Législatives 2016/Assalé Tiémoko, menaçant, prévient les fraudeurs: «Populations de Toumodi, de Sikensi, d’Anyama, de Dabou, de Yamoussoukro, le 18 décembre, restez chez vous. Ne mettez pas les pieds à Tiassale…sinon»

By: Africa Newsquick

assale-tiemoko-20161Législatives 2016/Assalé Tiémoko, menaçant, prévient les fraudeurs: «Populations de Toumodi, de Sikensi, d’Anyama, de Dabou, de Yamoussoukro, le 18 décembre, restez chez vous. Ne mettez pas les pieds à Tiassale…sinon»

Après s’être moqués des électeurs qui ont fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui, de piètres politiciens ont trouvé le moyen, pour éviter la sanction de leurs populations locales qu’ils ont abandonnées depuis cinq ans, d’importer des milliers d’électeurs n’ayant aucun lien avec leur circonscription électorale, histoire de s’assurer une victoire le 18 décembre 2016 et aux futures municipales, sans faire campagne.

Eh bien de belles surprises attendent ces fraudeurs, de même que les transporteurs qui vont se livrer à ce jeu en mettant leurs véhicules à la disposition de ces politiciens qui font la politique pour eux mêmes et non pour leurs populations.

Populations de Toumodi, de Sikensi, d’Anyama, de Dabou, de Yamoussoukro…le 18 décembre ou deux jours avant, restez chez vous. Ne mettez pas les pieds à Tiassale. La jeunesse en particulier et les populations de Tiassale Commune et Tiassale sous-préfecture ne vous laisseront pas désigner leurs représentants à leur place. Un candidat qui entend se succéder à lui même et qu’elles pensaient pouvoir sanctionner cette année vient de leur dire qu’il n’a pas besoin de leurs voix pour se faire élire…Sur quoi compte-t-il?

Populations de toutes les villes de côte d’ivoire, ne laissez pas des électeurs importés désigner vos dirigeants locaux à votre place. Ce serait définitivement la mort de votre localité, car ces gens qui vont se faire élire par des électeurs qu’ils ont importés à travers le pays, ne vous rendront aucune espèce de compte en cinq ans et sans doute pour toujours…

En tant normal, quand vous les élisiez, ils vous abandonnaient en disparaissant pendant cinq ans. Imaginez ce qu’ils feront quand ils seront élus le 18 décembre par des gens venus de l’extérieur et qui n’ont aucun lien avec votre département.

Passez le message. Je serai sur le terrain. Cet autre combat, nous le mènerons sans faiblesse, les jeunes de toutes les villes de Côte d’Ivoire doivent le mener s’ils veulent que leurs élus soient responsables devant eux.

Ceux qui nous gouvernent prétendaient que la nouvelle constitution devrait permettre à une nouvelle génération de se préparer pour assurer la relève. Avez vous vu la liste de leurs candidats pour les élections locales? Moyenne d’âge, 62 ans. C’est le règne des « jeunes »

Et, avec leur système d’électeurs importés grâce à leur funeste article 9 nouveau du code électoral, ils vont s’assurer un règne à vie…

Nous combattrons cet autre crime contre la démocratie.

Source : page facebook d’Antoine Assalé Tiémoko, DG de L’Eléphant déchainé

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE