Abidjan/Koumassi : On «privatise» la lagune sous les yeux du maire?

By: Africa Newsquick
Le maire de Koumassi, N'dohi Raymond

Le maire de Koumassi, N’dohi Raymond

Abidjan/Koumassi : On «privatise» la lagune sous les yeux du maire ?

L’histoire se passe dans le quartier de Koumassi 05. Une dame, Sangaré, a décidé de privatiser une grande partie de la lagune.

La superficie prévue devrait être comprise selon les dimensions approximatives : 1 km de longueur sur environ 150/200 m de largeur par rapport au littoral. Le but avoué est de remblayer pour vendre des terrains … Ben voyons, c’est le sport national !

Tous les riverains concernés qui, jusqu’à maintenant habitaient au bord de la lagune, devraient donc changer de décor avec un immense banc de sable devant leurs yeux ébahis, se transformant, selon les prévisions de ce groupe aux idées innovantes, en immeubles pour habitations sociales au fil des jours !

La Dame Sangaré se prévaut d’une vague autorisation de la Mairie de Koumassi qui se matérialise par une mauvaise photocopie avec une prétendue signature du Maire !!!

On savait de cette mairie qu’en ce moment elle n’a pas vraiment bonne presse et que ses administrés grognent en silence (chaussées défoncées et totalement inondées les jours de fortes pluies, ordures en énormes tas sur la voie publique avec rats en tous genres et ne craignant personne comme ceux de la Maca), mais on ignorait qu’elle puisse outrepasser ses droits et qu’elle foule volontairement (ou inconsciemment) de ses pieds municipaux les textes internationaux en vigueur concernant le domaine maritime.

Imaginez que le maire de la commune située sur l’autre rive décide de faire le même scénario et la lagune serait réduite à une peau de chagrin! Mais pourquoi pas, puisque que dans le pays, en période pré-électorale, chacun se lève et peut faire n’importe quoi pour ramasser une poignée de dollars !

Le plus drôle est que cette «privatisation» des eaux lagunaires devrait empêcher tous les bateaux d’une marina de sortir ; notons que parmi les heureux propriétaires de bateaux, le ministère de l’Intérieur occupe une place d’honneur puisqu’il possède un gros modèle qui, si on suit le raisonnement de la nouvelle «privatiseuse» aquatique, devra désormais rester échoué sur le sable craché par la drague de couleur jaune pisseux qu’elle aurait construit elle-même, pour près de 300 millions!! (qui viennent d’où ?)

Les riverains ont fait stopper ce massacre du site lagunaire via les Autorités des Affaires maritimes, plus précisément par le capitaine Dougoné, commandant  de la base maritime qui se contente pour l’instant de constater les divers manquements au regard du Droit.

Une action en Justice, qui sera initiée dans les jours prochains, devrait ramener la municipalité et sa «complice» ( ?) dans le droit chemin pour qu’ils retrouvent, ensemble, une stabilité et un meilleur équilibre sur la terre ferme.

L’infernal quadrupède qui vient de délicatement  poser sa trompe dans la lagune, suit désormais ce dossier !

Alex Kassy

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE