Côte d’Ivoire-Enseignement supérieur: Les «détourneurs» de marchés

By: Africa Newsquick
Passation de charge entre la ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique mme Bakayoko Ly Ramata et M.Gnamien Kona

Passation de charge entre la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique mme Bakayoko Ly Ramata et M.Gnamien Kona

Côte d’Ivoire-Enseignement supérieur: Les «détourneurs» de marchés

Lettre à Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

 Madame la Ministre,

Il fut le temps, pas si lointain, où vous étiez Présidente de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan…pourriez-vous nous raconter ce qui s’est réellement passé à compter de Janvier  2012?

Nous savons qu’à cette époque vous étiez animée par un enthousiasme débordant, tant vous faites partie de ceux et celles qui ont cru naïvement à l’avènement d’une ère de bonne gouvernance. Au point d’avoir sollicité d’emblée des fournisseurs pour équiper votre université dans un esprit professionnel, tenant compte de la nécessité de faire appel à des équipements robustes, faits pour l’enseignement et l’utilisation par de multiples opérateurs et à des coûts de bonne gouvernance.

Pourquoi cela a t-il basculé, et à partir de quand? Nous pouvons vous aider. Souvenez-vous, la bataille d’appropriation du marché des équipements s’est jouée sur une durée de 4 mois, précisément de Septembre 2012 à Décembre 2012. Vous pensiez sincèrement que la décision vous appartenait. Vous n’étiez pas de force à résister à un homme qui veut rentrer dans ses fonds. Non, il fallait que quelques milliards finissent par sortir de Côte d’Ivoire via Bobo-Dioulasso au travers d’un certain «SO», planton de son état du personnage en question.

Plus que de dévoiler trop tôt toutes les informations dont il s’agit, après avoir regroupé et étudié une cinquantaine de dossiers d’opérateurs honteusement spoliés sur une durée de plus de 4 ans, c’est la technique d’accaparement d’un marché au nez et à la barbe de celui qui l’a obtenu, avec un bon de commande signé, qui nous intéressera aujourd’hui et dans les jours qui viennent. 

 Et pourquoi un tel choix? 

 

Tout simplement parce que les acteurs pieds nickelés de ces escroqueries ne mesurent pas les conséquences désastreuses sur le plan familial et financier que leurs actes engendrent à d’autres. 

 

Parce que, il paraît que ce sera l’un des arguments terre-à-terre qui seront brandis pendant la campagne référendaire, nous ne voulons plus qu’à cause de ces personnes, les Ivoiriens passent plus longtemps aux yeux du monde  pour des «brouteurs», des voleurs.

 

Décortiquons ensemble ce qui s’est passé. Nous laissons pour une autre occasion la partie consacrée à la société SIMDCI qui a «réhabilité» nos Universités, les peintures, les qualités de bois des portes, la belle clôture hors de prix, les crises de nerfs avec les agents du Bnetd qui ont gardé en mémoire les sacrés saints enseignements professionnels de Mr. CESAREO,  et nous en oublions…

 Concentrons-nous sur les équipements.

Donc, on demande à un dentiste de servir de paravent, de copier-coller l’offre la plus sérieuse à votre appréciation et d’honorer le marché. Celui-ci crée en urgence sa société et ne peut résister à la tentation de vous proposer d’autres produits, dans le seul but de faire des marges supplémentaires. C’est bête, mais l’offre biendisante le bloque. Vous constatez alors qu’il vous propose de l’équipement chinois via une société allemande, et comble d’incompétence, qu’il vous expose avec des équipements incompatibles pour fonctionner. Heureusement, votre fournisseur biendisant vous alerte et vous parvenez à éviter la catastrophe. Il se résigne et finit par copier-coller le document pro forma du «spolié» avec un écart de prix de… Cela ne s’invente pas ! Et là, ça devient comique.

 Le Président était pressé, il ne sait pas ce qui se passe. Il est loin d’imaginer que tout le temps perdu n’est lié qu’au tour de passe-passe à réaliser avec la complicité d’un certain ministre et de celui à qui il rend compte. Celui à qui le Président a confié la mission de veiller à tout mener à bien, rapidement.  Notre dentiste rondouillard est pressé par ses mandataires d’importer au plus tôt au moins une dizaine de fauteuils dentaires avec leurs accessoires pour sauver la face. Il ne trouve pas mieux à faire que de prendre l’avion pour Barcelone pour tenter de négocier ce matériel en liquide comme un marchand de tapis. La société en question voit le danger, et ne peut prendre le risque sachant, en plus, que ce Monsieur a «piqué» le marché à un honorable client. Il repart dépité, promettant de faire un virement via le Liban; et comble de malchance, à l’aéroport, il est fouillé et la douane espagnole trouve sur lui ses 80 000 Euros en espèces. Ses premiers pas dans les affaires commencent mal… Il en sera quitte pour une grosse amende et reviendra au pays tout penaud.

 

Nous n’avons pas envie de rire en fait, Madame la Ministre. Vous avez fermé les yeux, laissé livrer à lui-même un homme qui avait investi beaucoup en déplacements  en Europe pour faire «vos courses», au mieux de vos intérêts pour l’enseignement. Avec un bon de commande signé, il s’est installé à Abidjan avec femme et enfants et s’est retrouvé piégé. Toutes ses économies, soit 250.000.000 FCFA ont fini par y passer.

Ce que l’on doit retenir, c’est que le marché de réhabilitation et d’équipement des Universités a fait l’objet de détournements de grandes sommes d’argent, qu’il a fait de gros dégâts humains, que nombreux sont ceux qui sont impliqués jusqu’à la tête de l’Etat. 

 

On sera sans doute obligés de revenir sur un certain conseiller de la présidence qui a fait un petit séjour au Luxembourg pour visiter une société « fournisseuse », sur le fameux planton « SO » et son patron, sur notre personnage haut en couleur dentiste… Convenez avec nous qu’il ne faudra plus jamais que de telles pratiques puissent se reproduire. 

 

La technique du « copié-collé » du  « coupeur de marché » doit être combattue de toutes en Côte d’Ivoire et notre justice doit pouvoir faire son travail.

Vous êtes témoins, devant l’histoire, de ce qui s’est réellement passé.

A bientôt dans la III ème République…pour les détails.

Avec nos salutations distinguées.

 

DANIEL SOVY, in L’Eléphant déchainé n°489

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 560 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE