Djaya Jean (député-maire de Grand-Lahou) aux populations de Gagnoa : « Vous avez un grand fils, soutenez-le pour que toute la Côte d’Ivoire le porte en espoir »

By: Africa Newsquick

7-dsc_0324Législatives : Gagnoa s’approprient la totalement la candidature de Guikahué (Témoignages)

Les populations de la région du Gôh en général et celle de la sous-préfecture de Gagnoa en particulier se sont appropriées la candidature aux prochaines législatives, du Pr Maurice Kakou Guikahué. Mieux, elles voient cette candidature comme celle du président du Pdci Rda, Son Excellence Henri Konan Bédié. Elles l’ont fait savoir dimanche 18 septembre dernier à travers une forte mobilisation à Dikouéhipalégnoa, village natal du ministre Guikahué, dans le canton Paccolo. Elles se sont exprimées et ces populations Bété et Baoulé de la sous préfecture ont bénéficié du soutien et de messages forts venant de nombreux cadres et élus du Pdci Rda, mais aussi de tous les partis politiques venus massivement à Dikouéhipalégnoa. Cette grande rencontre survient après une grande tournée du candidat dans toute la sous préfecture de Gagnoa. Ce sont au total 71 villages sur 72 qu’a visités Kakou Guikahué. Il a fait le tour donc des cantons Zabia, Guébié, Guia, Zikobouo, Bamo, Niabré et Paccolo. Témoignages.

 

Djédri N’goran (DAF du PDCI-RDA)

dsc_1022« N’écoutez donc aucune autre voix… »

« Merci à tous, je vais m’exprimer en baoulé. (Ndlr : traduction reçu d’un voisin Baoulé) : Pr Guikahué fut un proche d’Houphouët Boigny. Il est le proche collaborateur du président Bédié. Vous avez choisi, peuple baoulé de la sous préfecture de Gagnoa, de faire de lui le député. Vous avez été inspiré par Houphouët-Boigny et par Henri Konan Bédié. N’écoutez donc aucune autre voix… »

 

Siandou Fofana (DG du FER), directeur de campagne adjoint :

6-dsc_0279« Nous pensons que la victoire est déjà acquise»

« Je suis venu porter témoignage d’un homme infatigable, humble mais surtout un homme de modération (…) Merci cher aîné de nous indiquer le chemin, parce qu’un proverbe chinois dit et ça a été repris par les écoles de pensées : le leader cesse d’être leader quand il n’est plus capable d’indiquer le chemin à suivre. Merci de nous indiquer le chemin. Oui, je parle de gratitude et d’admiration pour l’homme. Gratitude parce que tous autant que nous sommes, nous avons bénéficié de l’homme. Depuis qu’il était au Secrétariat du Pdci en 90, nous Meecistes, il nous a formés et il continue de nous former. Nous sommes tous ici disciples de son action, de ses valeurs et de son sens élevé de la gestion de l’Etat (…) je voudrais vous assurer qu’on fera une belle et une très belle campagne. En tout cas, on vous donne rendez-vous et les absents auront tort. Il faut que vous y soyez (…) Je prends l’engagement d’honorer, dans les jours prochains, tous les engagements qu’il a pris à votre endroit en ce qui concerne les routes. Avec l’appui de mon frère Amédé, Dg du Lbtp qui va nous aider à rendre des routes encore plus agréables à la circulation. Nous pensons que la victoire est déjà acquise, mais elle sera d’autant plus acquise que vous allez vous mobiliser pour voter et comme ça on pourra faire la fête avec vous. Ayant vu la mobilisation et convaincu que vous êtes tous mobilisés, nous pensons pouvoir parler avec vous prochainement de ce qu’est Maurice Kakou Guikahué, ministre, professeur et le chef du Secrétariat exécutif du parti d’Houphouët-Boigny. Vous voyez, vous avez une lourde responsabilité, c’est une personne accomplie qui vient humblement se mettre au service de son peuple. Il faut pouvoir lui donner ce que vous avez promis de lui donner pour que Dieu vous rende encore plus fort, un peuple digne et un peuple qui mérite le meilleur»

 

Djaya Jean (député-maire de Grand-Lahou)

7-dsc_0324« Vous avez un grand fils, soutenez-le pour que toute la Côte d’Ivoire le porte en espoir »

« (…) Le professeur Maurice Kakou Guikahué, né d’une famille modeste, c’est la première fois que ses parents sont réunis pour un hommage. Déjà Dieu l’a choisi. Je dis que Dieu l’a choisi parce que ce ne sont pas ses parents qui l’ont présenté à Félix Houphouët-Boigny, ni à Henri Konan Bédié. Il a été ministre, il a été médecin d’Houphouët. Il est Bété et il a été médecin d’un Baoulé au moment ou l’antagonisme, au niveau politique, commençait à être davantage tribalisé. Mais déjà au lycée et au collège et même à l’université, il dirigeait tous les élèves et étudiants de Côte d’Ivoire. .. Le ministre Guikahué est un homme accompli. Vous savez, le destin des peuples, le peuple de Gagnoa, vous savez que vous avez beaucoup à gagner avec le ministre Guikahué et vous le savez. Et compte tenu de cette richesse, le bonheur, on l’entretient, on le protège. Il a accédé au sommet de l’Etat à côté de Félix Houphouët-Boigny, à côté d’Henri Konan Bédié et aujourd’hui où la Côte d’Ivoire a besoin de personnalités pour sa réconciliation, mais surtout d’un leader dans chaque région, la personne qui peut représenter dignement les peuples. Donc vous dites, Dieu l’a choisi, mais Dieu on a compris ton message, maintenant,  nous-mêmes, on l’envoie en mission au niveau régional. Il faut vous applaudir très fort pour ça. Je voudrais vous dire ceci : la Côte d’Ivoire de 2016, c’est la Côte d’Ivoire de 2020, de 2025, de 2030, l’engagement que vous prenez aujourd’hui avec le ministre Guikahué, je vous donne rendez-vous ici en 2020. En 2020, vous verrez. De grandes choses sont en route. Quel que soit votre niveau social, priez pour que cet enfant réussisse. Le ministre Guikahué, vous l’avez mis à l’école, vous avez prié pour lui, il a réussi, vous dites ce que Dieu t’a donné nous permet de vivre, mais va plus loin….il ne court pas derrière le poste de député, mais c’est vous qui lui avez confié cette responsabilité, et c’est là votre mérite. On fait la politique pour aider ses parents, pour apporter le bonheur et pour développer son environnement. Faisons en sorte qu’il soit à l’Assemblée en 2016, mais de l’Assemblée, d’autres responsabilités encore l’attendent. Grand peuple de Gagnoa, vous avez un grand fils, soutenez-le pour que toute la Côte d’Ivoire le porte en espoir….Quand Henri Konan Bédié travaille dans le cadre de la paix, de la réconciliation, c’est parce qu’il a l’appui de son jeune frère, de son fils. Maurice Kakou Guikahué, c’est une richesse pour nous… ».

 

Marcel N’guettia, président du Comité d’organisation

4-dsc_0747« Soyez les porte-voix de Guikahué dans tous les coins et recoins de la sous-préfecture de Gagnoa »

« Cette rencontre est le fruit de l’action de chefs de la communauté baoulé qui ont demandé à leur fils Maurice Kacou Guikahué de briguer le poste de député. Mesdames et messieurs, en effectuant le voyage de ce jour, vous ne faites pas qu’honorer le ministre Guikahué, vous honorez tout un peuple, le peuple de Gagnoa…. Je voudrais remercier tous ceux qui ont participé à la tournée avec le ministre Guikahué… population de la sous-préfecture de Gagnoa, merci… Vous avez raison de choisir Guikahué comme candidat, car qui mieux que lui peut porter votre drapeau haut dans ce pays. Alors, allons seulement … Il n’y a que lui. Il n’y a pas deux Guikahué à Gagnoa, en Côte, il n’y a qu’un seul… Je voudrais vous remercier donc, d’être là ce matin, pour être ses porte-voix dans tous les coins et recoins de la sous-préfecture de Gagnoa pour sa victoire au soir des élections… »

 

Kouassi Jean Pierre, porte-parole de la communauté Baoulé:

« Nous sommes avec Guikahué dans tous ses combats »

« … La communauté baoulé dit merci au ministre Guikahué de lui accorder une place de choix à cette cérémonie. Nous sommes avec Guikahué dans tous ses combats. Et nous lui disons merci pour le choix qu’il a porté sur notre frère comme suppléant… »

 

Netro Réné, député de Méagui au nom des 14 députés présents

13-dsc_0995« Nous confions la direction de campagne de Guikahué à nos mamans, à nos sœurs, à nos femmes »

«… Je viens là au nom des députés mais aussi au nom des populations de Soubré pour vous dire merci, vous qui avez fait cet enfant-là. Le dernier, c’est que c’est vrai, les chefs seront, chacun, directeur de campagne dans son village, dans son campement. Mais nous confions la direction de campagne de Maurice Kakou Guikahué à nos mamans, à nos sœurs, à nos femmes. Mesdames, exhortez tous les hommes, ce jour-là à aller voter… »

 

Dr Kouakou Amédé, maire de Divo, au nom des délégués Pdci

8-dsc_0044« Merci aux baoulé d’avoir porté la candidature de Guikahué »

« La candidature de Guikahué est très spécifique dans la mesure où c’est un homme de très grande qualité, mais aussi, c’est le N°2 du Pdci Rda. Il vient donc juste après le président Henri Konan Bédié… Il n’est donc pas n’importe qui dans ce pays. On a dit tout à l’heure que ce sont nos parents Baoulé qui ont porté cette candidature. Nanan merci. Je demande donc à la communauté Baoulé de porter la candidature de Guikahué pour qu’au soir des élections, il soit le député de Gagnoa sous-préfecture. Je souhaite que l’ensemble des communautés porte sa candidature ».

 

Yaba Dominique, directeur de campagne à Lotakro:

«Donnons 99% de voix au ministre Guikahué »

« Je voudrais dire merci au ministre Guikahué et aux chefs et à tous les invités ici présents.  Je lance un appel à toute la population de la sous préfecture de Gagnoa d’éviter de faire semblant et de donner 99% de voix au ministre Guikahué, le candidat de tous ».

 

Me Atabi Honoré, directeur de campagne du Paccolo (22 villages):

9-dsc_0228 10-dsc_0072 11-dsc_0357 12-dsc_0425 15-dsc_0495 16-dsc_0666 18-dsc_0788 dsc_0011 dsc_0111 dsc_0146 dsc_0241 dsc_0258 dsc_0377 dsc_0540« Nous avons déjà la victoire à notre portée »

« … Monsieur le ministre, rassurez-vous, c’est vrai comme on l’a dit tout à l’heure, nous ne vous jugeons pas à votre qualité de militant du Pdci, mais nous vous suivons en tant que frère. J’ai pris cet engagement et quand je me suis mis à côtoyer les populations, ils sont nombreux et non des moindres à m’assurer de leur adhésion à votre action et à votre ambition. Je voudrais dire ici… que vous pouvez être tranquille, nous avons fait une tournée, qui déjà avec cette assemblée, nous donne l’assurance que nous allons gagner. Notre objectif, ce n’est plus le résultat puisque le résultat est acquis, mais c’est comment nous allons l’acquérir en poursuivant les contacts. C’est pour cela que je voudrais vous dire que nous sommes en ordre de bataille dans le Paccolo et qu’avec nos amis de Zabia etc nous faisons chorus derrière vous, parce que nous savons que vous êtes le meilleur cheval. Nous savons que vous avez toutes les qualités pour être notre étendard, nous vous suivons et vous pouvez être serein. Mesdames et messieurs, je voudrais m’adresser à nos frères de la communauté Baoulé, vous qui avez eu cette initiative. Je voudrais vous assurer que vous n’aurez pas honte et que vous avez eu le nez creux. Je voudrais vous dire merci et vous demander de vous ovationner. A mes frères et sœurs  qui sont acteurs de la campagne du ministre Kakou Guikahué, je voudrais dire un mot. C’est de faire une campagne civilisée, parce que le résultat est déjà là, nous devons éviter les mots qui choquent, les insinuations qui blessent. Parce que vous savez que quand quelqu’un sait qu’il a déjà perdu, et que vous l’insultez, vous lui donnez, là, des arguments pour s’opposer à vous. Nous avons déjà la victoire à notre portée, évitons les mots qui fâchent, les allusions et les comparaisons choquantes, blessantes, menons notre campagne civilisée pour qu’au soir de l’élection, nous soyons heureux et que nous puissions savourer notre victoire parce que nous l’aurons obtenue de façon élégante et de façon fair-play. Monsieur le ministre, soyez serein, la victoire est à notre portée, que Dieu vous bénisse ».

 

Zouably Koudougnon, au nom de tous les mouvements de soutien

« Tous les mouvements vous apporteront 90% de voix »

Nous jeunes de la sous-préfecture de Gagnoa, nous avons mis notre confiance en un homme. Cet homme est un agent de développement de naissance. Nul ne peut douter de ses qualités d’homme et de générosité. Des années durant, il n’a cessé de raviver la flamme de la fraternité et de dialogue entre les filles et les fils de la région de Gagnoa. Ouvert au dialogue et sensible aux besoins de tous. Je voulais parler du ministre, je voudrais dire honorable et de manière progressive dire monsieur le président Maurice Kakou Guikahué. Merci beaucoup car grâce à votre humanisme, les cantons Paccolo, Gbia, Guié pour ne citer que ceux-là peuvent circuler librement grâce au reprofilage des routes. Soyez sans crainte, tous les mouvements qui vous soutiennent vous apporteront de petits pourcentages de 90% de voix dans la sous-préfecture de Gagnoa. Monsieur le président, nous resterons toujours autour de vous et de votre idéal»

 

Kouho Jacqueline, vice-présidente des femmes du Paccolo, militante Fpi :

« Approprions-nous tous la candidature de Guikahué »

« Je vais m’exprimer en bété. (Ndlr : traduction faite par un voisin Bété) : Suivons tous Guikahué. Approprions-nous sa candidature. Comme je l’ai déjà dit, enlevons nos maillots et nos casquettes de parti politique et suivons celui qui peut faire quelque chose pour notre développement. Si je savais qu’on considérait l’homme dans son camp, comme il me le démontre, chaque jour, je ne serais pas allée l’autre côté ».

Sercom PDCI-RDA

Agenda

avril 2018
D L M M J V S
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 16 171 autres abonnés

Retour vers Haut