Côte d’Ivoire-BNETD: Du béton dans le « management » du nouveau dégé?

By: Africa Newsquick

dg_bnetdCôte d’Ivoire-BNETD: Du béton dans le « management » du nouveau dégé?

Par principe et par expérience, nous avons pour coutume de dire à nos amis et à nous-mêmes que tout changement porte dans l’absolu des promesses qu’il convient d’apprécier à sa juste valeur le moment venu. Etapes après étapes. Pour réussir cet exercice, Il suffit simplement de disposer son cœur à reconnaître le premier voile dont s’emmitoufle sa diaphane et légère silhouette.

Manque de veine, celui qui a commencé à prendre forme à partir du jeudi 05 Juin 2014 et qui s’est consolidé le lundi 04 Janvier 2016 par le biais classique et protocolaire de la cérémonie de passation de charges entre l’ancien et le nouveau Directeur général du BNETD, par son caractère profondément tatillon et viscéralement chancelant, est en passe de contredire de façon irréfragable, mes convictions et mes solides croyances en la matière!

En présence des officiels, de quelques privilégiés badauds parmi lesquels des administratifs locaux et un parterre composite de journalistes, la passation de charges à laquelle nous avons eu droit ce jour-là, augurait et luisait de lendemains chargés d’espoirs et de promesses sans commune mesure avec toutes les autres cérémonies de cette nature, tant il y avait une telle convergence de vue et de perception inédites entre  M. Philippe SEREY EIFFEL, Ministre, Secrétaire Général délégué de la Présidence de la République, chargé des grands projets, de M. le Ministre Jean Claude KOUASSI, Président du Conseil d’Administration et du nouveau locataire auquel l’on transmettait ainsi les atours administratifs.

Dans une posture résolument paternelle et marquée par une solennité des grands jours, ouvrant la série des speechs, le PCA a délivré un discours en 05 points majeurs que nous résumons en ces termes:

  • Soutien la clairvoyance politique du Président de la République qui consiste à élever une nouvelle génération de jeunes cadres méritants, à de hautes responsabilités administratives et politiques;
  • Souhaite de tous ses vœux que l’expérience, dont est l’objet le BNETD ce jour, se transforme rapidement en un inextinguible halo de lumière qui va entraîner dans son sillage, la poursuite de l’essaimage de cette philosophie afin que cela serve la cause du passage du témoin intergénérationnel et enrichisse, par la même occasion, l’assiette nationale de la maturation des cadres;
  • Exhorte le nouvel entrant à hisser le BNETD au cœur du projet de l’émergence dont l’an 2020 en est l’horizon emblématique;
  • Sonne la fin de «la récréation administrative» dans laquelle certains agents semblaient se complaire;
  • Invite instamment le corps social du BNETD à assister le nouveau locateur dans l’accomplissement plein et entier de sa nouvelle mission.

A la suite du PCA, la tutelle imbue des réalités et de la spécificité du BNETD, enjoint amicalement l’aspirant Directeur Général en ces points:

  • Assure le nouvel entrant de sa confiance et de son soutien indéfectible;
  • Invite le BNETD à s’organiser afin de répondre en priorité aux attentes du gouvernement avec en référence, les chantiers induits par la quête politico-sociale de l’émergence;
  • Compare fort justement le BNETD à une grosse machine de guerre et l’invite à relever les 03 défis ainsi livrés:
  • Le défi quantitatif;
  • Le défi des projets complexes;
  • Le défi du renouvellement des générations
  • Invite l’entrant à créer les conditions de l’émergence de l’Ivoirien nouveau au sein du BNETD;
  • Pointe «l’égo du label» qui se traduit singulièrement par le sentiment et la fierté pour les agents d’appartenir à une aventure qui a pour charge génétique de transcender tous les défis quelle que soit la nature de leurs complexités.

Eu égard à la nomenclature très fournie de sa nouvelle mission, le principal bénéficiaire de cette cérémonie, qui s’est déroulée en 1 heure chrono (15 h 20mn-16 h 20mn), a formulé à ces exhortations opportunes et à ces promesses en phase avec notre positionnement, une réponse en «12 programmes» qui se présente comme suit:

  • S’engage à donner au BNETD la mouture nouvelle d’un plan stratégique 2016-2020;
  • Se propose de poursuivre la quête «fétichiste» relative au rayonnement du BNETD;
  • S’engage à consolider la place du BNETD dans le concert des entreprises qui comptent sur la place;
  • Fait la promesse d’accroître le rendement et l’efficacité du BNETD;
  • romet d’élever le BNETD au rang de maître d’œuvre principal de l’Etat de Côte d’Ivoire;
  • S’engage à donner au BNETD des ressources humaines hautement qualifiées avec une pluridisciplinarité qui fait pâlir d’envie;
  • S’engage à réhabiliter l’image du BNETD;
  • S’engage à poursuivre la culture du dialogue avec les agents et les partenaires sociaux;
  • Promet d’user dans la conduite des affaires, des valeurs de la détermination, de la rigueur et de l’humilité;
  • S’engage à initier une nouvelle ligne de rapports avec tous nos clients;
  • Emet le vœu de mettre les acteurs du BNETD à la tâche;
  • S’engage à faire siennes toutes les valeurs qui ont traversé l’histoire du BNETD;

Si le Président de la République qui a une haute idée de sa dignité sociale et politique a bien voulu donné corps à sa promesse de campagne qui consistait à mettre à l’épreuve un certain nombre de jeunes cadres, parfois avec la lacune que ceux-ci ne disposent pas proportionnellement d’une expérience équivalente, il reste que chez nous au BNETD et peut-être ailleurs aussi, l’adéquation avec la capitalisation escomptée, se révèle être une équation dont la résolution s’avère être à son tour, problématique eu égard au degré de parcimonie avec lequel l’on dispense la «vision» et la «brutalité» des méthodes qui l’accompagne.

En attendant que l’on nous explique enfin et exactement ce que l’on entend par la formule: «Quand on veut aller vite on va seul, quand on veut aller loin on va ensemble»? Résumons-nous pour dire qu’au terme record des 300 premiers jours: le BNETD n’est pas une de ces banales académies de foot avec le binaire: sport/études qui font florès ici et là dans la sous-région. Mais une équipe nationale dans laquelle ne peut prétendre jouer que ceux des athlètes qui se sont imposés dans leur club comme étant les meilleurs à leur poste et qui confirment ce niveau de forme et de performance lorsqu’ils sont appelés par le sélectionneur national, à défendre les couleurs de leur Patrie. Merci pour votre rôle du douzième homme et soyez nombreux au math retour!

Koné Kobali

Libre auteur, créateur

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE