Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans LocSidebar est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /hermes/bosnaweb23a/b1429/ipg.starcoreenet/africanewsquick/wp-includes/functions.php on line 3902 Notice: La méthode du constructeur appelée pour WP_Widget dans SoundBeatWidget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Utilisez
__construct()
à la place. in /hermes/bosnaweb23a/b1429/ipg.starcoreenet/africanewsquick/wp-includes/functions.php on line 3902 Maladies du cœur-Africard 2015 à Yamoussoukro: Après 23 ans, Pr Maurice Kakou Guikahué a son successeur à la tête de la SICARD – Africanewsquick

Maladies du cœur-Africard 2015 à Yamoussoukro: Après 23 ans, Pr Maurice Kakou Guikahué a son successeur à la tête de la SICARD

By: Africa Newsquick

Guikahué_1435Maladies du cœur-Africard 2015 à Yamoussoukro: Après 23 ans, Pr Maurice Kakou Guikahué a son successeur à la tête de la SICARD.

Les assises d’ »Africardio 2015″ s’ouvrent ce mercredi 6 mai, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, à Yamoussoukro, pour s’achever le vendre 8 mai. Hier donc, en prélude à cet événement, les cardiologues ivoiriens ont mené des activités au profit des populations et au celui de leur association, la Société Ivoirienne de Cardiologie (Sicard).

D’abord au corridor sud de la capitale politique, les cardiologues ivoiriens, avec à leur tête le président de la SICARD, Pr Maurice Kakou Guikahué, ont fait le dépistage gratuit de la l’hypertension artérielle à de nombreux chauffeurs de véhicules poids lourds. Non sans donner des conseils utiles à ceux qui présentaient des signes d’inquiétude. Ensuite, ils ont, toujours avec à leur tête l’ancien ministre de la Santé du régime Bédié, Pr Maurice Kakou Guikahué, répété la même opération au Centre hospitalier régional (Chr) avec de nombreuses femmes venues se faire dépister. Celles-ci au terme de l’opération ont fait une procession jusqu’à la Fondation FHB.  » J’arrête de fumer »,  » Je réduis ma consommation d’alcool », « je mange moins de sel », sont autant de messages de sensibilisation que l’on pouvait lire sur leurs pancartes. Le maire de Yamoussoukro, Kouakou Gnrangbé qui a salué cette opération, a souhaité que les cardiologues reviennent pour une action plus grande. Doléances reçue 5 sur 5, car pour le Pr Kakou Guikahué Maurice, « les mois à venir, en collaboration avec la ligue de l’hypertension, il y aura une tournée nationale pour sensibiliser. Parce qu’à l’Institue de cardiologie, des malades qui sont consultées, 80% ont la tension artérielle élevée».

Pr Kakou Guikahué (en route) a lui-même dépisté des hypertendus au corridor sud de Yamoussoukro; sous le regard émerveillé du maire de la capitale politique, Kouakou Gnrangbé Jean

Pr Kakou Guikahué (en route) a lui-même dépisté des hypertendus au corridor sud de Yamoussoukro; sous le regard émerveillé du maire de la capitale politique, Kouakou Gnrangbé Jean

Comme causes de cette hypertension, le Pr Guikahué a égrené : le stresse, la mauvaise alimentation, les gens qui mangent trop salé, etc. Pour lui, « la tension peut redevenir normale. Mais il faut être longtemps sous traitement. C’est une maladie pernicieuse, qui attaque le cerveau, le rein, le cœur, c’est-à-dire ce que l’homme a de plus noble. Ça donne aussi les maladies coronaires, les infarctus. C’est une maladie qui cause beaucoup de dégâts ». La base du traitement, a conclu le président de la SICARD, « c’est le régime alimentaire, l’hygiène de vie, l’activité sportive ». Enfin, pour clôturer la journée de ce mardi 6 mai, les cardiologues ont tenu leur Assemblée générale au terme de laquelle le Pr Kramoh Euloge, candidat unique a été brillamment élu vice-président de la SICARD. Il occupera le poste de président en 2017, comme l’indiquent les textes de la Société ivoirienne de cardiologie. Ainsi, le Professeur Maurice Kakou Guikahué qui dirige la Société savante des maladies du cœur, dite Société ivoirienne de Cardiologie, depuis sa création en 1992, a son successeur après 23 ans.

Ici, une femme se faisant dépister par Guikahué

Ici, une femme se faisant dépister par Guikahué

Le prochain congrès est fixé en mai 2017. Cependant, l’Assemblée générale, selon le ministre Guikahué, a mis l’accent sur la formation des cardiologues. « Vue le niveau économique de la Côte d’Ivoire, 55 cardiologues pour tout le pays, ce n’est pas suffisant. Il faudrait une masse critique de 100 cardiologues. Donc, d’ici à 2020, il faut combler ce déficit en menant une politique pour la formation des cardiologues», a-t-il conclu.

Guy TRESSIA et Diarrassouba Sory, à Yamoussoukro

Quelques images de ce mardi 5 mai à Yamoussoukro

Les camionneurs sont arrêtés par la police et redirigés vers les stands de dépistage

Les camionneurs sont arrêtés par la police et redirigés vers les stands de dépistage

En attendant les populations

En attendant les populations

Après les dépistages, la SICARD a tenu son Assemblée générale, à la Fondation FHB

Après les dépistages, la SICARD a tenu son Assemblée générale, à la Fondation FHB

Pr Kramoh, nouvel élu vice-pdt et Pr Guikahué, pdt de la SICARD

Pr Kramoh, nouvel élu vice-pdt et Pr Guikahué, pdt de la SICARD

Les cardiologues ivoiriens ont immortalisé leur AG par cette photo de famille

Les cardiologues ivoiriens ont immortalisé leur AG par cette photo de famille

Laisser un commentaire

Agenda

janvier 2018
D L M M J V S
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 578 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE