CIV-Le chômage pour résoudre le problème d’emplois : Le Directeur de «l’Emploi Jeunes » doublement employé…

By: Africa Newsquick
Sidi TOURE, Ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

Sidi TOURE, Ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

CIV-Le chômage pour résoudre le problème d’emplois : Le Directeur de «l’Emploi Jeunes » doublement employé…

Les jeunes de Côte d’Ivoire devraient voir un peu plus clair dans l’émergence. Et cela passe par la création massive d’emplois. Sa majesté Ouattara 1er en avait promis un million en cinq ans. Lui-même dit qu’en raison de la crise, ce nombre ne sera pas atteint. Mais ses « soldats » disent qu’il en a créé plus de deux millions.

Pourtant, sur le terrain, la réalité est moins prosaïque…d’où la création, d’une nouvelle agence pour faire exploser l’emploi jeune…

 

Vite, au boulot !

L’Agence d’Etudes et de Promotion de l’Emploi (Agepe) avait pris les devants avant sa dissolution qui a donné naissance à l’Agence Nationale pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes, dénommée «Agence Emploi Jeunes», créée le 08 avril 2015, par ordonnance n° 2015-228 du 08 avril 2015, tenue par notre jeune ministre Sidi Touré qui officie à la tête d’un ministère exclusivement dédié à la question de la Promotion de la Jeunesse et à l’Emploi des jeunes. Ils en ont de la chance, les jeunes!

Cette Agence, «Agence Emploi Jeunes», issue de la fusion des dispositifs existants (Agence d’Etudes et de Promotion de l’Emploi, Fonds National de la Jeunesse, Fonds sectoriels liés à l’insertion), devrait en principe constituer un véritable Guichet Unique embrassant toutes les initiatives d’emploi en faveur des jeunes avec un budget de 7 milliards, et revu à la hausse pour le bonheur émergent de nos jeunes chômeurs. Cette nouvelle Agence dont les salaires des employés ne seraient pas payés dans les délais, devrait répondre à la nécessité d’apporter un coup d’accélérateur aux initiatives gouvernementales en faveur de l’emploi des jeunes. Pour donc réussir un tel projet, on ne badine pas avec la ressource humaine! Et il faut surtout des personnes qui ont montré leur preuve ailleurs ou dans des fonctions similaires. Très tôt, on diminue de manière drastique l’effectif de l’Agepe et des autres structures pour fondre l’effectif chétif restant dans un même moule: «Agence Emploi jeunes».

 

Dans les bras du chômage !

Première conséquence, le directeur de l’Agepe, N’dri Philippe, est jeté dehors, et doit se débrouiller désormais ailleurs. On fait appel à un administrateur provisoire, Danho Ange, Directeur de l’Emploi au  ministère d’Etat et des Affaires sociales et appelé Directeur de l’«Agence Emploi Jeunes». Ce n’est pas donné à tout le monde d’être en même temps, dans un pays où on cherche à résoudre la question du chômage,  directeur en poste dans un ministère et avoir la tâche de conduire la destinée d’une structure créatrice d’emplois en tant qu’administrateur provisoire; en attendant bien sûr le décret de nomination, ce précieux sésame, en préparation dans les laboratoires du cabinet du jeune ministre de la Promotion de la jeunesse et l’emploi jeunes.

 

De 7 à 65 milliards F CFA…

Un «Sauveur», Sidi Touré, arrive. Dès sa prise de  fonction, le 13/5, en même temps que Anzoumana Moutayé qui sort à présent de son long sommeil, le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi jeunes, multiplie les sorties. De sorte que certains Ivoiriens pensaient qu’il était ministre depuis l’avènement de sa majesté Ouattara 1er au pouvoir. Il faut tenir compte aussi de la fougue débordante de la jeunesse qui est difficilement maîtrisable à l’instar de Touré Mamadou, l’éclaireur de sa majesté lorsqu’une visite d’Etat est annoncée. Une occasion mise à profit par Sidi Touré pour faire parler de ses actions dans le pays profond. De sorte que c’est au cours des visites d’Etat qu’on réalise que l’«Agence Emploi Jeunes» distribue des chèques, comme si les jeunes bénéficiaires venaient de gagner au «Lotto». Des actions de grande ‘’Com‘’qui ont eu des retombées significatives. De 7 milliards, on passe à une hausse du budget qui avoisine les 65 milliards FCFA. Ce sont les jeunes qui devraient tomber dans l’extase! Là où ils devraient attendre selon les promesses de notre Président-candidat, «600 milliards de FCFA au plein épanouissement de la jeunesse». Tiens! Ce n’était qu’une promesse! Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’«Agence Emploi Jeunes», agit pour la réélection de sa majesté Ouattara 1er, pardon, pour les jeunes.

F. TAKY

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE