Côte d’Ivoire-Football: Où est passée l’égalité entre l’Homme et la Femme? La phallocratie a la peau dure

By: Africa Newsquick

Foot-fémininDeux poids deux mesures. Les Eléphantes de Côte d’Ivoire ont obtenu leur ticket pour une première participation aux phases finales de la Coupe du Monde du football féminin. Une qualification obtenue de haute lutte et surtout sans grand moyen. Les Ivoiriennes seront à «CANADA 2015» qui se déroulera du 6 juin au 5 juillet prochain. A 18 jours de l’ouverture de ce mondial féminin, les protégées du Président Alassane Ouattara sont encore à des stages internes et un seul match amical avec le Cameroun, la seconde équipe africaine qui, elle, est déjà depuis près d’une semaine au Canada pour s’acclimater. En Côte d’Ivoire, l’événement est passé carrément sous silence. On attend surement qu’elles fassent le miracle sans moyen pour se l’approprier et exploiter leur résultat. La presse ivoirienne n’en fait presque pas cas dans leurs colonnes. On se demande si cette première participation des filles de la Côte d’Ivoire n’est pas un événement. Pendant que les 3,5 milliards, sans compter le coût des regroupements en Europe et les matchs amicaux, du Chef de l’Etat décaissés plus de deux mois avant la CAN 2015 fait encore couler assez de salives et d’encre, les filles ont besoin de plus ou moins un milliard pour représenter dignement la Côte d’Ivoire. Combien de milliards la Côte d’Ivoire a-t-elle dépensé en plus d’une vingtaine de participations aux phases finales de la CAN des hommes ?

A l’heure de la promotion du genre féminin, on traine encore les pieds pour mettre nos filles dans les conditions normales de préparation. La Presse, quant à elle, ne s’est pas bousculée pour demander l’accréditation FIFA pour couvrir l’événement. Une seule journaliste, Sabine Kouakou, de L’Eléphant déchaîné et collaboratrice de www.africanewsquick.info, a obtenu son accréditation FIFA pour Canada 2015.

Que ce soit, du côté du Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, dirigé Anne-Désirée Ouloto, du côté du Ministère des Sports et Loisirs, de l’Instance dirigeante du Football en Côte d’Ivoire (FIF) et de la Présidence, c’est le silence total. On se demande si vraiment la Femme est au centre de la politique ivoirienne comme clamé dans tous les milieux politiques et gouvernementaux. La phallocratie a vraiment la peau dure en Côte d’Ivoire. L’égalité entre l’Homme et la Femme, c’est seulement dans les textes de loi qui dissolvent un gouvernement mais qui ne sont pas appliqués.

Guy TRESSIA

 

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE