BOUAKÉ : 3 blessés dans une manifestation d’elèves réprimée à coup de gaz lacrymogènes par la police

By: Africa Newsquick

kandia_camaraTrois élèves ont été blessés, le lundi 26 avril 2015, à Bouaké, à la suite d’une répression par jets de gaz lacrymogènes d’une manifestation de rue par la police nationale.

Il était environ 8h00, quand plusieurs élèves du lycée classique 1 de Bouaké, protestant contre les grèves intempestives de leurs professeurs ont décidé d’érigé des barricades sur la voie principale menant à l’aéroport de la ville. Des policiers dépêchés sur les lieux pour lever le siège des élevés ont été pris à parti par ces derniers. Les forces de l’ordre ont alors lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Trois élèves ont été blessés au cours de ces manifestations. Selon une source hospitalière qui a requis l’anonymat, près avoir reçu des soins les blessés ont pu regagner leur domicile dans la mi-journée.

«Nous avons décidé ce matin de protester contre la grève de nos enseignants en barricadant les rues afin de montrer au gouvernement que nous voulons partir à l’école» a déclaré pour sa part , l’un des élèves protestataires.

L.Lamine, correspondant régional

Agenda

avril 2018
D L M M J V S
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 16 472 autres abonnés

Retour vers Haut