RHDP-Parti réunifié/Guikahué (S.E du PDCI) sort de sa réserve: «Y a pas de doute, ça va se réaliser…»

By: Africa Newsquick

Guikahué3RHDP-Parti réunifié/Guikahué (S.E du PDCI) sort de sa réserve: «Y a pas de doute, ça va se réaliser…»

Le PDCI-RDA veut finaliser la mise en place de son personnel politique. Le Secrétaire Exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, a entrepris une série de rencontres avec les Délégués, cadres et élus de chaque zone politique du PDCI-RDA, depuis ce 1er décembre avec les zones sud et ouest. Africanewsquick.net (.info) l’a rencontré. Il situe, dans cet entretien, le cadre et les enjeux pour le futur.

 

Vous venez d’échanger avec les Délégués, élus et cadres de la zone sud et ouest du PDCI-RDA. Qu’est-ce qu’on peut retenir à l’issue de ces rencontres?

Comment vous l’avez remarqué, nous avons fait de petites équipes par zone pour des séances de travail qui iront jusqu’au 8 décembre prochain. A la fin de ces séances de travail, on donnera globalement le résultat. Cependant, nous sommes en train de faire la revue des effectifs politiques du PDCI-RDA. Cela fait bientôt un an que nous avons mis en place les structures (sections, jeunes, femmes etc.). Donc nous sommes en train de faire le point de toutes ces structures –là. Voilà ce qui nous réunit. Aujourd’hui (Ndrl : mardi 1er décembre), nous avons eu à travailler avec les zones sud et ouest. Ce jeudi 3 décembre, nous allons échanger avec les zones nord et est. Je pense qu’on finit le 8 décembre avec les zones ouest-montagneux et centre. C’est la revue du personnel politique.

 

Dans vos propos liminaire, nous avons constaté que vous avez interpellé les cadres, les élus et les délégués sur les renouvellements des bases.

Oui, c’est ce que j’ai appelé la revue des effectifs. Parce qu’il y a encore près de 300 sections qui sont en souffrance, qui n’ont pas été renouvelées. Nous les avons donc interpellés pour finaliser le renouvellement des bases. Il y a encore quelques présidents de la Jpdci et Ufpdci qui n’ont pas été élus. Nous demandons également qu’ils les élisent. Il faut que tout le personnel politique soit en place. Et puis, nous faisons aussi le point du dernier Bureau politique. On ne pourra donner les conclusions de ces rencontres qu’après celle du 8 décembre prochain.

 

Est-ce en vue des futures élections locales que ces rencontres sont-elles initiées ?

Il est vrai que les futures élections approchent, mais c’est surtout en vue de la redynamisation de la vie du parti. Tout parti politique indépendamment des élections a une vie. Par exemple, un secrétaire de section décède. On fait ses obsèques. Il est écrit dans nos statuts que si un secrétaire de section décède, c’est le trésorier de la section qui le remplace et assure son intérim pendant 3 mois et on renouvelle la section. Si les gens décèdent et qu’on ne les renouvelle pas, le jour qu’il y a un problème, on commence à dire des choses qui ne sont pas justes statutairement. Donc nous sommes en train d’instruire les délégués pour qu’ils soient collés aux textes du parti et de rester administratifs. Il faut que dans leur vie de tous les jours, ils doivent s’habituer à l’interprétation des textes du parti. Si un SG de section décède et que le trésorier lui succède, 3 mois après, le délégué doit pouvoir nous écrire pour que la direction procède au renouvellement de la section. Soit on confirme le trésorier, soit on élit un nouveau secrétaire de section. Mais quelqu’un ne peut pas resté intérimaire tout le temps. Sinon ça devient du laxisme et ça ne fait pas avancer le parti. Nous avons donné jusqu’au 19 décembre de cette année pour que les délégués mettent en place tout le personnel politique. Nous leur avons dit que toute section qui n’a pas pu être renouvelée avant le 19 décembre, après cette date, cette section sera considérée comme une section non viable, on la ferme et le territoire est géré par un autre secrétaire en fonction qui va assurer l’intérim jusqu’à ce qu’on trouve le maximum de personnes pour rouvrir cette section.

 

Et la formation?

Nous avons également parlé de la formation. Nous leur avons posé des questions, nous échangeons actuellement, ils vont trouver les réponses à nos questions et après la réunion du 8 décembre, tous les délégués auront répondu et nous allons tout mettre ensemble pour vous parler de façon consistante et précise des résultats de nos rencontres.

 

Vous dites aussi que vous avez fait le point du dernier BP au cours duquel, le Président Bédié a lancé un autre appel…

Non, non, non. Nous ne nous sommes pas appesantis sur l’appel. Le Président Bédié a lancé l’Appel, le Bureau politique a pris position, donc nous pensons que nous n’avons plus grand-chose à dire. Toutefois, avant de lancer ce dernier appel, nous étions parti faire la sensibilisation sur le premier appel et nos militants avaient déjà réagi. Donc contrairement à ce que certains pensent, à part le premier appel qu’il a lancé en tant que Chef. Il y a des situations où le Chef décide et la base suit, parce que le chef voit plus que ce que nous voyons. Et il y a des moments où le chef attend la base pour décider. Le Président Bédié a combiné les deux méthodes. Il a vu que notre intérêt, l’intérêt de la nation était qu’on ait un candidat unique en RHDP et que ce candidat soit le président Ouattara et que la réélection du président Ouattara était une bonne chose pour le PDCI-RDA. Là, il a eu une vision, il l’a exprimée et nous, nous avons prise cette décision pour la transformer en réalité. On a rêvé ensemble et le rêve est devenu réalité. Pendant qu’on faisait la sensibilisation pour le premier appel, nous avons échangé avec les militants. Les militants nous ont parlé et nous avons fait le retour au Président Bédié. A tel enseigne que pour ce nouvel appel, il a suivi les recommandations de la base. Donc le PDCI a déjà consulté sa base contrairement à ce que les gens pensent. Et le Bureau politique, l’Organe de décisions entre deux Congrès, a opiné, donc pour nous c’est une décision du BP. C’est pourquoi, j’avais dit que tout souhait du Président Bédié est une instruction pour nous. En ce qui concerne le PDCI, ça ne nous pose aucun problème. Donc nous n’en parlons pas, nous attendons que le débat s’ouvre au niveau du RHDP, sinon on n’en parle pas de façon interne au PDCI-RDA. Le débat interne a déjà eu lieu avec la consultation de la base. Il ya certains qui font des articles en disant que le PDCI ne fait pas de déclaration. Mais nous, nous ne faisons pas de communiqué pour aller consulter nos bases. La consultation est permanente. Nous n’avons pas discuté de cela au cours de ces rencontres de ce mardi 1er décembre, ce n’était pas à l’ordre du jour. Par contre nous parlons de formation. Et pour ne pas faire de formation dans le vide, il faut que tout le personnel politique soit en place. On ne peut pas former une personne qui ne va pas nous être utile plus tard au moment où on aura besoin de sa compétence en la matière. Ce serait une formation nulle pour nous. Avant d’aller sur le terrain pour former les gens, il faut qu’on sache qui est notre responsable politique pour qu’il soit formé.

 

Dites-nous Monsieur le Secrétaire Exécutif, il y a des gens qui n’ont pas cru au premier appel de Daoukro et c’est devenu une réalité. Aujourd’hui, le Président Bédié lance un autre appel que des personnes qualifient de leurre. Qu’en pensez-vous?

Mais moi, j’ai cru au premier appel de Daoukro sans me poser de question. Je n’ai même pas hésité. Et ça s’est réalisé. Pour le deuxième appel, je crois encore plus. Il n’y a même une place pour le doute. Ça mettra le temps que ça va mettre, mais ça va se réaliser.

 

En tant que Président du Directoire du RHDP, à quand la prochaine réunion? Et est-ce à partir de là que vous allez ouvrir le débat sur le parti réunifié?

Une commission a déjà été mise en place à cet effet. Elle existe déjà donc les réflexions ont cours.

Entretien réalisé par Guy TRESSIA

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE