Tabagisme en milieu scolaire en Côte d’Ivoire: Droits des enfants, les sérieuses inquiétudes du RAMEDE-CI (déclaration)

By: Africa Newsquick

Tabagisme en milieu scolaire en Côte d’Ivoire: Droits des enfants, les sérieuses inquiétudes du RAMEDE-CI (déclaration)

Le réseau des acteurs de médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire (RAMEDE CI) a des motifs d’inquiétude sur la situation du tabagisme en milieu scolaire en Côte d’Ivoire, après la lecture du denier rapport de l’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique( ACTA).

En effet, une enquête régionale conduite en Afrique par l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ACTA), révèle que les multinationales fabriquant de cigarettes ciblent systématiquement les enfants dès l’âge de six ans les amenant à prendre l’habitude de fumer. C’est ce qu’a expliqué le 7 décembre 2016 à Johannesburg en Afrique du sud  M. Deowan Mohe, le secrétaire exécutif de l’ACTA) au cours de la cérémonie de publication de l’enquête.

 

L’enquête expose les tactiques agressives de marketing des compagnies de tabac, qui étalent des cigarettes à côté des bonbons et des friandises dans des kiosques juste devant les portails des écoles primaires et secondaires.

Mamadou DOUMBIA, PCA du RAMEDE-CI

Il est bon de savoir que l’enquête a été conduite en 2016 dans un rayon de 100 mètres autour de 79 écoles dans 5 pays africains à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Nigeria et l’Uganda.

L’enquête indique que les stratégies adoptée par les compagnies de tabac sont :

  • Forte densité des points de vente de cigarettes autour des écoles
  • Vente de bâtons cigarettes
  • Vente de cigarettes aromatisées
  • Publicité et promotion
  • Non-conformité avec les législations

L’enquête montre aussi  que l’industrie du tabac recourt largement à la publicité et à la promotion pour encourager les écoliers à expérimenter le tabac, augmenter la consommation et normaliser l’habitude. Au Burkina Faso, à titre d’exemple, 100% des écoles enquêtées sont entourées des magasins qui font ouvertement la publicité de cigarettes.

Selon  Tobacco Use in Africa: Tobacco Control through Prevention, un rapport de 2013 d’American Cancer Society, indique que les enfants africains fument à des degrés comparables, et parfois même plus élevés que d’autres régions du monde en développement.

Bien que cela ne soit pas précis, ce fait peut être attribué aux tactiques agressives de marketing des compagnies de tabac.

Il est donc évident que “Si elle n’est pas maîtrisée, la stratégie agressive de marketing des compagnies de tabac à l’endroit des enfants contribuera à une épidémie majeure du tabagisme en Afrique, ce qui entrainera des conséquences sanitaires, économiques et environnementales sans précédent».

Le Réseau des acteurs de medias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire (RAMEDE CI), attire à cet effet l’attention des pouvoirs publics et de la société civile sur ce danger pour la frange la plus fragile de la population ivoirienne que constitue les enfants.

Par conséquent, le RAMEDE CI et ses partenaires  appellent le gouvernement ivoirien et ceux des autres pays africains à adopter et appliquer des législations conformes à la  Convention-cadre de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la lutte antitabac.

Fait à Abidjan le 03 janvier 2017.

Mamadou  DOUMBIA

PCA du RAMEDE CI

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE