Lutte contre la cherté de la vie: Billon continue de prêcher dans le désert

By: Africa Newsquick

Jean Louis BillonLutte contre la cherté de la vie: Billon continue de prêcher dans le désert

On ne compte plus, depuis qu’il est à la tête du Ministère du Commerce, les déclarations critiques de Jean-Louis Billon à l’encontre des pratiques mafieuses qui sévissent dans le climat des affaires ivoirien et qui ont pour corollaire la cherté de la vie en Côte d’Ivoire. Cela fait bientôt 4 ans que l’homme d’affaires et ministre s’égosille à dénoncer le monopole des multinationales, la corruption, la fraude, les tracasseries routières… Mais, pour l’instant, Jean-Louis Billon continue de prêcher dans le «désert» ivoirien.

 

Billon, un accroc à la critique

«C’est un honneur pour moi de pouvoir servir au plus haut niveau mon pays et participer à l’amélioration du climat des affaires en Côte d’Ivoire », avait déclaré, tout joyeux, l’homme d’affaires, Jean-Louis Billon, fraîchement nommé ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, en Novembre 2012. L’un des défis majeurs de son ministère est la lutte contre la cherté de la vie, l’une des principales causes de la baisse du pouvoir d’achat des Ivoiriens. Pour réussir son combat, il a décidé, comme, quand il était encore le président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Côte d’Ivoire, de ne pas avoir la langue de bois, face aux fossoyeurs de l’économie ivoirienne. Ainsi, dès 2013, il a commencé à donner de la voix face l’attribution du deuxième terminal à conteneurs du port d’Abidjan au groupement APM Terminals, Bolloré Africa Logistics, et Bouygues Travaux publics. «L’idée de départ était d’ouvrir à la concurrence le port d’Abidjan et on finit avec un super monopole multiplié par deux. Ce n’est pas une bonne chose pour notre économie. On aurait voulu brider l’économie ivoirienne, on ne s’y serait pas pris autrement. C’est une situation que je regrette profondémentIl y a plus de dix ans, je me suis opposé à la constitution d’un monopole, et la logique reste la même. On ne peut pas me reprocher aujourd’hui d’avoir la même position qu’à l’époque, quand il s’agit de consolider un monopole qui avait été illégalement constitué il y a dix ans. N’importe quelle entreprise concurrente serait la bienvenue pour l’économie ivoirienne : c’est la position monopolistique qui est néfaste à notre économie», avait décrié le ministre dans le journal français  (« Le Nouvel Observateur», 6 juin 2013). Profondément indigné par cette sortie de son collègue, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, avait tenté de recadrer l’audacieux Jean-Louis Billon. «Je pense que mon collègue ami est très mal placé. Parce que d’abord, il est membre du gouvernement, il est ministre du Commerce, sa famille est impliquée dans l’appel d’offres à travers MOVIS parce que tout le monde sait que c’est le groupe SIVOM, mais ils ont inversé et ça fait MOVIS. C’est son frère qui est le Dg. Je trouve que de ce point de vue ça me gêne. D’autant plus qu’il a la responsabilité de nous aider à régler ces questions de cherté de la vie. Parce que le groupe familial de monsieur Billon a des positions dominantes dans bien de secteurs. Vous prenez le sucre, vous prenez l’huile, mais qu’il fasse quelque chose», avait «sauvagement» répliqué le ministre d’Etat sur les antennes de la télévision nationale, RTI 1. La suite de l’histoire, on la connaît. Le prix du sucre et de l’huile n’ont pas connu de baisse sur les marchés, le groupe Bolloré est resté imperturbable et fait, en ce moment, la pluie et le beau au port d’Abidjan au détriment des Ivoiriens, accablés par la vie chère. Malgré ce recadrage gouvernemental, le ministre Billon ne démord pas. Accroc à la critique, il ne manque pas, à chacune de ses sorties, de montrer sa répugnance pour le monopole. A la tribune de l’invité des rédactions de «Fraternité Matin» du 10/11, il a, de nouveau, dénoncé le maintien de monopole dans les secteurs clés des économies africaines. Selon lui, si ces secteurs étaient libéralisés, cela pourrait impacter considérablement la vie des populations.

 

En lieu et place des critiques, Billon doit agir

Jean-Louis Billon parviendra-t-il à soulager les Ivoiriens confrontés à la cherté de la vie? Pour le moment, l’homme d’affaires, ministre du Commerce qui se dit «capable de se dédoubler pour assumer ses fonctions de ministre du Commerce et son statut de grand commerçant» peine à traduire en actes concrets ses nombreux diagnostics sur la cherté de la vie en Côte d’Ivoire qui réduit considérablement le pouvoir d’achat des populations. «Le problème, si les populations ne ressentent rien, c’est que malheureusement, il y a beaucoup de fraudes en Côte d’Ivoire. Il y a énormément de fraudes dans le pays et dans tous les secteurs », a révélé le ministre interrogé par le quotidien gouvernemental, «Fraternité matin» (24/06), sur l’impact des campagnes de vérification des instruments de mesure dans la lutte contre la cherté des denrées alimentaires. Malgré l’identification de tous ces maux qui minent le climat des affaires, les solutions pour les juguler continuent de se faire attendre. La question qui se pose est de savoir si celui-ci a intérêt à combattre un monopole profitable à son groupe SIFCA. Le ministre qui a une répugnance pour le monopole devrait montrer la voie à suivre, en favorisant la concurrence dans le secteur de l’agro-industrie dont son groupe a le monopole. Dans le cas contraire, ne faille-t-il pas éviter les critiques stériles et profiter silencieusement des retombées financières de son groupe?

L’Eléphant déchaîné n°496

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE