FDFP: Des chèques, des chèques et des chèques, 4 milliards dans des commandes joyeuses, Un signataire «fou» nommé Kassoum Konaté

By: Africa Newsquick

FDFP: Des chèques, des chèques et des chèques, 4 milliards dans des commandes joyeuses, Un signataire «fou» nommé Kassoum Konaté

Le contrôleur financier du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP), selon les sources de « L’Eléphant », a été viré il y a de cela, quelques jours. Depuis près de trois semaines, sous la plume du Président du Comité de Gestion, un intérim a été mis en place, pour suppléer l’absence de Kassoum Konaté, le Secrétaire Général, absent du pays (à Paris), depuis près de trois mois, officiellement pour des raisons de santé. Au sein de la structure, deux audits ont  été lancés pour tirer au clair les révélations faites par « L’Eléphant Déchaîné ».

Ailleurs de petits malins, bénéficiaires de virements intensifs, auraient décidé de faire cadeau d’un procès en diffamation à l’infernal pachyderme. En attendant, « L’Eléphant » qui a déjà gagné ses galons d’empêcheur de profiter en rond de l’argent public, continue de feuilleter les petits livres du FDFP. Au grand dam des cabinets de formations qui s’aperçoivent que le FDFP est très liquide et que, pendant que certains profitent à tours de bras, eux, tirent le diable par la queue pour ceux qui sont déjà agréés. Quant à ceux qui sont dans l’attente d’un agrément, voilà un an qu’ils n’ont aucune réponse. Comme si le FDFP avait, dans les faits, changé de mission (Lire en complément de ce dossier, le courrier d’un lecteur qui sait de quoi il parle).

 

Des chèques, des chèques et des chèques

Au FDFP, l’émission des chèques pour les paiements des petites dépenses se fait selon une procédure très claire. Le chèque est d’abord signé par l’Agent comptable. Lequel le transmet au  Secrétaire général qui le co-signe. Une fois les deux petites signatures disponibles sur le chèque, l’Agent comptable le dépose, à la Banque Nationale d’Investissement (BNI), entre les mains du gestionnaire du compte du FDFP. Et c’est ce dernier qui, pendant de longues heures souvent et au cours d’une même journée, se charge de faire les virements sur les comptes des structures à qui les chèques sont destinés.

En consultant les petits livres du FDFP, « L’Eléphant » a identifié des paiements à hauteur de plus de quatre milliards de FCFA, pour des commandes aussi diverses qu’étranges, passées auprès de cinq structures de communication, de vente de marchandises diverses, etc. Sans que ces commandes effarantes n’aient un lien toujours direct avec l’objet du FDFP qui la formation professionnelle. Sans que, dans la même période, les cabinets de formation agréés, ne bénéficient d’un rythme de paiement aussi soutenu.

Du mois de juillet 2016 jusqu’à la veille de son départ pour la France en décembre 2016, le Secrétaire Général du FDFP a signé près de 100 chèques pour trois structures, l’une de communication (Groupe Addict), l’autre de production audiovisuelle ( Nikady’s Production), et l’autre encore, de vente d’objets divers (Alpha 2000). Parfois, pour la même structure, huit chèques sont signés le même jour et transmis à la « BNI ». Rien d’illégal en apparence. Juste que rien ne justifie un tel rythme de paiement, dans une structure d’Etat où les paiements sont en principe soumis à des conditions de délai bien précises. Au FDFP, quand il s’agit de payer les structures choisies par le Secrétaire général, cela se fait soit avant la livraison de la commande, soit, juste une dizaine de jours ouvrables, après. Et, pour que ça aille vite, il faut de préférence, déposer plusieurs factures.

 

« Faites vite, je pars en voyage »

En décembre, à la veille de son voyage pour « raison de santé » qui se prolonge depuis, Kassoum Konaté a trouvé la force de signer des dizaines de chèques. Pour près de trois cent millions de FCFA. Pour que les fêtes de fin d’année soient belles?

Entre le 2 septembre et le 8 décembre 2016, Kassoum Konaté a signé 12 chèques d’une valeur de 200.212.562 FCFA. Pour la Société à Responsabilité limitée dénommée (SARL) « Alpha 2000 ». En règlement de commandes diverses. Ainsi, le 2 septembre cette société a reçu cinq virements, deux virements le 3 novembre d’une valeur de 63 millions de FCFA (dont 33 millions pour des serviettes en cuir), quatre virements le 9 décembre, d’une valeur de 126 millions de FCFA. Allez, un peu de détails. 30 millions le 9 décembre 2016 pour l’organisation d’un « Atelier », 34 millions le 9 décembre 2016 pour « l’achat de gadgets publicitaires », 34 millions le 9 décembre 2016 pour « l’achat de fournitures diverses », 32 millions le 9 décembre 2016 pour « l’achat de divers consommables ». Cette société « Alpha 2000 », facture au FDFP, une « Clé USB de 4G » à 11.500 FCFA hors taxe. Dans le commerce à Abidjan, la même clé est vendue à un prix compris entre 2500 et 4000 FCFA TTC. Mais soyons justes, « L’Eléphant » ne connait pas les merveilles que font les « Clés USB » vendues par « Alpha 2000 »  au FDFP.

Les virements pour le « Groupe Addict » sont tout aussi impressionnants. Dix virements entre le 1er et le 13 juillets 2016, d’une valeur de 12,8 millions. Des clopinettes. Huit virements le 30 août 2016 d’une valeur de 109 millions. Six virements le 2 septembre 2016, d’une valeur de 96,187 millions de FCFA. Y compris des pauses café, des perdiems pour des journalistes, des parapluies et des sacs de voyage. Sept virements, le 11 octobre 2016 d’une valeur  de 124, 772 millions de FCFA. Six virements, le 21 novembre, d’une modique somme de 12,927 millions. Sept virements le 30 novembre 2016 pour une autre misérable somme de 21 millions. Six virements, le 8 décembre 2016, d’une valeur de 119 millions de FCFA. Entre le « Groupe Addict », créé en janvier 2016 et le FDFP qui lui a passé commande pour 838 millions de FCFA, il existe une solide amitié. Mais n’allez pas imaginer quoi que ce soit.

DANIEL SOVY et F. TAKY. (L’Eléphant déchainé n)524)

Encadré: FDFP : «Frein au Développement de la Formation Professionnelle »

« Cher Quadrupède

En parcourant les colonnes de votre parution numéro 519 de la semaine dernière, je me suis attardé sur un des articles intitulé Affaire « 838 millions payés à l’ex-Miss ». J’ai particulièrement retenu une de vos affirmations apparaissant dans la dernière colonne en page 5, faisant état de ce qu’une facture avait été adressée par l’opérateur économique pour une «séance d’information aux cabinets nouvellement habilités » Je m’excuse de vous déranger avec ça. Mais je n’arrive pas à dormir avec cette information. J’aimerais bien savoir s’il s’agissait des cabinets habilités en 2015 ou en 2016 ? Car, pour ce qui est de 2016, à ma connaissance, aucun cabinet n’a été habilité. Les dossiers de quelques 140 cabinets mijotent à feu doux dans les tiroirs de l’institution depuis janvier 2016. Toute demande d’information à ce sujet reçoit la réponse mécanique « La commission n’a pas encore siégé». Dans la pratique, les entreprises exigent l’habilitation FDFP, pour travailler avec un cabinet. Les critères de sélection sont très stricts. Il faut, entre autres dossiers, présenter une salle de formation équipée, des investissements très lourds la plupart du temps. Quand, après tant d’efforts votre dossier trouve un bel appartement à la cité des tiroirs, on applaudira pendant longtemps encore les beaux discours sur le rôle prépondérant des PME dans le tissu économique, mais on continuera à submerger. Quant à vous Eléphant, on dirait que vous n’avez vu que le sommet de l’iceberg dans ce Frein au Développement de la Formation Professionnelle (FDFP).

Bien à vous » .

C.K.

NB/ Le titre tiré du texte, est un choix de la Rédaction de L’Eléphant déchaîné.

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE