Incroyable! Construction de classes: On oblige les parents d’élèves à jouer le rôle de l’Etat en Côte d’Ivoire (colère)

By: Africa Newsquick

ado_solutionIncroyable! Construction de classes: On oblige les parents d’élèves à jouer le rôle de l’Etat en Côte d’Ivoire (colère)

Incroyable, mais vrai! En dehors de ce qu’ils payent leurs cotisations de COGES (entre 4000 et 5000FCFA par an), les parents d’élèves sont priés de participer à la construction de salle de classe dans les collèges et lycées publics de Côte d’Ivoire.

Les orientations en 6ème et en 2e pour la rentrée 2016-2017 ont été faites sans tenir compte des capacités d’accueil des lycées et collèges publics. Les dirigeants de ces établissements publics ont reçu des affectés au-dessus de leur capacité d’accueil. Les enfants sont orientés mais ne peuvent pas commencer les cours faute de salle.

Alors, des proviseurs de lycées publics de Côte d’Ivoire ont convié les parents d’élèves à des rencontres, cette semaine. Objet : Résoudre les insuffisances de salle de classe pour la rentrée scolaire 2016-2017.

«Déjà que les classes sont bondées avec plus de 100 élèves par classe, nous avons reçu pour cette rentrée scolaire 1700 nouveaux élèves orientés et nous avons besoin de 4 ou 5 salles de classe supplémentaires pour que les cours commencent», confie un proviseur désabusé aux parents d’élèves. «C’est une situation générale dans les établissements publics. C’est pourquoi, nous souhaitons votre contribution pour la construction de 4 salles de classe pour y répartir nos enfants, afin que les cours commencent», ajoute-t-il. Les parents d’élèves de son établissement ont convenu d’aller réfléchir et se sont donné rendez-vous la semaine prochaine.

Désemparés, les parents d’élèves ne savent plus quoi dire. Ils sont simplement en colère. «Après les sociétés d’Etat, Ouattara veut-il aussi privatiser l’école ivoirienne? Où est donc passé le rôle régalien d’éducation de l’Etat?», s’est interrogé un parent d’élève regrettant son soutien actif au régime du président Alassane Ouattara. Joint au téléphone, un cadre du ministère de l’Education nation dira simplement: «1500 élèves, c’est carrément un établissement. Ce sont les effets induits de l’école obligatoire.» Affaire à suivre.

Nicaelle LYRANE

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE