Côte d’Ivoire : Encore ces fameux «intellectuels»! Aujourd’hui, dans la poubelle de l’oubli, le voilà qui reprend sa plume égarée et affamée pour…

By: Africa Newsquick

Côte d’Ivoire : Encore ces fameux «intellectuels»! Aujourd’hui, dans la poubelle de l’oubli, le voilà qui reprend sa plume égarée et affamée pour…

Voilà quelques semaines que j’entends parler ici et là d’«appels à la paix et à la réconciliation par le pardon », de réflexions autour d’un soi-disant «héros légendaire» et/ou «héros historique», toutes choses qui me rappellent les reproches que je faisais à un ami et frère qui caressait le nouvel homme fort du pays dans le sens du poil, et que j’accusais de nous ramener des décennies en arrière. Là dessus, intervint un autre ami qui parla de « discours qui brouille la lisibilité des faits et qui ne donne pas au dirigeant la pleine mesure du désastre alentour. » Il conclut : « Nous construisons mal nos chefs ! Cela rendra service au chef de savoir qu’il ne pourra pas se permettre n’importe quoi…»  C’était mal connaître la nature humaine… Comme plusieurs autres avant lui, après avoir été nommé à un poste de responsabilité, ce sage « intello » oublia ses propos à sa descente d’avion en terre ivoirienne et emboucha la même trompette de l’encensement. Comme tourne la roue de l’histoire et de l’oubli, surgissent de nouveaux « intellos », prêts à emboucher la même trompette. Ils ne reculent devant rien, quitte à faire du relativisme ou du négationnisme sur « notre » histoire contemporaine, après nous avoir conduits tout droit dans l’abîme sans fond… AyiKwei Armah ne croyait pas si bien dire : « L’âge d’or n’est pas pour demain ».  Mais voilà que l’aventure tourna bien court, quand cet soi-disant « intello » osa cracher sur la main qui donnait, oubliant que celle-ci était au-dessus de la sienne. Aujourd’hui, dans la poubelle de l’oubli, le voilà qui reprend sa plume égarée et affamée pour se mettre au service d’un « nouveau » chef ; le quatrième, tenez-vous bien !!!

  1. Rendre service au chef

Rendre service au chef était l’obsession de l’auteur de la Critique de la raison pure (Kritik der reinen Vernunft) et de Wasist Aufklärung? qui nous exhorte à sortir de l’état de minorité où nous nous maintenons par notre propre faute, de cette volonté que nous avons de nous soumettre à l’autorité de quelqu’un d’autre, de cette incapacité de nous servir de notre entendement sans être dirigé par ce quelqu’un d’autre. Cette soumission et cette incapacité sont dues au manque de résolution et de courage qui fait que, sous prétexte de déférence aux chefs, nous nous laissons assujettir à leurs frasques et à leurs abus. Kant écrit à ce propos : « La paresse et la lâcheté sont ce qui expliquent qu’un si grand nombre d’hommes, après que la nature les a affranchis depuis longtemps de toute direction étrangère, restent cependant volontiers, leur vie durant, mineurs, et qu’il soit si facile à d’autres de se poser comme leurs tuteurs. Il est si commode d’être mineur. » Ceci est très bien résumé par l’adage « Un peuple n’a que les chefs qu’il mérite ».  Quand donc ces soi-disant « intellos » comprendront-ils que le moment est venu d’arrêter ces comportements répréhensibles et honteux, de se prendre en charge et de faire usage de leur propre raison, pour exiger de nos chefs ce que nous attendons d’eux. Quand comprendront-ils qu’il s’agit là non pas d’une simple tâche, mais d’une obligation, d’une « devise » (Wahlspruch), d’une consigne que nous devons nous donner et proposer aux autres. Quand comprendront-ils qu’il nous revient de mettre nos chefs au pas, et que pour ce faire, nous avons besoin de courage et d’audace. Individuellement et ensemble, nous sommes responsables de cette manière, de cette attitude imprégnée de la volonté de marquer son temps, de cet engagement, de cette conscience de rupture. L’homme de modernité ne saurait être un homme de « flânerie » (Baudelaire), mais un homme qui se met résolument au travail pour transformer son présent et moduler son futur, en saisissant de son for intérieur ce qu’il a de plus naturel. Il est grand temps pour nos soi-disant « intellos » de « combattre sans cesse le sentiment dévastateur de n’être personne » et de « créer une tension » dans l’esprit des hommes, afin qu’ils puissent « briser les chaînes des fausses croyances et des demi-vérités », et passer à l’âge de la majorité.

  1. Notre devoir

Que nos soi-disant « intellos » nous aident donc à rappeler nos chefs à l’ordre, en leur disant que nous ne sommes pas là pour les regarder faire bien pire que ce qu’ils reprochaient à ceux qui les ont précédés. Être chef, c’est donner l’exemple ; c’est descendre de sa tour d’ivoire et être à l’écoute de ses concitoyens, c’est faire preuve d’humilité et d’honnêteté. Un chef n’est autre qu’un homme du peuple, un homme au service et non au dessus du peuple. Que nos soi-disant « intellos » sortent enfin de la « politique du ventre » pour nous aider à exiger de nos chefs la vérité, et « rien que la vérité », pour nous aider à exiger moins de discours et plus de routes passantes, moins de démagogie et de rattrapage ethnique et plus de services publics fonctionnels, moins de promesses et plus d’écoles pour un apprentissage effectif, moins d’engagements creux et plus d’emplois pour les jeunes. Car c’est d’abord cela la paix et la réconciliation, et rien d’autre ; c’est cela le développement, et rien d’autre ; cela l’avenir, et rien d’autre ; le seul héritage que nous devons léguer à nos enfants, et rien d’autre. Notre devoir est d’abord celui de la probité intellectuelle, et non n’importe quoi.

Paulin G. Djité,

Ph.D., NAATI III

Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques

Source: L’Eléphant déchainé n°554

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE