000 multiplié par 6, soit un montant global de 15 millions FCFA.. Depuis 2013, les arriérés de primes des stagiaires s’élèvent, à ce jour, à 150 millions FCFA. Le ministre en a déjà eu vent. Osons croire qu’avec la confirmation à ce poste de Sidi Touré, quelque chose sera fait pour apurer ces arriérés!

Les deux dons du Président transformés en prêts?

13 octobre 2015, Palais de la culture. A la faveur de la rencontre du chef de l’Etat avec les jeunes entrepreneurs, notre Président avait demandé aux jeunes qui avaient monté des Start-up, ce qu’ils voulaient, après les témoignages édifiants qu’ils avaient rendus. Séance tenante, des instructions ont été données par l’empereur Ouattara II à Sidi Touré, pour résoudre leur problème. Ainsi Dame O.K détenant déjà un conteneur frigorifique a plaidé pour l’obtention d’un camion frigorifique d’une valeur de 14 millions FCFA. Mais à sa grande surprise, ce qui serait un don du chef de l’Etat, est en train de prendre la forme de prêt. L’Agence lui demande de venir récupérer son camion frigorifique qui est un prêt, et non un don, comme elle l’entendait. Ce qu’elle refuse parce que n’ayant point besoin, au stade actuel de son business, de s’endetter pour étendre ses activités. Quant au second qui lui, a exprimé ses besoins au chef de l’Etat, en ces termes: «Les besoins d’investissement actuels et les perspectives de développement de notre PME sur les 5ans à venir. A nos besoins actuels d’investissement -* un raccordement à l’électricité sur le réseau national: coût  total  20.000.000 FCFA * un tracteur +benne de remorque: coût total 8.000.000 FCFA. C’est le lieu de vous rappeler que nous produisons actuellement avec des moteurs diesel très peu performants. Donc un branchement à l’électricité augmentera notre performance car nous sommes en train d’importer actuellement de l’Inde 2nouvelles chaînes de production d’une capacité de 400 tonnes/mois au lieu 25 tonnes/mois actuellement.» L’Empereur Ouattara II qui donne des instructions sur le champ pour soulager cet autre jeune. Le camion frigorifique et le tracteur ont été présentés au Palais de la culture ce même jour, pour montrer la concrétude des engagements du chef de l’Etat. Mais depuis lors, point de raccordement pour le jeune qui en a demandé. Le tracteur et le camion frigorifère restent parqués dans les locaux de l’AEJ. A l’Emploi jeunes, ce sont des prêts. Chez les bénéficiaires de la promesse à la veille de l’élection (13 octobre 2015), c’est un don! Grosse bisbille! Ça ressemble bien à une opération de charme montée de toute pièce!

Une débauche d’énergie pour la communication

Outre le programme ʺAgir jeuneʺ dont les dépenses sont inscrites sur la ligne «prestation en espèce aux usagers» d’un total de 763 519 000 FCFA repartis sur 14 factures avec des parts de marché raclés curieusement par des gré à gré par 03 bienheureuses entreprises (NSCI B2M, IBI), l’AEJ s’est «arrangée» pour organiser un salon dit emploi direct. Mais cette fois, avec une ingénieuse idée de passer un contrat pour l’organisation du salon à une structure naissante, mais très chanceuse. Pour un budget prévisionnel qui était de 500 millions FCFA. Selon les sources de «L’Eléphant», les contributions des entreprises et des structures, hors le don de la Présidence, sont d’environ 200 millions FCFA. La Présidence a donné 130 millions FCFA. Ce qui fait 330 millions FCFA. Alors que toujours selon notre source, l’argent liquide largement supérieur à 60 millions FCFA serait perçu par l’Agence ʺAura Mediaʺ, créée le 06/05/14 sous le numéro 2847/R.C.C.CM N° CI-ABJ-2014-B9762 du 07/05/2015, gérée par Fanta Touré, la sœur cadette de notre jeune ministre, mais représentée par une certaine Kouassi Sandrine… Bref! Cerise sur l’emploi pour cette jeune entreprise qui rafle les marchés colossaux, elle a un mandat unique et exclusif d’encaisser les chèques.

Scrutons un peu quelques articles du contrat. «Article 4: L’agence emploi jeune s’engage à fournir à Aura Media toutes les autorisations et informations nécessaires à la bonne exécution de sa mission. – A ne pas interférer dans l’exécution des prestations de Aura Media, telle que définies par l’article 3; Faire diligence auprès des autorités compétentes afin de faciliter les démarches administratives utiles à l’organisation du Salon, – mettre à la disposition de Aura Media, les ressources financières et techniques, logistiques et humaines, validée d’un commun accord entre les deux parties.- informe Aura Media de toutes les démarches entreprises relatives à l’organisation. Article 5. En contre partie des prestations qui seront exécutées dans cette convention, une commission correspondant à 13% du budget réalisé du salon sera versé à Aura Media. Cette commission sera déduite automatiquement de tous les versements reçus du ministère, des sponsors et des exposants. Article 6. Aura Media a l’exclusivité du commissariat du Salon Ivoirien de l’emploi dénommé «emploi direct». Elle est la seule société habilitée à facturer et encaisser les sponsors et exposants inscrits/Une situation comptable faisant ressortir les recettes et les dépenses sera remise périodiquement et à la demande au ministère, à compter de la signature de la présente convention et du versement». Eh bien! Avec toutes ses largesses, autant donner à Aura Media le portefeuille du ministère de l’Emploi jeune. Quel don du ciel!

ALI TOURE, in L’Eléphant déchaîné N°415

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE