Système Sanitaire de la Côte d’Ivoire: Où en est-on de l’émergence dans la santé? (Lettre ouverte d’Assalé Tiémoko, L’Eléphant déchainé)

By: Africa Newsquick

raymonde_goudou-coffi_3juin11Système Sanitaire de la Côte d’Ivoire: Où en est-on de l’émergence dans la santé? (Lettre ouverte d’Assalé Tiémoko, L’Eléphant déchainé)

Puisque dans quelques semaines, nous allons rentrer dans la troisième République et qu’il va falloir faire le bilan de la deuxième République pour ne pas transporter dans la troisième les choses qui n’ont pas fonctionné, «L’Eléphant» se propose de rappeler aux responsables de différents ministères (aujourd’hui la santé, demain l’éducation, après demain un autre…), ce qu’il voit sur le terrain. Après la lettre à la Côte d’Ivoire qui continue de faire couler de la salive dans certains cercles, voilà la lettre à Madame la ministre de la Santé. Sans arrière pensée. Juste pour le bien des Ivoiriens.

Madame la Ministre,

Où en est-on de l’émergence dans la santé? Que s’est-il passé depuis l’effet d’annonce de l’année 2013 « Année de la santé en Côte d’Ivoire » avec des promesses de 400 puis 200 milliards d’investissements? On a bien vu à la va-vite, des éléments du BNEDT s’agiter avec certains conseillers de la présidence pour profiter de la manne offerte pour un emplâtre de quelques milliards. 

Où en est-on de la rédaction du nouveau code de santé publique et de la nouvelle réforme hospitalière? L’un des journalistes de «L’Eléphant», présent à l’Assemblée générale ordinaire de l’ACPCI le 14 Juillet 2016, m’a bien fait le retour de votre message adressé à la soixantaine de membres de  l’association, les meilleurs sans doute des 1254 membres potentiels.

  

Corrigez-moi si je me trompe. Il y a donc eu en 2015, 1254 établissements recensés dont 847 non autorisés! Il y aurait donc toujours en activité, 847 établissements non autorisés dont 98 cliniques chinoises! 

 

On marche sur la tête en Côte d’Ivoire… Ces 1254 établissements répondraient à 90% de notre demande de soins et proposeraient 80% des plateaux techniques disponibles et plus de 4000 lits d’hospitalisations. Quel chiffre d’affaires représentent-ils? Combien d’employés officiellement y travaillent? 

C’est dur Madame la Ministre de changer les choses avec des énergumènes que cela n’arrange pas; j’en conviens et je compatis à votre douleur. Mais il est temps de réagir, les Ivoiriens souffrent et meurent « tout simplement bêtement » !?, les ivoiriens « étouffent »… 

 

A cette AG de l’ACPCI, vous avez manifesté de bonnes intentions: « Je veux assainir ce secteur, le «crédibiliser» en passant par la loi! La réécriture du code de santé publique est en cours et la réforme hospitalière est achevée et sera présentée à la primature avant le 7 Août. Tous les agréments octroyés aux établissements de santé vont être remis en cause selon de nouvelles règles d’obtention. Les lettres d’attribution et les certificats de conformité devront être obligatoirement signés par  la Direction des Etablissements et Professions Sanitaires (DEPS) et la Ministre de la Santé. Je mets en garde les praticiens hospitaliers spécialistes. Attention au «vagabondage» dans le privé… La patiente du CHU de Treichville qui devait être opérée ce matin par le Pr. X n’a pu l’être comme programmée parce que le Pr. X avait mieux à gagner en opérant une autre patiente dans une Clinique Privée. Je suis Ministre de la Santé, c’est donc aussi et avant tout ma patiente! « . 

C’est touchant Madame la Ministre; mais en attendant, on ne voit toujours rien venir si ce n’est la perspective d’être rééquipé au CHU de YOPOUGON et à l’ICA par un Zorro tombé du ciel par l’entremise du James Bond de la santé ivoirienne et ce, avec l’argent de l’AFD.

 

Vous avez évoqué aussi ce qui marche, c’est vrai, je vous l’accorde. La lutte contre le SIDA, la gratuité ciblée Mère-Enfants (0 à 5 ans), la nouvelle PSP (kits d’accouchements sur tout le territoire).

Et là je vous rejoins aussi quand vous insistez sur la «conscientisation», la «responsabilisation» et la notion de  redevabilité»…de nos soignants. 

Le Président de l’ACPCI, le Docteur Joseph BOGUIFO, reconnaît que l’environnement est malsain et que les textes législatifs et réglementaires qui caractérisent le secteur sont inadaptés. Il dénonce la concurrence déloyale, l’exercice illégal de la médecine et le dumping qui a cours  et s’étonne que Monsieur le Premier ministre, Mr. Kablan DUNCAN, lui réponde: « donnant-donnant ! » quand il  souhaite la réduction des coûts d’acquisition, de maintenance et de renouvellement des équipements,  l’exonération de la TVA et des allègements fiscaux… Rien que ça? 

Donc, les préalables à l’émergence du système de santé privé, c’est quoi? 

La déclaration des « vrais chiffres d’affaires réalisés » par les cliniques pour en mesurer le poids dans le système de santé? D’accord, qu’on le fasse vite alors. 

C’est aussi l’obligation de déclarer tous les personnels employés par ces établissements, tant vacataires que résidents? D’accord, que l’inspection du travail se mette au boulot et que la CNPS se réveille dès aujourd’hui? 

Ne vous faudra-t-il pas également mettre votre nez appuyé chez les assurances et les mutuelles qui ont profité très allègrement de la division et concurrence des établissements privés? Il en résulte des niveaux de remboursements inacceptables pour la prise en charge de certaines affections, toujours au détriment des patients au final.

Si vous avez besoin d’aide, désintéressée, bien sûr, dans le seul but d’améliorer les conditions de prise en charge des patients et de  diminuer leur coût, n’hésitez pas à nous solliciter. Nous connaissons de nombreux médecins éthiques, dévoués, las d’attendre un renouveau, qui s’associent à cette lettre et nous demandent de faire passer leurs messages. Et les solutions saines, manifestement,  ne manquent pas.

A bientôt, dans la troisième République.  

ASSALE TIEMOKO, in L’Eléphant déchainé n°488

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE