Djaka Festival 2017: Me Zéhouri Bertin appelle les populations du Lôh-Djiboua à la mobilisation

By: Africa Newsquick

Djaka Festival 2017: Me Zéhouri Bertin appelle les populations du Lôh-Djiboua à la mobilisation

Du lundi 07 au samedi 12 août 2017, la région du Lôh-Djiboua sera aux couleurs du Festival des arts et de la culture Dida-Godié. Pour que cette cérémonie de réjouissance populaire soit une réussite totale, le parrain de l’édition de cette année, le notaire Me Zéhouri Paul-Arnaud Bertin, par ailleurs fils de la région, entend mettre les bouchées doubles.

C’est d’ailleurs à cet effet qu’après le lancement à Abidjan récemment, celui à qui le flambeau du Lôh-Djiboua à été confié par les anciens, est allé à la rencontre des populations concernées par l’évènement. A Hiré où il était pour le lancement de Djaka Festival 2017, Me Zéhouri Bertin a lancé un appel à la mobilisation de toutes les filles et tous les fils de la région autour de ce festival qui revêt un double intérêt. D’abord parce que célébrer la culture permet de pérenniser l’identité d’un peuple et de le rapprocher des autres peuples. Mais ensuite, parce qu’au du rapprochement des peuples, ce festival est un moyen d’émancipation économique du fait des nombreuses activités économiques qui se développent autour de l’événement, et donc source de revenus pour plus d’un.

Fort heureusement, son appel à la mobilisation n’est pas tombé dans oreille de sourds. « C’est la première fois que le Djaka est lancé à Hiré. En le faisant, vous redonnez vie à notre patrimoine culturel. Nous saisissons la perche. La mairie prend l’engagement de soutenir tout œuvre culturelle de la région », s’est engagé l’adjoint au maire Akaffou Marcellin. Même son de cloche chez le député Gilbert Francis Kacou qui s’est également engagé à œuvrer pour la réussite de cet événement. « A partir de maintenant, nous allons nous engager dans ce festival », a-t-il promis.

Le thème retenu pour cette année est : « Les alliances interethniques ». « Les alliances interethniques sont un pacte de non agression entre des peuples. Les alliances peuvent contribuer au développement d’un pays, à la paix et à la cohésion sociale. Si nous savons les appliquer, nous pouvons contribuer à la réconciliation nationale », a expliqué Dago Lôh. La cérémonie s’est achevée par la présentation de quelques objets d’art, échantillons de ce que verront les festivaliers en août prochain lors du Djaka festival à Divo.

Junior Ouattara

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE