Intronisation du chef central de Gazahio (Guibéroua), Guikahué aux chefs Bété: «Dites la vérité aux cadres, vos fils et filles…régnez dans la vérité»

By: Africa Newsquick

IMG_7312Intronisation du chef central de Gazahio (Guibéroua), Guikahué aux chefs Bété: «Dites la vérité aux cadres, vos fils et filles…régnez dans la vérité»

Sous le parrainage du Professeur Maurice Kakou Guikahué, Antoine Dahiri Dahiri a été intronisé Chef central du village Gazahio, dans la sous-préfecture de Guibéroua, département de Gagnoa, région du Gôh, dans une ambiance et une ferveur traditionnelles, culturelles, administratives par le sous-préfet de Dignago, Ibrahim Bakayoko, et en présence de responsables politiques avec la présence très appréciée de Kouassi Ouréga Bertin, chef du village de Mama (village natal de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo), chef du Canton Gbadi (Ouragahio).

C’est Simplice Gohourou, président du Comité d’organisation, qui a planté le décor, après la libation faite par le chef de terre de Gazahio. Puis l’intronisation de Dahiri Dahiri Antoine dans son fauteuil de commandement est intervenue.

IMG_7057 IMG_7067 IMG_7086 IMG_7109

Le Sous-préfet Ibrahim Bakayoko, après avoir lu l’arrêté préfectoral portant nomination du chef de Gazahio, s’est dit satisfait des circonstances dans lesquelles s’est déroulée l’élection de Monsieur Dahiri Dahiri Antoine. «J’invite toute la population à se mettre à la disposition du chef, et j’invite le chef à se mettre au-dessus des clivages», a-t-il dit.

Pour Dr Joseph Gagdji, Président de la Chambre départemental des rois et chefs traditionnels de Gagnoa, à la tête d’une forte délégation de chefs du département, il a remercié les populations de Gazahio pour la qualité des invités à cette intronisation. Il a également interpellé les cadres. «Je voudrais compter sur tous les cadres du département. Plus ils nous soutiennent, plus nous sommes forts», a-t-il souhaité non sans avoir encaissé l’adhésion et la cotisation annuelle du nouveau chef du village de Gazahio. Le Parrain, Maurice Kakou Guikahué, s’est immédiatement exécuté en payant l’adhésion et 15 mois de cotisations pour son filleul Antoine Dahiri qui appartient désormais à la Chambre départementale des rois et chefs traditionnels.

Prenant la parole, Pr Maurice Kakou Guikahué, accompagné par une forte délégation de qualité composée entre autres de Bodi Théodore, député de Diégonéfla, Mme Tchinan Simone, maire de Toumodi, Koné Ibrahim, 1er Adjoint au maire de Gagnoa, Bamba Mamadou dit Bamba Immeuble, a prononcé en substance le discours ci-dessous: «Je ne vais pas répéter après mon chef. Il vous a parlé de la stabilité. Parce que tout ce qu’on fait, s’il n’y a pas de stabilité et de paix, on ne peut pas le réussir.

IMG_7112 IMG_7140 IMG_7222 IMG_7277 IMG_7295

Je voudrais vous dire MERCI Chefs ! Et au député Logbo André, de m’avoir honoré en me choisissant comme parrain de cette cérémonie d’intronisation du Chef Dahiri Dahiri Antoine. Félicitations au nouveau Chef. Et je sais qu’avec l’encadrement des uns et des autres, vous allez faire du bon travail.

Ce que je voudrais aussi dire, c’est que nous venons de faire une grande tournée dans cette région. Nous vous avions demandé de nous écouter, de nous suivre et de voter le Président Alassane Ouattara. Je ne suis pas venu à un meeting politique, mais comme je suis de passage et je prends le micro, pour ne pas me traiter d’ingrat, je voudrais évoquer cela pour vous dire merci. Merci d’avoir voté massivement le président Alassane Ouattara. Merci de nous avoir soutenus. Merci de nous avoir respectés et les élections se sont passées dans le calme. Vous avez sauvé l’élection présidentielle du 25 octobre 2015.

Vous nous avez mis en mission pour ramener le développement à Gagnoa et dans la région du Gôh. Mais je voudrais vous dire que c’est par l’Organisation que commence le développement. S’il y a une bonne organisation, s’il y a la paix, le développement va suivre. Donc chef Gadji, merci de bien tenir vos troupes. Vous avez demandé aux cadres de vous soutenir. Vous avez notre soutien. Nous connaissons la valeur d’un chef. Chaque fois que vous aurez besoin de nous, toutes affaires cessantes, nous nous mettrons à votre disposition….Cependant, vous êtes au-dessus de nous les cadres. Si deux cadres viennent vous voir pour un litige qui les oppose, dites la vérité à chacun d’entre nous, vos fils et filles. Ne soyez pas ces chefs qui supportent un camp contre l’autre. Ces chefs qui divisent leurs enfants. Dites seulement la vérité, parce que la vérité, c’est quand elle nue qu’elle est belle. Régnez dans la vérité. Si vous faites cela, vous n’aurez pas de problème avec les cadres. En tout cas, de mon côté, vous avez mon soutien, partout où je passerai, je vous rendrai toujours forts».

Notons que Gazahio est le village natal de l’honorable André Logbo, membre de la Commission des Affaires financières de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et délégué départemental du PDCI-RDA à Gagnoa. Il était présent.

Gilles Richard OMAEL, envoyé spécial à Gazahio (Dignago, S/P Guibéroua)

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE