Côte d’Ivoire: Les vérités crues de Karim Ouattara à Alassane Ouattara et au RDR, «arrêtons de faire la politique de l’autruche»

By: Africa Newsquick

Côte d’Ivoire: Les vérités crues de Karim Ouattara à Alassane Ouattara et au RDR, «arrêtons de faire la politique de l’autruche»

Un aîné a voulu savoir ma position concernant le 3ème Mandat du Pr. OUATTARA.

Avant tout propos, j’ai voulu savoir si l’aîné voulait que je lui dise ce qu’il souhaitait entendre ou s’il voulait ma part de vérité.

Car c’est deux choses différentes.

Sur son insistance à entendre mon point de vue sincère, j’ai été direct afin qu’il ouvre bien les oreilles pour entendre, et les yeux pour voir.

Chers aîné, en l’état actuel des choses, face à un candidat du PDCI soutenu par la machine du PDCI, OUATTARA tombe au second tour en 2020, quoique cela ne soit pas mon souhait.

Chers aîné, que vous disent vos stratèges et vos statisticiens au sein du parti?

Si vous n’avez personne au sein du parti qui travaille sur les statistiques et la stratégie alors laissez tomber l’affaire, le parti n’est pas prêt pour 2020, et s’il y’a des personnes en charge de cela et qu’elles encouragent une candidature de OUATTARA en 2020, en l’état actuel des choses c’est qu’elles sont méchantes.

Chers aîné, penses-tu en toute sincérité que le RDR, même avec OUATTARA comme candidat en 2020, puisse mobiliser plus qu’en 2010 où tous les militants et sympathisants du RDR étaient gonflés à bloc, prêt pour en découdre avec les frontistes au pouvoir?

Moi je ne pense pas cela, en tout cas pas dans l’état actuel des choses.

2010, l’année des mobilisations records du RDR avec son charismatique président ADO, n’a recueilli que 1.488.079 voix sur 5.784.490 électeurs inscrits soit 25,60% par rapport au nombre d’inscrits et 32,07% par rapport aux suffrages exprimés qui étaient de 4.617.821, là où l’électorat cumulé des adversaires de ADO enregistrait 3.136.730 voix soit 67,93% par rapport aux suffrages exprimés au 1er tour. (Ref.: CEI).

Ce qui veut dire en français simple que le RDR mobilisé et gonflé à bloc dans les CNTP (conditions normales de température et de pression) ne représente qu’environ 1,5 Millions d’électeurs sur 6 Millions inscrits.

Chers aîné, penses-tu sincèrement qu’en l’état actuel des choses, l’effectif des électeurs du RDR ait considérablement évolué par rapport au 1er tour de 2010 au point de passer de 1,5millions à plus de 2,5millions?

Alors que soutenu par le regroupement politique RHDP, Ouattara a réalisé un score de 2.483.164 voix au 2nd tour de 2010 et 2.618.229 en 2015.

Chers aîné, arrêtons de faire la politique de l’autruche, l’on n’a pas besoin de faire des sciences politiques ou Harvard pour comprendre:

  • que tous les militants et sympathisants du FPI rêvent de la chute déshonorante de OUATTARA,

  • que tous les militants et sympathisants du PDCI rêvent de l’alternance en 2020,

  • que plusieurs familles autrefois va-t’en-guerre pour le RDR, sont tombées dans l’indifférence voir le dédain du parti.

Remplir une salle de réunion ou un stade de meeting ne fait pas élire un Président en Côte d’Ivoire. Sinon en 2010 soit OUATTARA, soit GBAGBO serait élu au premier tour.

Ne tombons pas dans l’auto satisfecit borné. Ouvrons les frontières de notre vision et poussons la réflexion. Visiblement les pouvoirs se suivent et se ressemblent en Côte d’Ivoire.

Le RDR est entrain de préparer le lit de sa chute, et par la même occasion les conditions de sa traversée du désert à l’image de tous les partis qui l’on précédé au pouvoir.

C’est à croire que le pouvoir rend supra intelligent.

Chers aîné, sache que ce n’est pas de gaieté de coeur que le PDCI a accepté les seconds rôles depuis 2010, c’était juste pour se refaire après la chute et la traversée du désert.

Chers aîné, peux-tu revisiter les albums photos d’avant 2010, et tu verra le nombre d’anciens barons du PDCI qui flottaient dans leur costume, où alors essaie de compter le nombre de décès par AVC parmi les barons du FPI présentement.

L’on ne peut s’aventurer dans un combat avec une armée moribonde et cela le Pr. BEDIE l’a compris très top ou alors la traversée du désert le lui a enseigné.

Chers aîné, rassure toi le FPI ne crachera pas sur l’occasion d’être le faiseur de roi avec le PDCI au second tour en 2020, juste pour le simple plaisir de fêter la chute de OUATTARA. D’ailleurs, en cette option se trouve le salut du FPI car c’est un véritable oasis dans le désert qu’il traverse depuis la chute de GBAGBO.

Dans cette éventualité, j’imagine déjà les premiers convois d’exilés en provenance du Ghana et du Liberia, le jubilé des parrents des prisonniers et les conciliabules politiques pour faire les propositions de listes en remplacement des cadres RDR qui occupent les fonctions administratives présentement. Bref j’imagine la grande fête du FPI qui renoue avec le pouvoir sans être à la présidence.

Chers aîné, mon défunt père m’a donné ce conseil un jour: « Fils, n’hypothèque jamais la valeur pour la quelle les gens croient en toi », ceci pour dire au Pr. OUATTARA que ce pourquoi le monde entier a cru en lui c’est la confiance en sa parole, alors qu’il n’hypothèque pas cette valeur pour laquelle les gens croient en lui. Sinon le RDR connaîtra, son épisode de traversée du désert pendant un bon moment avant d’apprendre de ses erreurs et revenir à de meilleurs sentiments peut être 10ans plus tard comme faiseur de roi pour le FPI, qui aura suffisamment pris du souffle sous l’ombre du PDCI pour réclamer l’alternance en 2030.

Chers aîné, en espérant que mes propos ne t’ont pas blessé, sinon pardonne ma maladresse juvénile, je te prie de ne pas tomber dans le camps des trompeurs d’ADO qui n’hésiterons pas pour la sauvegarde de leurs investissements à devenir militants du PDCI à l’heure venue sous le slogan du « retour à la maison » après 2020.

Chers aîné, ne perdons pas la raison, la logique des choses voudrait que le RDR reste dans le regroupement politique actuel pour soutenir une candidature du PDCI, même s’il n’y a aucune promesse faite, ainsi l’on préservera le pays d’un retard certain, et le RDR d’une déconfiture inévitable en cas de perte du pouvoir.

Chers aîné, être au pouvoir et être président, c’est pas pareil, mais ça peut produire le même résultat si le système est bien monté.

À vouloir trop courir derrière la présidence on peut perdre le pouvoir.

Je viens de te donner mon point de vue en toute sincérité en espérant que cela n’équivaille le coût de mon ticket pour Ivosep.

De toute façon, celui qui abat son coq sous prétexte qu’il l’empêche de faire la grâce matinée, ne devra pas se plaindre si à son réveil tout le village a déménagé.

Chronique de Karim Ouattara

Mardi, 2 mai, 2017

http://apr-news.fr/fr/actualites/cote-divoire-chronique-de-karim-ouattara-lorsque-lon-prepare-le-lit-de-la-chute-de

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE