Interview-PDCI-RDA : Guikahué révèle les secrets du retour de Fologo et de la vision du Président Bédié pour la Côte d’Ivoire

By: Africa Newsquick

SONY DSC

Interview-PDCI-RDA : Guikahué révèle les secrets du retour de Fologo et de la vision du Président Bédié pour la Côte d’Ivoire

Arrivé de Paris dans la nuit du vendredi 24 juillet dernier, Pr Maurice Kakou Guikahué était samedi à Gagnoa pour présider une réunion sur les préparatifs de la visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans la région du Gôh. Avant qu’il ne mette le cap sur Séguéla ou il a assisté au dernier meeting du président Ouattara dans le « Woroba », il a bien voulu nous entretenir sur son séjour en France où il a eu des séances de travail avec le président Bédié, président du PDCI-RDA. Entretien.

 

Monsieur le Secrétaire exécutif, vous venez de Paris où vous êtes allez rencontrer le président Henri Konan Bédié. Quelles sont les nouvelles que vous ramenez ?

La première nouvelle est celle que le président va très bien. Je suis allé à Paris, comme nous en avons l’habitude quand le président s’absente. Nous y allons pour échanger avec lui. Quand il est au pays, nous avons une méthode de travail. Nous avons une séance de travail hebdomadaire. Et même quand il est à Daoukro, je vais le retrouver pour travailler. C’est dans ce cadre qu’après bientôt un mois qu’il est parti, il fallait que j’aille lui faire le point des activités du secrétariat exécutif, surtout pour lui faire le point du Bureau politique que nous venons de tenir en son absence. Je suis allé lui faire le compte rendu et lui faire le point de mes activités en tant que président du directoire du Rhdp.

 

Quelle appréciation, le président a-t-il eu concernant ce Bureau politique qui pour la première fois dans l’histoire du Pdci Rda, est présidé par le chef du secrétariat ?

Quand vous lisez le communiqué final, cela reflète les sentiments du président. Il est satisfait de ce qui s’est passé. D’abord, nous lui avions fait un compte rendu à chaud, après la réunion et à Paris, nous sommes revenus point par point sur la réunion et le président a compris. Je peux dire qu’il est satisfait de la réunion du Bureau politique que nous avons tenue en son absence.

 

Vous a-t-il confié d’autres décisions à appliquer en ce qui concerne la problématique des finances qu’avait abordé ce Bureau politique?

C’est dans le cadre de nos activités au Secrétariat. Nous avons nos réunions hebdomadaires tous les 15 jours. D’ailleurs, la 55ème session va se dérouler le mardi 28 (entretien réalisé avant la tenue de cette réunion du secrétariat). Donc, nous avons nos activités régulières.

 

En tant que président du directoire du Rhdp, que doit-on retenir. Quel point avez-vous fait au président Bédié,  président du présidium du Rhdp ?

Nous avons eu la convention. Bientôt, nous rentrons en campagne. Nous avons également installé les coordonnateurs locaux du Rhdp. Donc, c’était tout à fait normal que je lui fasse ce compte rendu en tant que président de la conférence des présidents du Rhdp.

 

Le président Bédié comme à Daoukro, reçoit de nombreuses personnalités qui vont le saluer. C’est le cas de Laurent Dona Fologo, ancien secrétaire général du Pdci Rda. Est-ce que vous avez échangé à ce sujet ?

C’est avant même que le ministre Fologo n’aille saluer le président et annoncer son retour au Pdci. Il n’est pas allé seulement saluer le président. Il est allé annoncer son retour au Pdci. Il y a eu un travail préalable, un travail de fond qui a été fait auquel j’ai été étroitement associé. Et nous l’avons fait dans la discrétion. Et je savais qu’il partait à Paris pour rencontrer le président. Le président m’avait déjà donné son sentiment. Donc, Fologo est revenu au Pdci de façon définitive. Personne ne savait que nous étions en contact avec Fologo, alors que ce sont des contacts suivis de longues dates et il est revenu aujourd’hui au Pdci Rda. Quand il reviendra en Côte d’Ivoire, il viendra nous saluer à la maison du parti.

 

Quelle est votre appréciation par rapport à ce retour de Fologo ?

C’est une très bonne chose. Il faudrait que d’autres lui emboitent le pas, parce que la vision du président Bédié, c’est de constituer une vie politique comme aux Etats-Unis avec deux grands partis politiques qui sont des blocs, avec l’exercice du pouvoir par alternance en fonction de l’influence, de l’impact des idées sur la population parce que l’émiettement des partis politiques fragilise la démocratie en son sens. Donc, à partir du moment où le président est en train de travailler à la reconstitution de la grande famille houphouétiste, il faudrait que les uns et les autres reviennent à la maison. Nous travaillons à cela. Comme le président Houphouët l’a dit, on entend le tigre que lorsqu’il tient sa proie.

 

Pouvez-vous avancer des noms de ceux qui pourraient revenir au Pdci après Fologo ?

Non ! Je ne peux pas. J’ai parlé de discrétion. Au fur et à mesure qu’ils viendront, vous les découvrirez.

 

Le président Alassane Ouattara depuis sa tournée d’Etat dans la région du Woroba a également salué ce retour de Fologo et celui d’Akoto Yao. Comment avez-vous appréciez ce point de vue du président de la République ?

C’est une très bonne chose. Je disais tout à l’heure que le président a une vision de la politique en Côte d’Ivoire et il partage la même vision que le président Ouattara. Donc, le chef de l’Etat est heureux que la famille se reconstitue, parce qu’on est en Rhdp, on veut allez vers un parti unifié. En y allant, si ceux qui étaient dans le parti reviennent, ça augmente le nombre de personnes en perspective du parti unifié. Donc, nous sommes heureux que le président Ouattara en ait parlé à un meeting de sa visite d’Etat.

 

Pendant que vous étiez en France, ceux qui avaient perturbé les réunions du Pdci ont été convoqués par le comité de discipline. Ces personnes-là risquent-ils d’être expulsées du parti ?

Je n’ai pas encore le compte rendu de la réunion du comité de discipline. Là, il y a une séparation nette. Même le président n’interfère pas dans le fonctionnement du conseil de discipline. Ils nous ferons le compte rendu en bonne et due forme des décisions qu’ils auront prises comme cela est inscrit dans nos statuts et règlements intérieurs.

 

On apprend que bientôt le président Alassane Ouattara va publier la liste des membres de son équipe de campagne. En avez-vous discuté avec le président Bédié à Paris?

Non, ce n’était pas l’objet de ma visite. On attend que l’équipe de campagne soit publiée.

 

Interview réalisée à Gagnoa par Diarrassouba Sory, in Le Nouveau Réveil

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE