Tiéha Kouassi Venance, délégué Pdci, juge le PDCI, le RHDP et… donne les causes de son échec aux dernières législatives à Guikahué (entretien)

By: Africa Newsquick

Tiéha Kouassi Venance, délégué Pdci, juge le PDCI, le RHDP et… donne les causes de son échec aux dernières législatives à Guikahué (entretien)

Délégué Pdci et candidat malheureux du Rhdp au législatives à Kouassikouassikro, Tiéha Kouassi Venance, nous a entretenu, sur l’actualité dans sa base et sa vision concernant le Pdci en 2020.

Monsieur le délégué, comment se porte le Pdci à Kouassikouassikro ?

Le Pdci-rda se porte à merveille, car le seul élément d’appréciation du comportement des militants, c’est dans l’expression du droit de vote. Et pour tous les scrutins qui se sont déroulés à ce jour, depuis les élections présidentielles en passant par le scrutin référendaire, le taux aussi bien pour le taux de participation que pour le candidat du Rhdp est au-delà de 90%. Malheureusement, on serait tenté de s’interroger comment le candidat du Pdci par ricochet, celui du Rdr et du Rhdp, n’a pu être élu député. Je crois que c’est une considération un peu plus interne, individuelle, qui na pas d’influence réelle sur l’image du parti. Je pense que c’est certes un candidat indépendant, mais qui est issu du Pdci qui a été élu, ce qui fait que l’appréciation des militants vis-à-vis du choix du candidat, n’a pas été surtout par rapport au parti, mais par rapport à la personne. Je pense que c’est ce qui a dénaturé un peu les performances de notre parti.

Vous avez fait une réunion avec le secrétaire exécutif, quels sont les points marquants de cette rencontre ?

Chaque militant selon qu’il a été pour le candidat du Rhdp qui a perdu ou pour le candidat indépendant a justifié un peu sa position. Naturellement, cela suscite beaucoup de questions et beaucoup de réactions. Le premier élément qui a été mis en évidence, c’est surtout comment se fait-il que le candidat du Rhdp, n’a pas été élu. Cela a fait l’objet d’un développement aussi bien par le candidat malheureux que par tous les cadres qui à 90% étaient pour le candidat du Rhdp. Parce que le message souvent est passé à travers la délégation mais surtout est porté par les cadres. Le deuxième élément, c’est qu’il s’est révélé que le candidat indépendant se sent brimer, car lui en tant que militant se dit que s’il n’a pas développé les stratégies pour arriver à se faire valoir, en étant élu, cela pouvait effectivement dépeindre sur son image, sur ce qu’il pense qu’il n’a pas pu faire. Donc, nous avons relevé parmi ces éléments, les transferts massifs d’électeurs qui ne sont pas de notre zone. Nous avons bien peur qu’au-delà de cet acte, qu’il y ait une incidence sur les prochaines échéances. Etant entendu que les enjeux ne sont pas identiques, que ces personnes-là, ne viennent pas pour accomplir leurs devoirs civiques. Cela peut jouer énormément sur le taux de participation.

Monsieur le délégué, quelle est la situation au niveau du Rhdp, les militants du Pdci sont-ils en phase avec le Rhdp ?

Les militants, à vrai dire, ne se sont pas encore approprié l’idéal qu’on veut bâtir autour du Rhdp. Donc, quand on parle de Rhdp, ils font systématiquement la corrélation avec les militants du Rhdp qui sont ici et qui pour eux, ne semblent pas être des personnes très engagés dans tout ce que nous faisons dans le cadre du Rhdp. Chaque fois qu’il y a eu des manifestations du Rdr, il semble que les militants du Pdci n’ont vraiment pas été associés. Si vous interrogez individuellement les militants, ils vont répondre qu’ils ne voient pas l’ossature, de la base de cette union.

Cela dit, le parti unifié, c’est donc, une vue de l’esprit ?

Pour les militants de base de Kouassikouassikro, il y a une explication à leur donner. Il y a une sensibilisation forte à faire, sinon que pour ce qui concerne l’intellectuel, à savoir le délégué que je suis, les cadres qui sont membres des instances ici, eux, ils comprennent un peu l’intérêt. L’essentiel pour eux, c’est que ça n’obère pas les performances du Pdci et que ce soit une complémentarité qui soit vraiment sincère. C’est un peu ça leur souci. Je crois donc que c’est une question d’appréciation mais surtout de sensibilisation, pour dire que comme nous n’avons pas essayé, nous ne pouvons pas tout de suite tirer les conclusions. Nous avons pour les scrutins présidentiels, avec les taux que nous avons obtenus, qu’il n’y a pas péril en la demeure. Et que nous pouvons toujours continuer de bâtir ce parti unifié là. A travers les orientations, les choix qui sont édictés par le directoire et bien sûr par notre secrétariat exécutif.

Vous avez parlé de transhumances pendant les élections, ça c’est ce que vous reprochez au candidat indépendant. Vous, particulièrement, qu’est ce que les militants vous reprochent ?

Ils ne veulent pas de façon ouverte le relever. Ils ont simplement dit que la 1ère chose, c’est qu’ils ne me voient pas souvent, la 2ème chose, c’est que ma candidature, leur a été annoncée, de façon trop tardive. C’est vrai, vous convenez avec moi que quand, on est élu, quand on parlementaire, il y a d’abord, les activités du parlement auxquelles, il faut toujours participer. Et bien sûr, ces activités se sont accrues avec la mission que la direction du parti nous a confiée, d’animer la délégation. Et bien sûr en étant aussi le coordonnateur du Rhdp. Donc, cela a fait que toutes les manifestations nationales, qui ont un relent ou qui doivent aussi se réaliser au niveau local, nous devions pouvoir les animer, les canaliser, les assurer, les réaliser. Donc, ce qui fait que nous ne pouvions pas faire des tournées aussi régulièrement que nous le souhaitions, mais chaque fois qu’il y a eu un message important, nous avons réuni, les présidents de comité, les responsables des femmes, des jeunes, les secrétaires de section et les membres des instances pour leur porter le message. Pour eux, tout ça ne suffit pas, il faut que nous soyons présents dans les villages pour leur dire, voilà, ce que nous vous apportons, voilà, ce que le Rhdp nous apporte. Et ça, c’est une œuvre difficile à réaliser. Je vous l’avoue. Donc, voilà, les premiers reproches quand, j’ai écouté les uns et les autres. Mais, bien sûr, au-delà, de cet aspect, il y a bien d’autres considérations. Nous l’avons relevé à la réunion, depuis que le Conseil régional a été installé, il n’y a pas eu d’investissements véritablement communautaires ou socio-économiques pour le département. Partout où vous passez, les pompes hydrauliques souffrent de défaillances et chaque fois que nous sollicitons l’appui du Conseil régional, cela n’a jamais été fait. Donc, pour les populations, c’est le député qui est leur porte-parole qui ne fait pas le travail qui est le sien. Ensuite, il y a toutes les routes et pistes qui ne sont pas ré-profilées. Ils trouvent que c’est le député qui ne fait pas son travail, alors que le Conseil régional est chaque fois sollicité et cela ne se fait pas. Et quand, il ya une action à mener comme par exemple, la réhabilitation d’écoles, l’indépendant qui est 3ème vice-président du Conseil régional, vient poser des actes en son nom. Et c’est donc, ce que les parents apprécient. Ils se disent : quand il était député pendant 17 ans, qu’il n’avait pas compris la nécessité de nous soutenir, mais depuis qu’il est revenu et qu’il est au Conseil régional, il nous appui, donc, c’est lui que nous voulons. Et le message qu’il a surtout su porter, c’est que partout où le chef de l’Etat Alassane Ouattara est passé, il a réalisé tellement d’infrastructures pour les populations, qu’elles se sentent un peu marginalisées que le président n’ait pas effectué la visite d’Etat. Donc, cela aussi, nous a été un peu défavorable. En tout état de cause et en rapport avec cela, ils se disent si le député n’est pas capable de faire venir le président, c’est qu’il n’est pas capable d’assumer ses responsabilités. Donc, ce sont des considérations qui ont joué en défaveur du candidat du Rhdp. L’analyse que les parents font, c’est par rapport à leur quotidien. C’est vraiment ça qu’il faut regretter.

Comment voyez-vous l’échéance de 2020, avec le retour du Pdci au pouvoir?

Nous la voyons surtout avec opportunisme, parce que les choix qui sont faits, sont d’abord des choix politiques, c’est-à-dire qu’il faut que le Pdci d’abord s’assure qu’il a le bon cheval pour aller à ce combat. Ensuite, il faut pouvoir avoir l’adhésion de nos partenaires, c’est-à-dire  de nos frères des partis membres du Rhdp. C’est cela et avec nos deux leaders, dont les voix portent encore à merveille au niveau de la population, je crois que si l’engagement est pris, je pense que ça ne devrait pas poser problème. Aujourd’hui, comme il y a beaucoup de débats, beaucoup d’échanges qui ne sont pas toujours des échanges conciliants, c’est peut être ça qui fait craindre. Mais à notre niveau, nous attendons le mot d’ordre parce que quoiqu’on dise, même si c’est à travers les autres partis membres du Rhdp, que nous pouvons réaliser notre dessein, je pense que la cohésion doit pouvoir se faire au sein du Pdci. C’est cela en fait le nœud du problème. Comment faire pour que l’unanimité soit faite autour d’une personne à qui tout le monde fait confiance. Et si cela est fait, nous, au niveau de notre délégation, il y a eu des transferts de militants, mais, nous pensons que lorsque le message est donné et qu’il est totalement clair, qu’il est porté par les cadres que vous avez l’occasion de rencontrer, il est clair que nous n’allons pas être déçus des résultats. Mais, il y a un certains nombres d’étapes, de préalables qui, pour nous, sont indiscutables pour pouvoir passer de façon tout à fait cohérente.

Interview réalisée à Kouassikouassikro par Diarrassouba Sory (Le Nouveau Réveil)

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE