Gagnoa: Après la visite de Ouattara, un député révèle un projet d’assassinat…pour une collation non payée. Accusé, Djédjé Bagnon réagit et dit sa part de vérité

By: Africa Newsquick

Dougrou SawouréGagnoa: Après la visite de Ouattara, un député révèle un projet d’assassinat…pour une collation non payée. Accusé, Djédjé Bagnon réagit et dit sa part de vérité

Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a effectué une visite d’Etat dans la région du Gôh, le lundi 28 septembre dernier. Une visite qui a connu une mobilisation exceptionnelle des filles, fils, cadres, chefs traditionnels et tous ceux qui ont un intérêt dans la région du Gôh et plus précisément dans le département de Gagnoa. Les barrières ethniques, politiques et religieuses étaient tombées et l’osmose a été franche, selon des observateurs. Malheureusement, la partie immergée de l’iceberg serait tout le contraire de la beauté de la partie émergée. Le député Dougrou accuse Djédjé Bagnon qui lui répond. Ci-dessous l’action de Dougrou et la réaction de Bagnon.

«Lors de la visite d’état du Président Alassane Ouattara, la mobilisation des enfants de la région du Goh a été exceptionnelle dans tous les domaines ; notamment la contribution financière. Les valeureux enfants de cette grande région (Gagnoa et Oumé) se sont mobilisés pour apporter leur contribution financière sans aucune considération politique pour réunir la coquette somme de 30 millions de francs CFA. Nous avions cru bien faire pour les dépenses qu’engendrent souvent ces genres de rencontres.

 

Mais que non,  les populations de la sous-préfecture de Gagnoa comprenant les cantons GUIA, NIABRE, PACCOLO, GUEBIE, BAMO et ZABIA, où 1200 personnes  ont été convoyées ce lundi 28 septembre 2015 au stade BIAKA BODA,  n’ont pas eu droit à leur collation d’un montant 2.4 millions. Et pourtant, la mobilisation faite par l’honorable DOUGROU Sawouré augustin a été totale.

Le  président du conseil régional  refuse de payer cette collation aux jeunes venus massivement accueillir le Président de république, pourtant prévue au budget et dans les dépenses.

Je suis donc allé m’informer chez le président du conseil régional accompagné par six (6) convoyeurs. Selon ses explications l’argent a été remis aux chefs des villages. A la vérité il n’en est rien. Plusieurs chefs interrogés nient  avoir perçu cet argent.

Nous avons donc pris congé de lui. Il était 18 heures passé de quelques minutes. Et je suis rentré chez moi d’où j’ai informé par téléphone les autres convoyeurs.

Vers 20 heures, ce même lundi, j’apprends par les permanents à la maison du PDCI de Gagnoa DOMORO MARC et LAMINE  que des loubards me recherchent  en vue de m’assassiner. Selon leurs dires, eux-mêmes ont été  agressés.

Il nous est reproché d’avoir insulté le président du conseil régional. Propos dans lesquels nous ne nous reconnaissons pas.

Il est à noter que ce dernier a pour sobriquet « BAGNON » c’est-à-dire le Belhomme, magnifié et vénéré au  pays  bété. Sous d’autres cieux on dirait  le plus beau…

Alors nous avons très bien compris les agissements de ses loubards.

Pour des raisons de sécurité une plainte a été déposée.  Honorable DOUGROU SAWOURE, DEPUTE DE GAGNOA SOUS PREFECTURE»

 

Accusé, Djédjé Bagnon réagit et dit sa part de vérité

Joint au téléphone, Djédjé Bagnon Joachim s’est dit étonné de ce projet d’assassinat du député de la sous-préfecture de Gagnoa. «Dougrou m’a fait quoi pour que je veuille l’assassiner? Je n’ai pas l’âme d’un assassin. Il faut qu’on arrête de verser dans les dénigrements sans fondement. Dougrou est venu me voir pour lDjédjé Bagnon 00010es perdiems des jeunes de la sous-préfecture dont il est responsable. Nous avons échangé devant témoins. Je lui ai dit que tout avait été décaissé et remis aux différents chefs de villages. C’est le procureur Mme Zébéhi qui était chargée de la gestion de tout ce que Bamba Médji et moi-même allions prendre sur le compte ouvert spécialement pour la visite du chef de l’Etat. Elle a tous les documents attestant qu’elle a remis cet argent aux chefs des villages. Je ne me reconnais pas dans ces dénigrements inutiles», a dit en substance le Président du Conseil régional, Djédjé Bagnon Joachim.

Propos recueillis par Gilles Richard OMAEL (africanewsquick.info)

1 Comment

  • LEANDRE SAHIRI:

    Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in and view the post's comments. There you will have the option to edit or delete them.

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 560 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE