CIV-Seconde Visite à Bondoukou: Alassane Ouattara a des difficultés pour avoir un représentant

By: Africa Newsquick

ADO YAKRO 2CIV-Seconde Visite à Bondoukou: Alassane Ouattara  a des difficultés pour avoir un représentant

Longtemps annoncé et reporté, sauf changement de date, le dernier conseil des ministres du mois de juillet 2015 se tiendra à Bondoukou le mercredi 29 juillet 2015 avec l’ensemble des membres du gouvernement avec à sa tête le président Alassane Ouattara. Une information qui alimente le quotidien des habitants mais infirmée par certaines  autorités locaux qui se disent de n’être pas informés officiellement. Un conseil des ministres qui tien à cœur au  premier des Ivoiriens dans cette ville aux milles mosquées qui constituent tout un symbole pour lui à quelques mois des élections présidentielles à venir. Et pour cause, son passage les 27, 28, 29 et 30 novembre 2012 dans le Zanzan  et particulièrement dans cette cité n’a pas produit les attentes escomptées et a même entaché ses quatre années de gouvernance.  Le présentant comme un homme qui, contrairement à ce qu’il dit de lui-même, ne réalise plus ses promesses. Et surtout la candidature d’Essy Amara qui vient de cette région et  qui vient de lui envoyer des piques là où sa fait mal. C’est pourquoi il mettra à profit ce second passage dans cette ville pour prendre d’importantes décisions concernant la région du Gontougo. Surtout que les hommes sur qui il pouvait compter ne sont plus en phase avec les populations quand d’autres viennent d’être limogés de leur fonction pour mauvaise gestion. Il lui faut,  à défaut de nouveau homme, «  être son propre représentant » à travers un nouveau pacte social qu’il va établir avec les populations elles-mêmes .En effet, depuis qu’Alassane Ouattara est aux commandes de la Côte d’Ivoire, le nouvel homme fort du pays, qui avait fait des promesses à toutes les régions pendant la période de campagne, a déjà effectué une visite d’Etat dans le district du Zanzan. A Bondoukou singulièrement, nombreux sont ceux qui se demandent si, à défaut d’une pluie de milliards, les populations pourront voir au moins le début de la construction de leur université  qu’il avait promis d’ouvrir les portes pour la rentrée universitaire 2014.  « La rentrée de l’université de Bondoukou s’effectuera en 2014. » Avait annoncé Alassane Ouattara depuis la ville de  Bouna.  Plus de 36 mois après cette annonce, l’espace même qui doit abriter cette université  n’a pas connu un début d’aménagement. Malgré l’emprunt obligataire de  décembre 2012 qui devait servir à faire les travaux de cette université. Et pourtant, la région du Gontougo est une  zone de grandes potentialités qui se situent paradoxalement au bas de l’échelle concernant le développement. Et elle a justement besoin de coups de pouce de l’Etat pour initier le processus de développement. Mais aussi pour mettre en œuvre des programmes de lutte contre la pauvreté et procéder à l’équipement. C’est pourquoi, les populations qui vivent dans l’extrême pauvreté attendaient avec espoir la réalisation de ses promesses. On peut le dire, l’usage consacre la promesse comme une dette. Ces populations ont  expérimenté cet adage. Et mesurer ce que vaut la parole d’Alassane Ouattara, depuis sa visite d’Etat effectué dans leur cité. Cette visite d’Alassane Ouattara était donc à  propos pour les populations de la ville aux mille mosquées.  Mais ce fut un pétard mouillé. Et le grand paradoxe, pendant la campagne présidentielle, Alassane Dramane Ouattara, alors candidat du Rdr, avait promis la bagatelle somme de 450 milliards FCFA au district du Zanzan. Pour 450 milliards de prévus, depuis qu’il est à la tâche, ce n’est que 7 milliards d’investissements qui ont été annoncé lors de sa visite. Aujourd’hui on nous parle de 693 milliards d’investissements. Mais cela a été investi dans quelle partie du district du Zanzan  comme se le demandait  Essy Amara, fils de ce district lors d’un meeting récemment, « où sont passés les 693 milliards d’investissements dans le Zanzan dont on parle ? ».  Une flèche lancée à Alassane Ouattara  qui veut certainement répondre à cette question pertinente  au chef- lieu de la région du Gontougo et faire des opérations de charmes pour affaiblir Essy Amara et battre campagne avec un nouveau pacte social. Des opérations de charmes qui passeront sans nul doute  par la pose de la première pierre du lycée des jeunes filles et de l’université, l’annonce d’une dizaine de kilomètres  de bitume au profit de la commune de Bondoukou , le bitumage de l’axe Bondoukou- Sampa , l’inauguration de l’usine d’enrichissement de manganèse de la société Bondoukou Manganèse et de la préfecture qui vient d’être réhabilité et bien d’autres activités inscrites à son agenda pour témoigner au monde entier qu’il travaille .  La cerise sur le gâteau, de source concordante , ce sera certainement la division de la région du Gontougo qu’on dit très vaste  en trois régions au lieu de deux initialement prévu taillé sur mesure pour contenter  trois formations politiques issues du RHDP et surtout affaiblir le candidat Essy Amara dans sa propre région. Il s’agira  des futures   régions du Bini qui regroupera les départements de  Kounfao et  Sandégué  qui reviendra au Mfa d’ Anzoumana Moutayé , la région du Gontougo avec le département de Bondoukou qui sera scindé en deux avec la création du  département de Laoudiba  qui regroupera les sous- préfectures de Taoudi,  Bondo, Laoudiba,  Sapli-Sepingo et Yezimala au Rdr et la Région de Tanda qui regroupera les départements de Tanda et Transua qui reviendra au Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié. Un  découpage à venir qui répondra  objectivement aux besoins de développement voulu par tous. Mais cette volonté manifeste du peuple sera-t- elle exaucée ?

ALEX KWAME, depuis la région du Gontougo.

 

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE