Amadou Gon Coulibaly, depuis les USA contredit les pro-Gbagbo:  »Il n’y a plus de prisonniers politiques »

By: Africa Newsquick

Amadou Gon Coulibaly, depuis les USA contredit les pro-Gbagbo:  »Il n’y a plus de prisonniers politiques »

Les Ivoiriens de la côte est  des  Usa ont répondu massivement le Samedi 22 avril à l’invitation de l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux Usa, SEM Daouda Diabaté   à la  rencontre avec le chef du gouvernement. Sans acrimonie, Amadou Gon Coulibaly a répondu à toutes les préoccupations de ses concitoyens. Notamment sur la question sécuritaire, qui pourrait être un frein pour répondre à l’appel du chef de l’Etat à un retour au pays.

Loin de la Côte d’Ivoire, les Ivoiriens de la diaspora reçoivent parfois des informations erronées.  À ce sujet, le Premier ministre a réfuté les allégations sur la supposée détention de politiciens. Sur la question, Amadou Gon Coulibaly s’est voulu clair. «  Aujourd’hui, il n’est pas exact de dire qu’il y a des prisonniers politiques. Personne aujourd’hui n’est en prison en Côte d’Ivoire du fait de ses opinions politiques. Aujourd’hui, vous avez à l’extérieur des prisons, dans la vie politique nationale toutes les tendances politiques donc qui sont représentées. Ils forment même des coalitions dont une vient de naitre il n’y a pas longtemps. Et nous avons suivi un appel demandant à tous ceux qui sont de cette coalition de se retrouver. Cela a été fait sans aucun problème. D’autres personnes de cette mouvance politique ont formé des coalitions, ont participé aux débats démocratiques, sont allés aux élections. Et les Ivoiriens se sont exprimés que ce soit aux présidentielles ou au niveau du référendumTous ceux qui ont été arrêtés au moment de la crise ont été mis en liberté ».

Auteurs d’atteinte à la sûreté de l’Etat

Amadou Gon Coulibaly précise toutefois que ceux dont il s’agit aujourd’hui sont bien des personnes qui ont été reconnus auteurs ou coauteurs d’atteinte à la sécurité de l’Etat de Côte d’Ivoire.  « Mais vous et moi, nous savons que début août 2012, il y a des atteintes à la sûreté de l’État. On est bien après la crise postélectorale. Et tous ceux qui ont été arrêtés dans le cadre des atteintes à la sûreté de l’État depuis 2012 avec les attaques de commissariats ou des attaques des camps de gendarmeries ou des camps militaires comme Akouédo sont en prison comme dans tous les pays du monde ». « Ceux qui sont Aujourd’hui en prison sont des personnes qui ont essayé bien après la crise postélectorale de porter atteinte à la sûreté.

Le Premier ministre a précisé  :  » Tous ceux qui étaient des responsables politiques dans notre pays et qui n’étaient pas d’accord politiquement avec nous avec lesquels les contradictions qu’il y a eues sont aujourd’hui très libres. Ceux d’entre eux qui s’y sont opposés pour certains ont été pris dans un processus d’atteinte à la sécurité de l’État pour d’autres à partir du Libéria, pour certains à partir du Ghana.  Je voudrais clarifier les choses une fois pour toutes. Il n’y a pas quelqu’un en Côte d’Ivoire qui est détenu en prison du fait de son opinion politique. Il y a des gens en Côte d’Ivoire qui sont aujourd’hui détenus en prison parce que depuis 2012, après la crise postélectorale ont attenté à la sécurité de l’État de Côte d’Ivoire ».

« La justice fait son travail de manière indépendante »

Le chef du gouvernement Ivoirien a indiqué que les responsabilités doivent être situées de tous les côtés que ce soit. Et que la justice fait son travail de manière indépendante et normalement. Il en a pris pour preuve, l’acquittement de Simone Gbagbo poursuivie pour crime de guerre et crime contre l’humanité il y a quelques semaines.

« N’ayez pas peur ! Venez en Côte d’Ivoire « 

Sur le retour des Ivoiriens de la diaspora en Côte d’Ivoire dont la plupart de ceux-ci évoque la question sécuritaire, Amadou Gon Coulibaly a rassuré en ces termes : « les conditions sont réunies et il ne faut pas avoir peur de venir en Côte d’Ivoire parce que nombreux sont ceux qui sont déjà rentrés en Côte d’Ivoire et qui ont réussi à développer des activités qui prospèrent et qui ne sont pas politiquement de même bord que le président. Ils sont nombreux, qu’ils soient militaires, civils.N’ayez pas peur, venez en Côte d’Ivoire. Le pays va bien, la sécurité est revenue, le calme est revenu. Et le président de la République travaille à consolider cette paix. Les perspectives du pays sont bonnes ».

Forum des Ivoiriens de la Diaspora

D’ailleurs, le Premier ministre  a invité ses compatriotes au 2ème forum des Ivoiriens de la diaspora qui se tiendra au mois de mai prochain  à Abidjan. Il permettra  de faire le point de ce qui s’est passé depuis l’appel du président de la République au retour des Ivoiriens et de voir les problèmes auxquels les uns et les autres ont été confrontés afin de décider à nouveau les mesures collectives qui sont nécessaires pour préparer l’arrivée des uns et des autres en Côte d’Ivoire.

Samuel Tia (Lebanco.net)

1 Comment

  • christian atteby:

    Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in and view the post's comments. There you will have the option to edit or delete them.

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 560 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE