Conseil du Café-Cacao contre la société Orica: Massandjé Touré pique une colère au goût de chocolat brûlé

By: Africa Newsquick

conseil-ccConseil du Café-Cacao contre la société Orica: Massandjé Touré pique une colère au goût de chocolat brûlé

Selon le service de communication du Conseil du Café-Cacao, une rencontre a eu lieu le jeudi 22/9, entre la Direction et son personnel, à l’auditorium de l’immeuble Caistab. Il était question pour la Directrice générale, Massandjé Touré-Litsé, accompagnée de ses deux Directeurs généraux adjoints, Messieurs Djibril Fadiga et Edouard N’Guessan, de faire le bilan des activités menées par le Conseil du Café-Cacao depuis 04 ans pour assurer la durabilité de la filière. Et ce,  devant un public composé de Directeurs, de conseillers, de Madame le Directeur général, et de monsieur le Président du Conseil d’Administration, des Chefs de Services et de Cellules, des Délégués Régionaux, de certains agents des délégations régionales, et du personnel du Conseil du Café-Cacao exerçant à Abidjan. Tout se passait bien jusqu’à ce que Madame la Directrice du Conseil du Café-Cacao pique une colère noire quand elle a abordé la question du litige qui oppose sa structure à la société Orica, pour une affaire de dix petits millions FCFA. Elle s’est voulu menaçante, et n’a pas compté avec les grandes oreilles de «L’Eléphant» qui a capté la substance du message. «… Je m’en fou. C’est le Président de la République qui peut m’enlever. On m’interpelle de partout sur l’affaire Orica. Le Président m’a appelé, je lui ai donné ma part de vérité sur cette affaire. S’ils veulent qu’ils mettent mon nom dans tous les journaux! Je suis indéracinable». Vraiment, elle n’a vraiment peur de rien, Massandjé Touré-Litsé.

Les supplices de Mamadou Sangafowa

Déjà la veille, c’est «La lettre du Continent» qui publiait un papier sur les supplices vécus par son ministère de tutelle dont le rôle est réduit à la lecture des communications du Conseil du Café-Cacao, en Conseil des ministres. «Massandjé Touré-Litsé s’est totalement affranchie de ses tutelles ministérielles. Elle ne rend plus compte de ses actions au ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa, préférant passer directement par la Présidence. Ce dernier est réduit à la simple lecture des communications du CC au Conseil des ministres…» Confère L.C N°737 du 21/9, rubriques «Les marabouts des affaires» sous le titre suivant: «Massandjé Touré-Litsé brave sa hiérarchie». Avant la publication de «La lettre du Continent», «L’Eléphant» avait évoqué le non-respect de la hiérarchie dans la parution N°471 sous le titre: «Le chocolat amer servi à la société Orica depuis 2014: Des chèques revenus impayés pour fraude». Bref! On le sait. Dans la filière Café-Cacao, où de gros montants passent sous les manteaux, on va ne pas s’amuser à laisser un ministère y voir on ne peut plus clair, quoique la structure soit sous tutelle. Sic!

F.T

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE