Office Ivoirien de l’Identification (ONI) : Immense désordre dans la délivrance des cartes de résident…Ouattara devrait y jeter un coup d’oeil

By: Africa Newsquick

Office Ivoirien de l’Identification (ONI) : Immense désordre dans la délivrance des cartes de résident…Ouattara devrait y jeter un coup d’oeil

Que se passe-t-il à l’ONI ? On affirmait, il y a six mois, que la délivrance des cartes de séjour ou carte de résident (il parait que ça sonne mieux dans certaines oreilles sensibles), nécessitait un délai de deux semaines après dépôt du dossier.
Or, à part « nous avons eu des problèmes techniques », il n’y a plus aucune nouvelle de la réalisation des cartes; mais les milliers d’encaissements eux, sont bien concrets.
Au début, pour palier à cette carence, on délivrait de vagues reçus, au Plateau, qui permettaient de voyager. Considérant le nombre croissant de demandeurs dans l’embarras, les reçus ont été édités sur place ; de plus, les cartes « vertes » dites « TPS » pour titres provisoires de séjour, en cours de validité n’ont pas été interrompues comme annoncé au 31/12… mais personne ne sait exactement… on verra !
Force est de constater qu’on navigue à vue et dans le brouillard total.
Des officiels étrangers sont pliés de rire quand ils évoquent cette fabuleuse organisation et surtout des explications fournies par l’ONI… « Les inondations ont dégradé les matériels »
Qui a pu avoir l’idée géniale de placer ce matériel en zone inondable ? On espère qu’il a été félicité et a pu avoir, comme c’est la coutume en Côte d’Ivoire, une promotion pour son excès de compétence !! Si cette version est la bonne (?) des mois ne suffiraient pas à trouver une solution ! Il semblerait que ces grands spécialistes se voient confier la gestion de l’Etat-civil ! On tremble d’avance !
Petite anecdote parmi un nombre incalculable : Un étranger arrive au centre ONI derrière le commissariat du 12ème arrondissement. Il décline son identité mais s’entend dire qu’il est en retard et qu’il ne sera pas reçu … il faut reprendre un rendez-vous.
L’étranger demande à obtenir le document qui retrace les papiers à fournir pour vérification. Réponse : « On n’a plus de listing – voyez le tableau là-bas ». L’étranger remercie et demande de prendre une photo du tableau pour mémoriser la liste des papiers ; réponse : « Interdit de prendre des photos – voyez le site internet ».
De retour chez lui, il a tenté de « visiter » le site catégorie amateur… si vous avez du temps, essayez donc ! Devant tous ces manquements, et pour être en règle, il a décidé de faire ce que beaucoup font : demander un visa à la « DST » qui doit bien sourire de ce désordre qui lui permet de réaliser un chiffre d’affaires conséquent.
Comment peut-on imaginer un tel foutoir ? Comment la Côte d’Ivoire peut-elle être incapable de réguler une simple banque de données avec création d’une simple carte plastique ?
A-t-on pensé aux critiques acerbes et souvent intériorisées de tous ces étrangers ? De toutes les ambassades ? De tous les organismes internationaux qui rient sous cape ?
Pourquoi n’a-t-on pas étudié les différents cas, comme celui des Marocains, qui accueillent à moindre coût les étudiants ivoiriens qui séjournent entre trois et cinq ans pour un coût dérisoire alors que les Marocains sont taxés au maximum en Côte d’Ivoire?
Pourquoi cette légèreté ? Pourquoi cette incompétence ? Quand verra-t-on une carte sortir de cet imbroglio ?
Encore des points négatifs qui participent au couronnement de l’émergence !
ALEX KASSY, in L’Eléphant déchainé n°586

Agenda

février 2018
D L M M J V S
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 15 257 autres abonnés

Retour vers Haut
%d blogueurs aiment cette page :