CIV-Réformes dans l’Education nationale : Voilà la « bivalence » de Kandia Camara!

By: Africa Newsquick

Kandia CamaraCIV-Réformes dans l’Education nationale : Voilà la « bivalence » de Kandia Camara !

Kandi Camara, la ministre de l’Education nationale nous a promis une réforme de l’éducation nationale ? Eh bien, elle va tenir sa promesse à travers la « bivalence ». C’est le nom de la réforme.

La nouvelle réforme de Kandia prend forme à l’ENS

Les réformes annoncées par la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, la grande Kandia Camara Namissoko, sont désormais en marche. Et comme il fallait commencer par la base, alors elle a choisi l’ENS (Ecole normale supérieure), là où l’on forme les enseignants des collèges et lycées. Bien sûr, une fois ces derniers auront compris et assimilé la substance, l’essentiel…alors il sera plus facile de le faire incruster dans les « petites » têtes  de vos enfants. N’est-ce pas bien pensé!?

 

Comment est née la bivalence?

Le vendredi 4 mai 2013, la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara, était sur le plateau de la chaîne cryptée «Africa 24». Après avoir fait un tour d’horizon de la situation de l’école ivoirienne, on l’a entendue faire, entre autres, cette grande annonce: «A cause du fort taux de chômage, nous avons voulu adapter la formation de la jeunesse ivoirienne au marché de l’emploi. Nous avons introduit une nouvelle discipline compte tenu de la crise que nous avons connue, dénommée Education aux droits humains et à la citoyenneté», en abrégé EDHC. «L’Eléphant» s’est tout de suite interrogé: «Quels sont les enseignants qui auront la chance de dispenser cette matière émergente?» Sans avoir la réponse.

Trois mois plus tard, précisément le 5 août 2013, le Coordonnateur général de l’Inspection générale du Ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Ibrahima Kourouma, était face à la presse. Lors de cette conférence de presse tenue au département ministériel, au Plateau, ce très proche collaborateur de Kandia Camara  annonça  plusieurs réformes dont celle très importante des Collèges: «(…)Pour améliorer le niveau des élèves et par ricochet les résultats scolaires, le ministère a décidé de mettre en œuvre plusieurs réformes. 20 collèges de proximité Base 2 seront prêts dès la rentrée scolaire 2014-2015. Les financements sont déjà prêts. Ces écoles seront construites en zones rurales. Les travaux vont démarrer avant la fin de l’année scolaire 2013-2014». Avec cette précision de taille: «Les enseignants qui y dispenseront les cours seront bivalents. Un recrutement de 1000 enseignants est prévu pour ces collèges de proximité. Peuvent postuler, les instituteurs titulaires d’une Licence…» («Le Patriote»,06/08/13).

Il a donc fallu attendre que ces futurs enseignants soient recrutés pour leur formation pour comprendre ce que renfermait cette idée géniale des technocrates de l’Education ivoirienne.  En effet, le concours de recrutement est lancé; et nos si nombreux diplômés au chômage – des titulaires de Licence, Maîtrise, DEA et autres – se bousculent par dizaines de milliers aux différents lieux d’inscription, selon les disciplines. Pour s’inscrire afin de (se) disputer les places: 1000 selon Ibrahima Kourouma. Quand toute cette étape est terminée et la liste des admis affichée, il est demandé aux admis d’aller s’inscrire, pour commencer à recevoir leur formation de futurs enseignants. Et là, surprise! Sur l’une les fiches à renseigner, il est bien mentionné un «secteur bivalent». Les concernés n’y comprennent pas grand’chose, mais les explications ne tarderont pas à tomber.

 

La formation à la bivalence

Il est demandé aux élèves-enseignants d’anglais d’être aussi enseignants d’EPS (Education physique et sportive). Combien de temps ont-ils passé à l’INJS pour être formés à enseigner l’EPS? Sous un anonymat bien verrouillé, un des leurs, nous a confié de petites choses: «(…) Après notre admission, nous avons commencé directement notre formation à l’INJS, début novembre pour finir à fin mars. Nous y avons donc passé pratiquement 4 mois. D’ailleurs je puis vous dire qu’au départ, les gens de l’INJS (Institut National de la Jeunesse et du Sport) n’avaient pas été associés à ce projet. Ils ont été pris au dépourvu, donc ils ont été un peu coincés. La chance que nous avons eue, c’est que leurs étudiants n’étaient pas encore rentrés; et donc ils ont profité pour nous former en attendant qu’ils reviennent des vacances et que leur rentrée soit effective. Ils ont effectué leur rentrée en janvier…» Et donc depuis avril, les élèves professeurs sont revenus à l’ENS pour la pratique de l’anglais à enseigner.

 

Concrètement, en quoi consiste la bivalence?

Initialement prévue pour deux ans, la formation des enseignants à l’ENS va se résumer à une seule année. «La deuxième année qui est considérée comme une année de stage n’en est pas en réalité; parce qu’on sera enseignant en plein temps. C’est-à-dire qu’au lieu de partir en stage à partir de janvier comme d’habitude, on doit faire les classes avec les enfants à partir de janvier jusqu’à la fin de l’année, faire les livrets scolaires comme un enseignant titulaire», nous apprend notre source.

C’est que selon le solide système traditionnel de formation de l’ENS, les élèves-enseignants en 2ème année (à l’ENS) vont en stage avant d’être titularisés. Or dans ce cas précis, ils seront affectés à la rentrée scolaire 2015-2016 dans les établissements dits de proximité qui sont déjà construits, paraît-il; ils vont donc faire 9 mois dans les classes avec les élèves qu’ils devront former sans avoir fini eux-mêmes (enseignants) leur formation.  Ça fait quoi si on saute quelques étapes? Osez y trouver une défaillance! Ainsi donc, au terme de cette formation raccourcie, dès la rentrée scolaire prochaine (2015-2016) où il faudra passer à la pratique, un diplômé de Lettres Modernes qui a concouru pour être professeur de collèges et qui aura été formé – de surcroit au rabais- à l’origine pour dispenser les cours de français, professera également la fameuse et très émergente matière EDHC (Education aux droits humains et à la citoyenneté). Là encore, c’est moins grave puisque le français et l’EDHC peuvent se rejoindre en certains points, comme autrefois les enseignants de français dispensaient aussi l’Education civique et morale (ECM). Mais ce n’est pas tout! Il faut savoir aussi que l’enseignant bivalent d’Histoire-Géographie griffé « Kandia » assurera aussi, parallèlement, les cours de français. Là, ça devient plus grave, puisque, quand bien même la matière Histoire-Géographie est enseignée en langue française, elle ne tient pas forcement compte de la maîtrise de toutes les règles grammaticales et orthographiques en la matière, pour qu’un enseignant de cette matière (HG) professe aussi le français. Bon…C’est bien noté, mais ça continue! De mal en pis!

Le professeur-bivalent de SVT (Sciences de la vie et de la terre) sera celui qui va enseigner à vos enfants aussi bien les SVT et les Sciences physiques. Et puis pour finir, le professeur d’anglais devra aussi, au moins une fois par semaine, laisser la craie et le tableau en classe pour se mettre en short et maillot, pour les cours d’EPS qu’il doit assurer au nom de la bivalence. N’est-ce pas merveilleux! Pour le volume horaire hebdomadaire, ce n’est pas la peine que nos professeurs de proximité s’inquiètent, la réforme a tout prévu. Il reste 20 heures, en tout cas selon ce qui a été dit pour les rassurer. On verra bien ce que cela donne à la pratique sur le terrain, dans nos collèges de proximité de Base 2, spécialement conçus pour les zones rurales.

On doit apprendre à ces rouspéteurs d’enseignants et de parents d’élèves que sur l’autoroute de l’émergence à l’horizon 2020, la vitesse est obligatoire! Nos enfants ne seront qu’à la pointe de l’émergence. On dit merci qui?

THIERRY LEES, in L’Eléphant déchaîné N°369

Laisser un commentaire

Agenda

janvier 2018
D L M M J V S
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 576 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE