Présidentielle de 2020: Les militants du RDR demandent que leur parti « conserve le pouvoir le plus longtemps possible »

By: Africa Newsquick

Présidentielle de 2020: Les militants du RDR demandent que leur parti « conserve le pouvoir le plus longtemps possible »

A l’instar des militants du Rdr de toutes les régions du pays, ceux du Gbôklè ont achevé le pré-congrès de ce parti avec une forte volonté de conservation du pouvoir.

« Le RDR doit sauvegarder son identité et tout mettre en œuvre pour conserver le pouvoir d’État en 2020 et le plus longtemps possible ». C’est, en substance l’une des recommandations phares de la commission politique générale, remis à Kouyaté Abdoulaye chef de la délégation venue d’Abidjan et au rapporteur général Kpokpa Alexis, lors du pré-congrès du Rdr dans la région du Gbôklè. Et, les congressistes venus nombreux des départements de Fresco et de Sassandra ne se sont pas arrêtés à une simple volonté émise. Ils ont proposé les moyens et autres actions politiques à mener pour rendre possible cette volonté politique. Sur ce point, ils ont d’abord souhaité la mise en place de stratégies adéquates pour un retour à la cohésion totale dans la Case verte : « Au plan National la direction du parti doit procéder à la mise en place d’une commission de médiation autonome qui se chargera de régler les conflits conformément aux statuts et règlement intérieur du Parti », ont-ils recommandé. En vue de se donner les moyens de rendre réel le dynamisme du parti, qui lui permettra de conserver le pouvoir d’Etat en 2020, les militants du Gbôklè ont fait lecture d’une motion réclamant « Le retour du président Alassane Ouattara à la tête du parti en qualité de président du Rdr ». Cette proposition a d’ailleurs été accueillie par un tonnerre d’applaudissement. Et, ont souhaité par la suite, « le recours aux primaires dans le choix des candidats dans les circonscriptions où il y aura plusieurs candidatures » et « Le renouvèlement sans état d’âme et dans un bref délai des instances dirigeantes du parti ». Soutenant que : « l’intérim n’a que trop duré ». Pour parvenir à un meilleur choix du candidat de ce parti à la prochaine présidentielle, le Rdr de la région du Gbôklè a souhaité que « le choix du prochain candidat à l’élection présidentielle, soit fait avec beaucoup de lucidité en ayant recours aux primaires si le consensus échoue ». Et, « mettre en place une cellule de crise présidée par le président du parti à l’effet de régler toutes les contradictions internes relativement à 2020 ».

le pré-congrès dénonce l’absence d’Alain Lobognon

Par ailleurs, le parti à la Case verte, a « encouragé la RTI à organiser et à multiplier des débats politiques sur les sujets d’intérêt national ». Lors de ces assises, les congressistes ont, dans leur ensemble, difficilement compris et « regretté l’absence de deux leaders politiques Rdr de premier plan du Gbôklè, à savoir : le Député-maire de Fresco, Alain Lobognon et le maire de Sassandra, Abenou Delet Claude (Ndlr : Ce dernier qui était pourtant présent à Sassandra ». Aux populations militantes présentes à la cérémonie de clôture qui a eu lieu à la place publique du marché central, Kouyaté Abdoulaye leur a fait un bref bilan de la longue lutte politique du Rdr et de ses acquis politiques : « Un parti que nous avons contribué à faire grandir pour en faire la première force politique de ce pays. Aujourd’hui, nous sommes le premier sur l’échiquier politique avec 130 Députés, 10 Conseils Régionaux et 64 Mairies. Un parti toujours combattu mais qui a conservé tous ses atouts, malgré les rivalités en tous genres, grâce à votre mobilisation et à votre foi. Un parti dont nous sommes tous fiers », s’est-il satisfait. Avant de reconnaitre les distensions nées entre les militants et garder espoir que le prochain 3ème congrès du parti vienne sauver les meubles : « Mais, je n’essayerai pas de cacher la lune avec la main. Je sais que depuis que nous sommes au pouvoir, des fossés se sont creusés entre les différents compartiments de notre famille. Entre les cadres et la base, entre les responsables locaux qui ne se parlent plus, entre les militants qui ne s’écoutent plus. Pour nous aussi, il y a une mélancolie et une incompréhension liées à la gestion du pouvoir d’État. Le prochain congrès ordinaire a pour fonction principale de faire revenir tout le monde à la maison et de reconstituer l’union sacrée autour de notre mentor, le président Alassane Ouattara », a proposé le chef de délégation.

Publié le lundi 1 mai 2017  |  Partis Politiques

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE