Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans LocSidebar est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /hermes/bosnaweb23a/b1429/ipg.starcoreenet/africanewsquick/wp-includes/functions.php on line 3902 Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans SoundBeatWidget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /hermes/bosnaweb23a/b1429/ipg.starcoreenet/africanewsquick/wp-includes/functions.php on line 3902 Premier anniversaire de l’Appel de Daoukro-Bédié aux irréductibles : «A ceux qui veulent revenir, il n’est pas trop tard» – Africanewsquick

Premier anniversaire de l’Appel de Daoukro-Bédié aux irréductibles : «A ceux qui veulent revenir, il n’est pas trop tard»

By: Africa Newsquick

Bedie-Ouattara-0006Premier anniversaire de l’Appel de Daoukro-Bédié aux irréductibles : «A ceux qui veulent revenir, il n’est pas trop tard»

Daoukro, ce dimanche 20 septembre 2015, a abrité la célébration de l’an 1 de l’appel de Daoukro lancé le 17 septembre 2014. Ci-dessous l’intervention du Président Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA.

Monsieur le Président Alassane Ouattara et Madame, Madame mon épouse, Madame Henriette Konan Bédié, Monsieur le président de l’Assemblée Nationale, Monsieur le premier ministre, Messieurs les Directeurs Nationaux de Campagne,  Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat, Mesdames et Messieurs les ministres, Nanan KONGOLAGOU III, Honorables chefs traditionnels, chefs coutumiers et religieux, Mesdames et Messieurs,

Nous sommes réunis ce jour pour célébrer le premier anniversaire de ce qu’il est convenu de surnommer l’Appel de Daoukro, appel que j’ai lancé le 17 septembre 2014, à cette même place, lors de la mémorable visite du Président Alassane Ouattara dans la région de l’Iffou.

Cet appel a été d’abord diversement interprété avant d’être adopté ou compris.

Certains y ont cru et l’ont soutenu dès son lancement. Je les en remercie.

D’autres sont demeurés sceptiques.

Je les comprends et respecte leur points de vue, car nous sommes en démocratie. Nous pouvons et devons ramener ceux-là par le dialogue et la persuasion, mais surtout leur tendre la main ; ils ne demandent que notre compréhension. Mais il ya surtout les « irréductibles », militants du PDCI-RDA qu’ils étaient hier et, qui se présentent comme candidats indépendants aujourd’hui contre le choix de leur parti. A ceux parmi eux qui veulent revenir, il n’est pas trop tard. La porte du PDCI-RDA reste toujours ouverte et le dialogue est toujours possible dans notre famille.

Nous avons lancé cet appel pour soutenir le candidat Alassane Ouattara pour un second mandat, mais j’ai surtout lancé l’appel à la cohésion, à la stabilité et à la paix dans notre pays pour une démocratie apaisée. Depuis quelques temps et à la publication de la liste des candidats retenus devant compétir pour l’élection présidentielle, une partie de l’opposition tente de réveiller les démons de la violence et de la division. Nous ne voulons plus voir nos jeunes, nos enfants et petits-enfants instrumentalisés, avec des armes dans nos écoles et universités. La Côte d’Ivoire, notre beau pays qui renait depuis quatre ans, a besoin de tous ses fils et de toutes ses filles pour son développement.

C’est pourquoi j’en appelle à la sagesse de tous, à la retenue et à l’esprit de dialogue, pour résoudre tous nos différends.

Je continue de soutenir cet appel à l’union des héritiers de Félix Houphouët- Boigny pour nous mettre autour de notre candidat, qui a démontré de multiples manières, ses capacités à gérer la Côte d’Ivoire en seulement quatre ans d’exercice du pouvoir. Nous devons lui donner ce second mandat qu’il mérite amplement pour poursuivre l’œuvre gigantesque qu’il a entamée. Cela doit constituer pour nous un devoir.

A ce stade de mon propos, je veux remercier mon jeune frère, le Président Alassane Ouattara qui, une fois de plus et malgré son calendrier que nous savons très chargé, est venu se joindre à nous pour célébrer cet anniversaire.

Tout a été dit ou presque sur ce gros travailleur, ce technocrate doublé d’un fin politique. La Côte d’Ivoire entière se réjouit, d’avoir, à sa tête un chef de votre qualité.

Vous conduisez, fort heureusement, le train du progrès pour tous, et du bonheur pour chacun.

Je veux dire merci également à Madame Dominique Ouattara qui illumine la Côte d’Ivoire de son sourire et de sa générosité. En vous engageant dans cette œuvre caritative qu’est Children of Africa, vous méritez en vérité, le titre de « maman d’Afrique ». Je ne puis que louer votre action appuyée auprès de votre époux, le Président Alassane Ouattara.

Toutes les régions de ce pays vous sont reconnaissantes pour les gestes que vous posez partout, en faveur des femmes et des plus démunis.

Il est difficile de parler de son épouse mais vous me permettrez, ce jour, de renouveler à Madame Henriette Konan Bédié, les sentiments que j’ai toujours nourris à son égard depuis le premier jour ! Je veux t’exprimer également ma gratitude infinie pour ton soutien de toujours, à ma personne et à ma carrière depuis tant d’années.

Je ne puis que louer également ses actions caritatives et son soutien politique, discret et apprécié.

Toutes deux, ta sœur Dominique et toi, vous avez semé les graines de l’amour en Côte d’Ivoire, nous sommes simplement admiratifs et heureux devant tant de générosité !

En terminant ce bref propos, je veux féliciter les organisateurs de cette belle manifestation, les remercier pour le souvenir qu’ils nous font revivre et l’idée généreuse qu’ils ont émise, de perpétuer ce moment, en organisant chaque année, un jour de L’APPEL DE DAOUKRO. Je les remercie également de m’avoir honoré en érigeant une stèle à mon image sur cette place qui porte mon nom.

Messieurs les Présidents des Institutions, monsieur le premier ministre, Messieurs les Directeurs Nationaux de Campagne,

Mesdames et Messieurs les ministres, Honorables chefs traditionnels, chefs coutumiers et religieux,

Mesdames et Messieurs, pour faire œuvre utile, en plus de sa commémoration annuelle, je souhaite que l’Appel de Daoukro débouche sur un parti unifié, qui verra le retour de toutes les formations politiques du RHDP au PDCI-RDA au PDCI-RDA, l’œuvre la plus chère à Félix Houphouët-Boigny.

Je vous invite tous à aller en campagne. Allez partout et comme le laboureur le disait à ses enfants, «passez et repassez » pour nous ramener la victoire au soir du 25 octobre 2015.

A tous et à toutes, merci, grandement merci.

Henri Konan BEDIE

Laisser un commentaire

Agenda

janvier 2018
D L M M J V S
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 578 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE