Jeux de la francophonie: L’OIF et l’AIMF lancent l’opération «Tous à Abidjan en juillet 2017»

By: Africa Newsquick

mambe_17 mambe_18 20160928_204708 20160929_094742 20160929_105906 20160929_114630 20160929_171723 20160930_125633Jeux de la francophonie: L’OIF et l’AIMF lancent l’opération «Tous à Abidjan en juillet 2017»
Le président Robert Beugré Mambé vient encore d’avoir un soutien de taille. En plus du soutien total des élus, artistes, sportifs, chefs religieux et traditionnels dont il bénéficie au plan national, le ministre ivoirien en charge de l’Organisation  des 8è jeux de la francophonie pourra compter sur l’Association internationale  des maires  francophones (AIMF), l’une des quatre entités qui structurent  l’Organisation internationale de la francophonie (O.I.F).
Anne Hidalgo, maire  de Paris et présidente de l’AIMF,  l’a affirmé. Michaelle Jean, la SG de l’OIF, l’a réitéré à la faveur du 36e congrès du réseau mondial des élus locaux francophones, qui s’est déroulé les 27, 28, 29 et 30 septembre 2016, au Phoenicia Hôtel de Beyrouth, capitale du Liban, et qui a enregistré quelque 200 participants venus des différents points du monde, pour  réfléchir autour du thème  « Construire la ville du vivre ensemble »
« A tous les Etats et gouvernements, je dis préparez vous. Le rendez d’Abidjan 2017 est beau et sera grand, magnifique. Il sera unique en son genre parce qu’on sait à quel point les Ivoiriennes  et les Ivoiriens savent recevoir. J’invite toutes les délégations sportives et artistiques de tout notre espace à mettre toute l’énergie nécessaire, pour se déplacer massivement. Ces jeux seront les jeux de l’excellence, du mérite, de la joie d’être ensemble. Ce sera une occasion exceptionnelle pour nous de nous rencontrer aussi », a lancé la SG de l’OIF.
Pour le bureau  de l’AIMF, dont Mambé est vice-président , son Secrétaire général, Khalifa Ababacar Sall, a « invité tous les collègues maires, la jeunesse africaine et francophone à venir en masse répondre à l’invitation du ministre Mambé, en vue de faire de ce rassemblement, une belle fête qui célébrera le vivre ensemble »
Lors de la cérémonie d’ouverture de ce congrès, le maire  de Beyrouth, Jamal Itani, est fortement revenu sur l’importance de la capitale libanaise « qui, à plusieurs reprises, a confirmé sa capacité à construire l’avenir, grâce à la coexistence de ses composantes confessionnelles », avant de laisser la parole à Mme Hidalgo qui a remercié les Libanais pour l’accueil de « milliers de réfugiés syriens ».
La maire de Paris a également applaudi la résistance du Liban qui a connu nombre de guerres, assurant par ailleurs que la francophonie représentait « un message d’espoir et de paix ».
Pour sa part, Mme Michaelle Jean a salué la « résistance de Beyrouth », soulignant la nécessité pour les différents pays du monde de donner à la jeunesse, un « espoir de vivre librement ensemble », mais aussi de « lutter contre le terrorisme par l’unité ».
Le gouverneur de Beyrouth, Ziad Chebib, a indiqué que leurs efforts ont pour but de faire de Beyrouth, une capitale inclusive à tous les niveaux, la capitale de tous les Libanais et la ville de tous les Beyrouthins. Ces efforts se sont inscrits dans plusieurs perspectives allant de l’aménagement urbanistique et de celui de l’espace publique aux activités culturelles et l’organisation d’évènements artistiques et sportifs.
Le ministre Araiji, quant à lui, a remercié , au nom du Premier ministre Tammam Salam, toutes les personnes présentes pour la tenue de ce congrès à Beyrouth, braquant l’éclairage sur l’importance de la capitale libanaise comme « point de rencontre pour le monde entier ».
Il a enfin insisté sur le rôle des responsables dans la consolidation du vivre ensemble et de la vie socioculturelle, loin du confessionnalisme, pour l’intérêt de leur ville. « Ceci nécessite la coopération avec les pays francophones pour être réalisé », a-t-il conclu.
Notre pays était fortement représenté à ce congrès. Le DG de l’UVICOCI Barro Bazoumana, MM. Ezalé George, maire de Bassam, Djibo Nicolas de Bouaké  l’ARDCI avec les ministres Banzio Dagobert et Jean Claude Kouassi, sans oublier l’Imam Cissé Djiguiba,  ont partagé avec les autres, leur expérience du vivre ensemble au cours des différents ateliers.
Signalons que, grâce à la perspicacité de notre ambassadeur au Liban, SEM Gilbert Doh Djanhoundy, Robert Beugré Mambé qui se faisait accompagner dans cette mission par son vice gouverneur  Ncho Kouao Vincent, a pu se faire de solides contacts avec divers opérateurs économiques libanais intéressés par la Côte d’Ivoire.
Source Dircom DAA

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE