CIV-Hommes politiques : Agneaux pour tendre la main, loups pour manger la main salvatrice!

By: Africa Newsquick

legremangeHommes politiques : Agneaux pour tendre la main, loups pour manger la main salvatrice!

Il a bien raison, l’homme de pensées qui disait qu’«on ne peut vivre sans nuire». L’essentiel est d’être en parfaite harmonie avec deux ʺgendarmesʺ : l’un se trouve dans notre conscience ou dans la Morale, et l’autre, la Loi. En tout cas, à «L’Eléphant Déchaîné», nos grands partenaires étant nos fidèles lecteurs, on n’attend pas grand-chose des politiques, et on se sent mieux ainsi, non !?

 

La métaphore de l’éléphant

Récemment, pour trouver réponse à notre soif d’apprendre, nous avons dû nous adresser à un grand-père,  lui demandant de nous dire un mot sur l’image qu’ils (les anciens) ont de l’éléphant. Après un sourire du coin du visage à peine dissimulé, les yeux et le regard en direction d’abord de la terre et ensuite du ciel – certainement pour prendre les mânes ancestraux, les dieux et Dieu à témoin de la suite – il nous a ouvert un pan de notre tradition. Que nous gardons désormais jalousement…Il nous aura appris que l’éléphant est un grand mammifère herbivore qu’on trouve en Afrique et en Asie tropicales, doté d’une trompe, de deux défenses et de grandes oreilles tombantes, pourvu de nombreuses qualités dont sa «mémoire d’éléphant» pour traduire sa capacité exceptionnelle à se souvenir. Par analogie, on appelle ainsi également une personne ou une entité qui représente une forme de puissance notoire. En tant que sachant et gardien de nos traditions, ce sage ne pouvait ouvrir la bouche sans un proverbe : «Si ton champ est voisin de celui de l’éléphant, et que tu le suis, tu ne connaîtras point la rosée.» Il s’en est suivi plusieurs récits d’histoires et de prouesses sur le quadrupède dont nous retiendrons que toute la symbolique se résume en des qualités que sont : la paix, la protection, la force imposante de sa masse, la défense des faibles, la défense des opprimés, l’amour, la retenue, la connaissance, la sagesse, la justice, l’équité… Mais aussi et surtout le respect, au point où un autre adage dit que «c’est par respect que l’éléphant vient manger ta récolte champêtre nuitamment; sinon s’il vient la journée, pendant que tu y travailles, que feras-tu?» Sur un ton humoristique, dire d’un humain qu’il est un «éléphant dans un magasin de porcelaine», c’est insinuer que cet individu suscite des drames par ses maladresses ou son absence volontaire de respect des usages, souvent intentionnellement, délibérément. Et ça, les Ivoiriens le savent bien! Car «L’Eléphant» est aussi un autre éléphant dans un magasin de porcelaine nommé Côte d’Ivoire; frappant partout où besoin est : politique (toutes tendances confondues : pouvoir et opposition), sport, culture, business, presse et média, Administration, foncier, justice… et que sais-je encore (!?), dans une satire emprunte d’humour.

 

Par le détour d’un conte…

Les contes africains mettant en scène l’homme, Dieu, les dieux et surtout les animaux auxquels l’on transfert des caractères et comportements humains, vivant en société. Ils ont des vertus didactiques insoupçonnées et sont d’une immuabilité qui défie le temps. A la rencontre avec le pépé, il nous aura instruits par le détour d’un récit pamphlétaire dont voici la substance : «En forêt, Dieu avait établi une royauté tournante d’une durée de cinq ans (tiens ! Comme le mandat des Députés ivoiriens, NDLR), de sorte qu’après Pangolin, ce fut tour à tour Singe, Rat, Hérisson, Gazelle, puis Hyène de diriger la communauté. A la fin des 5 ans d’Hyène –plus connu sous le nom de Ndja-gboglo Yao ou Koffi par exemple, selon le jour considéré-, en raison d’une sécheresse survenue en forêt et qui préoccupait  Dieu, il dut accorder un second mandat à Hyène. Quelques temps après, la situation s’améliora et se normalisa. Hyène venait d’avoir 10 ans de règne.  Dieu avait permis à Ndja-gboglo d’avoir deux mandats où il aura exercé un droit de vie et de mort sur ses «sujets» comme jamais cela n’a été en forêt. Dieu décide alors de passer le relai à Lion qu’il établit définitivement comme roi de la forêt, assisté par Eléphant. A la grande joie de tous les autres animaux. Cela déplut énormément à Hyène qui, contre toute logique, entretient désormais une haine viscérale à l’endroit de ses frères, d’où sa méchanceté. En punition, Dieu décide qu’il soit mendiant, dépendant et charognard à vie.» La moralité? «Dieu punit les méchants qui abusent de l’autorité qu’il leur donne», a conclu l’octogénaire.  Ceci est le sort réservé à ces hommes politiques véreux qui pullulent dans notre environnement immédiat ; malheureusement! Ils sollicitent la plume des journalistes dont ils disent « dotés d’une hyper-crédibilité » lorsqu’il s’agit de défendre leur cas social et désespéré les ayant conduits dans une condition d’indigents presque, et dans un autre contexte, tentent d’humilier les mêmes journalistes quand, au nom de l’hyper-crédibilité, ils dénoncent des pratiques malsaines, immorales dont ils (ces politiciens) se rendent complices et coupables. Si le ridicule pouvait tuer! Mais bon, prenons-les en pitié!

 

«L’Eléphant Déchaîné» jugé au gré du vent…

Les Ivoiriens en effet le savent si bien qu’ils entretiennent au final une relation quasi versatile avec le quadrupède de la presse, selon leur position : témoin, bourreau ou victime. Relation pour le moins antithétique lorsqu’il s’agit des hommes politiques pour qui ne comptent que leurs intérêts, ne sont vraies que leurs positions. Des individus qui sollicitent «L’Eléphant» pour tirer à boulets rouges – selon leur entendement – sur certaines personnes ou institutions; mais qui tombent en transe dès qu’ils reçoivent une petite escarbille pour s’être rendus coupables de quelques actes immoraux  et/ou illégaux. S’ils savaient que l’infernal n’est au service de personne! Mais uniquement de la Morale, de la Bonne Gouvernance, de la Justice et du Juste à tout point de vue, du Droit, des vraies Valeurs…et non de la volonté de personne; car il n’a été engendré par personne de ce monde de politiciens corrompus,  il ne s’est compromis avec personne, et ne doit donc rien à ces manitous qui «donnent» dans l’objectif d’ordonner. «L’Eléphant» a sa conscience, son idéologie, sa déontologie, et par-dessus tout son INDEPENDANCE qu’il revendique fièrement. Cela vaut aussi bien pour le premier responsable, que pour tous.

 

Le loup à la peau d’agneau

Hypocrites, bêtes et méchants, ils le sont, les apprentis sorciers de la politique politicienne africaine. Animés d’une idiotie – qui les aveugle – telle qu’ils sont incapables de se rendre compte de leur propre déchéance morale, de la perte du peu de crédit que peut vouloir leur accorder leur aumônier -dont ils sont d’ailleurs eux-mêmes auteurs-, de la perte également du peu d’honneur qu’on accorderait au plus minable et misérable crapaud sorti du tréfonds du kraal de la misère! Quelle valeur peut-on accorder à un tel individu (?) qui piaffe la méchanceté, les tentatives vaines d’humiliation en l’endroit de ses adversaires et qui dans l’instant qui suit, leur tend la main pour espérer s’offrir la pitance du lendemain à l’épreuve de leur poche? Dieu ne bénit que ses enfants qui lui sont directement ou indirectement reconnaissants ; et maudit les bêtes et méchants. Nous avons demandé au sage s’il pense que les politiciens peuvent être assimilés à l’éléphant. Sans détour, il nous a répondu par la négative car selon lui, le quadrupède  est un symbole de vérité, de franchise,  d’équité… Ajoutant : «Les hommes politiques de chez nous ressemblent plus à «Ndja-gboglo» (Hyène la ruse et le malin) qu’à tout autre animal de la brousse. Hypocrites, bêtes et méchants sont-ils. Agneaux pour tendre la main, ils deviennent comme des loups plus tard pour manger la main donatrice et salvatrice!» Ils sont vraiment ridicules…

Antoine Edo, In L’Eléphant déchaîné n°372

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE